Esprit personnel - esprit impersonnel ?

D'après le livre d'Urantia il y a principalement trois sortes d'esprits qui habitent l'homme:

1. L'esprit du Père, l'ajusteur de pensée. Un fragment de Dieu dans l'homme
2. L'esprit de la divine Ministre, le Saint esprit. L’Esprit-Mère de l’Univers Local
3. L'esprit du Fils, l'esprit de vérité (depuis Pentecôte)
admin
Site Admin
Messages : 61
Inscription : lun. janv. 25, 2021 6:55 am

Esprit personnel - esprit impersonnel ?

Message par admin »

Esprit personnel - esprit impersonnel ?
Quelle est la différence?

Esprit de vérité est probablement impersonnelle
http://www.urantia.fr/index.php/4-la-vi ... -de-verite

L'esprit du Père, l'ajusteur de pensée probablement personnelle
http://www.urantia.fr/index.php/3-l-his ... -de-pensee

Mais peut-être on se trompe complétement
Avatar de l’utilisateur
Dominique
Messages : 29
Inscription : dim. janv. 31, 2021 9:34 pm

Re: Esprit personnel - esprit impersonnel ?

Message par Dominique »

Qu’est-ce que l’esprit ou l’Esprit au sens global ?

Pour faire court et de ce que j’en ai compris Il semble qu’il soit à la fois matrice parfaite, à l’origine de toute création le « concept des concepts », et matériau premier.

Nous sommes quasiment totalement matériels, appelés à revêtir un corps « intermédiaire », morontiel, pour enfin devenir esprit.

D’une certaine manière notre destin semble donc être de remonter à la source.

Assez curieusement je ne crois pas que le LU nous en donne une définition globale.

On nous présente les personnalités originelles comme étant…des esprits, baignant dans un monde spirituel, et générant d’autres esprits.
On nous présente l’Ajusteur comme étant l’esprit en nous.
Pour le reste c’est à notre imagination de prendre le relais.

Enfin nous verrons bien (pour les mieux intentionnés d’entre nous, comme nous le rappelle notre ami Jean du Centre).

Et comme dans les banquets se terminant par une chanson,
voici donc quelques extraits (vous pourrez les déclamer si vous le souhaitez) :D
42: 12.4 Et, après la vie morontielle, on constatera que les formes spirituelles sont également diverses, personnelles et caractéristiques de leurs habitants mentaux-spirituels respectifs.

42:1.1
Le fondement de l’univers est matériel, mais l’essence de la vie est esprit.

42:12.3
Même les êtres spirituels ont une forme, et ces formes d’esprit (modèles) sont réelles. Même les types les plus élevés de personnalité spirituelle ont des formes – des présences de personnalité analogues en tous points aux corps mortels d’Urantia.
Image
Avatar de l’utilisateur
Lecœur
Messages : 28
Inscription : dim. nov. 14, 2021 9:01 pm

Re: Personnel - impersonnel

Message par Lecœur »

Bonjour !

(attention, aujourd'hui, on va y aller à fond dans les citations)

Nous voici invités à nous pencher sur deux questions.

La première, qu'aborde Dominique, est en fait le titre de cette section.: Qu'est-ce que l'esprit selon le Livre d'Urantia.?
La seconde, posée par admin, est en fait le sujet de cette enfilade.: Esprit personnel - esprit impersonnel, quelle est la différence.?

Pour commencer par le sujet, on peut dire, me semble-t-il, que le Livre d'Urantia qualifie de personnel ce qui est en rapport avec la personnalité. Plusieurs passages sont sans équivoque.:

1:5.1 Dieu est à la fois infini et personnel, il est une personnalité infinie.

0:11.7 L’Absolu Non Qualifié est non personnel, extradivin et non déifié. L’Absolu Non Qualifié est donc dépourvu de personnalité, de divinité et de toute prérogative de créateur.

0:5.4 jamais l’impersonnel ne se transmue directement en personnel. La personnalité n’est jamais spontanée

1:7.2 L’homme atteint l’union divine (…) par des rapports de personnalité avec un Dieu personnel (…) Une relation aussi sublime ne peut exister qu’entre des personnalités.


C'est pourquoi les Ajusteurs, qui n'ont pas de personnalités, sont des esprits impersonnels.:

117:3.5 L’homme, personnalité volitive, devient créatif en liaison avec un Ajusteur, entité impersonnelle

1:7.1 Seules des personnalités peuvent communier l’une avec l’autre, bien que cette communion personnelle puisse être grandement facilitée par la présence d’une entité impersonnelle telle que l’est précisément l’Ajusteur de Pensée.

On remarque, au passage, ce paradoxe.: nous sommes des êtres personnels, et, à ce titre, nous sommes appelés à nous unir à un Dieu personnel (le Père). Mais nous ne pouvons y parvenir qu'en fusionnant avec une entité qui, elle, est impersonnelle, l'Ajusteur.

Présenter les Ajusteurs comme des esprits non personnels est surprenant, mais cela peut aider à comprendre la notion de personnalité. On a évoqué en effet à plusieurs reprises la difficultés qu'il y avait à saisir ce que le LU entendait par ce concept. Les auteurs nous disent sans cesse «.celui-ci est une personnalité, et ceux-là n'en sont pas.» sans jamais nous expliquer ce qu'est la personnalité elle-même. Mais lorsqu'on s'aperçoit qu'un être doté de personnalité est qualifié de personnel, on trouve alors ce qui ressemble à une définition.:

0:6.1 Nous appelons personnel tout ce qui réagit au circuit de personnalité du Père.

Problème.: cela nous confirme que le personnel est en rapport avec la personnalité, mais cela ne définit pas la personnalité elle-même.

Mais une solution semble pouvoir être trouvée grâce aux Ajusteurs. Bien qu'étant des entités conscientes, responsables, possédant une identité, et des sentiments, elles sont pourtant dépourvues de personnalité. Or il se trouve que dans nos concept familiers, figure une idée assez proche. Dans la vie courante, en effet, lorsqu'on dit de quelqu'un qu'il manque de personnalité, cela signifie qu'il ne se distingue pas «.de la masse.». Et finalement, il est fort possible que cela soit le problème des Ajusteurs. Ces esprits qui ne désirent qu'une chose.: faire la volonté du Père, sont peut-être incapables d'aspirations personnelles, de se distinguer les uns des autres par des motivations particulières, des inclinations originales, des rêves inhabituels.

La personnalité ne serait finalement pas un concept métaphysique complexe, mais correspondrait en fait à une notion très courante, que l'on pourrait traduire pas «.singularité mentale.». Les Ajusteurs «.manqueraient de personnalité.», parce qu'ils n'auraient pas de désirs ou d'aspirations propres, étant tous fabriqués sur le même modèle. Ce serait des sortes de «.robots spirituels conscients.», comme des «.machines à penser juste et à faire le bien.», incapables de se tromper, mais aussi de s'aventurer sur des voies nouvelles.





ImageImage





Pour en revenir à l'aspect sémantique, on trouve trois termes indissociables dans la Cinquième Révélation.: personnalité, personnel, et personne. Un être doté d'une personnalité est qualifié de personnel, et a droit de ce fait au titre de personne.:

1:7.3 le concept de la bonté divine n’est compréhensible qu’en relation avec la personnalité. Seule une personne peut aimer et être aimée. Même la beauté et la vérité seraient détachées de l’espoir de survie si elles n’étaient les attributs d’un Dieu personnel, un Père aimant.

1:6.2 Pour la science, Dieu est une cause (…) pour la religion, il est une personne (…) L’homme a un concept inadéquat de la personnalité du Père Universel.

1:5.4 Bien que les mortels matériels ne puissent voir la personne de Dieu, ils devraient se réjouir dans l’assurance qu’il est une personne.

2:6.9 Face au monde de la personnalité, on découvre que Dieu est une personne aimante. Face au monde spirituel, il est un amour personnel.;

1:5.1 Dieu est à la fois infini et personnel, il est une personnalité infinie (…) bien que l’infinité de sa personne le place pour toujours au-delà de la pleine compréhension des êtres matériels et finis.

1:5.8 Bien que Dieu (…) soit tout cela et infiniment plus, il est néanmoins éternellement et vraiment une parfaite personnalité de Créateur, une personne qui peut «.connaitre et être connue.»

1:5.9 ne mettons pas en doute et ne contestons pas la primauté de sa personnalité. Malgré l’immensité de toutes ces distributions, Dieu reste une vraie personne

Il n'est pas rare, lorsqu'on se pose des questions sur certains concepts du L.U., que nous soyons conduits à revenir aux sources. En l’occurrence, c'est carrément à la Source-Centre Première. En effet, s'agissant de la personnalité, presque toute les citations éloquentes sur le sujet la concernent. Et lorsque ce n'est pas directement le Père, ce sont les fragments de celui-ci, les Ajusteurs. De façon contraire et paradoxale, d'ailleurs, puisque le Père est l'origine de toute personnalité, alors que ses fragments, eux, ont la particularité d'en être dépourvus.

Mais, sur le sujet, il y a d'autres particularismes intéressants. Par exemple, si nous sommes surpris que les Ajusteurs ne soient pas des personnes, nous pourrions être surpris que d'autres entités le soient.:

23:3.7 Je suis bien embarrassé pour expliquer aux mortels d’Urantia comment les Messagers Solitaires peuvent n’avoir pas de forme et cependant posséder des personnalités réelles et définies (…) Ils sont de vraies personnes et cependant dotés de presque tous les attributs de la manifestation d’un esprit impersonnel.

Contrairement aux Ajusteurs qui ont tout pour être des personnes mais n'en sont pas, les Messagers Solitaires ont tout pour ne pas être des personnes, et pourtant en sont (si ça se trouve, c'est pour ça qu'ils sont solitaires… Trop de personnalité. Et là où on ne l'attend pas ;) )






ImageImage






Mais les messagers solitaires ne sont pas liés au Père.:

23:0.1 Les Messagers Solitaires forment la légion personnelle et universelle du Créateur Conjoint ; ils sont le premier et le plus ancien ordre des Personnalités Supérieures de l’Esprit Infini. Ils représentent l’action créatrice initiale de l’Esprit Infini agissant solitairement pour amener à l’existence des esprits personnels solitaires. Ni le Père ni le Fils n’ont participé directement à cette prodigieuse spiritualisation.

Ces personnalité particulièrement riches et singulières, expressions d'une liberté sans limites, aux capacités extraordinaires et d'une incroyable diversité de talents, sont, rappelons-le, des entités féminines. On pourrait trouver cette solitude un peu triste. Mais on découvre, à la fin du fascicule qui les concerne (23:4.3-6) que la destinée de ces êtres incroyables est en fait de se réaliser… en couple. Et avec des Fils. Ce qui, pour autant, ne signifie pas la fin de leurs fantastiques aventures.

C'est donc avec ces duos de personnalités que se clôt cette intervention sur la dualité personnel/impersonnel. Finalement, ces notions, telles que les conçoit le L.U. ne semblent donc pas tout à fait impossibles à démêler.

Pour ce qui est de l'esprit, en revanche, c'est peut-être une autre paire de manches.
Mais on verra bien.

A la prochaine !

;)
Répondre