Forum livre d'Urantia - Forum livre d'Urantia - Forum http://forum.urantia.fr/ Wed, 24 Apr 2019 22:52:41 +0200 Kunena 1.6 http://forum.urantia.fr/components/com_kunena/template/example/images/icons/rss.png Forum livre d'Urantia - Forum http://forum.urantia.fr/ en-gb Sujet: La répartition équitable des richesses. - par: samuel http://forum.urantia.fr/index.php/17-le-livre-d-urantia-un-tremplin-pour-la-foi-en-dieu/3948-la-repartition-equitable-des-richesses#3948 http://forum.urantia.fr/index.php/17-le-livre-d-urantia-un-tremplin-pour-la-foi-en-dieu/3948-la-repartition-equitable-des-richesses#3948 La répartition équitable des richesses c’est pour quand ?

Trois petits résumés de quelques minutes chacun, à visionner et écouter jusqu’au bout !!!

La pauvreté mondiale, l'immigration et des bonbons :



Inégalité de la répartition des richesses aux Etats-Unis d'Amérique :



L'inégalité du partage des richesses mondiales :



Note : Apres avoir lancé la lecture clique en bas à droite sur "youtube" pour le plein écran.
Samuel]]>
Le livre d'Urantia un tremplin pour la foi en Dieu Fri, 19 Apr 2019 06:50:39 +0200
Sujet: JE SUIS (donc je pense) - par: Le Coeur http://forum.urantia.fr/index.php/8-la-cinquieme-revelation-le-livre-d-urantia/3911-je-suis-donc-je-pense?limit=6&start=18#3911 http://forum.urantia.fr/index.php/8-la-cinquieme-revelation-le-livre-d-urantia/3911-je-suis-donc-je-pense?limit=6&start=18#3911 (#3894) je propose que nous livrions ici nos réflexion sur le JE SUIS.

(un endroit plutôt conseillé, au départ, à ceux qui ne sont pas trop allergiques aux citations et au brassage de neurones)

bonabo écrit:
Le JE SUIS est un concept dans le fini, mais sans doute, au niveau de l'infinité des trois Déités du Paradis, il ne l'est pas.

Le JE SUIS est, en effet, un concept destiné à l'esprit fini des créatures évolutionnaires :

0:3.23 Le concept du JE SUIS est une concession philosophique que nous faisons au mental fini de l’homme lié au le temps et enchainé à l’espace

Mais il a pour but d'exprimer une réalité infinie :

105:1.3 Le JE SUIS est l’Infini ; le JE SUIS est aussi l’infinité. Du point de vue temporel, séquentiel, toute réalité a son origine dans l’infini JE SUIS, dont l’existence solitaire dans l’éternité infinie du passé doit être le premier postulat philosophique d’une créature finie. Le concept du JE SUIS implique l’infinité non qualifiée, la réalité indifférenciée de tout ce qui serait susceptible d’exister dans la totalité d’éternité infinie

Ce n'est donc donc pas un concept "au niveau de l'infinité des trois Déités du Paradis", mais plutôt au-delà puisqu'il est présenté comme étant l'infinité elle-même.

Il partage leur éternité :

0:3.23 C’est pourquoi nous conceptualisons ce niveau de valeur de la philosophie comme le JE SUIS, en enseignant en même temps à toutes les créatures que le Fils Éternel et l’Esprit Infini sont coéternels avec le JE SUIS.

En tant que personnalité, il est même confondu avec l'une d'elles, celle de la source-centre première :

105:1.2 précisons que, dans toutes les significations et valeurs se rapportant à la personnalité, ce concept du JE SUIS est synonyme de la Première Personne de la Déité, le Père Universel de toutes les personnalités.

106:9.9 Dans la Trinité du Paradis, le Père Universel est le JE SUIS de la Trinité des Trinités. Ce sont les limitations finies qui empêchent de faire l’expérience du Père comme infini.

2:1.5 Pour Dieu, il n’y a ni passé, ni présent, ni futur. La totalité du temps est présente à tout instant. Il est le grand et seul JE SUIS.

56:1.6 la personnalité originelle monothétique du Créateur, la Source-Centre Première — le JE SUIS

104:4.46 C’est la présence existentielle des triunités qui permet au Père-JE SUIS de faire l’expérience de l’unité fonctionnelle d’infinité


Tout cela, alors même que le Je SUIS est désigné comme n'étant ni personnel ni non personnel (105:1.4). C'est peut-être pourquoi cette identification peut même aller au-delà de la personnalité de déité, puisqu'elle s'applique aussi à la Source-Centre Première en elle-même :

104:4.44 Quand ils agissent dans cette triunité, l’Acteur Conjoint et l’Absolu Universel sont également sensibles aux présences de Déité et de non déité, ainsi d’ailleurs que la Source-Centre Première qui, dans cette relation, est virtuellement impossible à distinguer conceptuellement du JE SUIS.

S'agissant d'ailleurs d'absolu, pour revenir un peu au sujet initial (Les Absolus) le concept du JE SUIS semble même dépasser toutes les autres réalités en absolu ainsi qu'en non-qualification :

102:7.3 On ne peut obtenir d’effets sans causes, et seul le JE SUIS est sans cause.

56:9.5 La façon dont le mental des créatures peut envisager ce problème conduit au postulat final établissant l’Universel JE SUIS comme cause primordiale et source non qualifiée à la fois de la Trinité et de l’Absolu

115:3.16 le Potentiel et l’Actuel sont tous deux encircuités dans l’Originel (dans le JE SUIS) […] Tout ce qui est identifié avec le JE SUIS ne peut jamais cesser de progresser, car l’actualité des potentiels du Je SUIS est absolue, et la potentialité des actuels du JE SUIS l’est également

115:2.1 le parachèvement de l’infinité inhérent au JE SUIS est éternellement présent dans les sept Absolus, il est fonctionnellement associé dans les triunités, et il est associé d’une manière transmissible dans les triodités.

118:1.9 Sur les niveaux de l’infini et de l’absolu, le moment présent contient tout le passé aussi bien que tout le futur. JE SUIS signifie également J’AI ÉTÉ et JE SERAI, et ceci représente notre meilleur concept de l’éternité et de l’éternel.

105:3.10 C’est une vérité que les Absolus sont des manifestations du JE SUIS-Source-Centre Première

105:1.4 En tant que concept existentiel, le JE SUIS n’est ni déifié ni non déifié, ni actuel ni potentiel, ni personnel ni impersonnel, ni statique ni dynamique. Aucune qualification ne peut être appliquée à l’Infini, si ce n’est que l’on peut affirmer que le JE SUIS est.

105:4.8 Le JE SUIS est l’infinité non qualifiée en tant qu’Unité.

Enfin, le JE SUIS est le siège de la volonté créatrice initiale :

105:1.1 la diversification originelle du JE SUIS doit être attribuée à une volition inhérente et contenue en soi.

Et de la volonté finale :

118:6.4 Toute volition est relative. Au sens initial, seul le Père-JE SUIS possède la finalité volitive

Pour un projet dépassant même le maitre univers :

106:7.7 Pour les créatures finies du grand univers, le concept du maitre univers semble à peu près infini, mais il n’y a pas de doute que ses architectes absonites perçoivent sa relativité par rapport à des développements futurs et inimaginables dans le JE SUIS sans fin.

En résumé, cette révélation semble tout faire, avec insistance et détermination, pour qu'il soit impossible au lecteur de s'interroger sur les réalités fondamentales sans, en permanence, retomber sur la question du JE SUIS, concept indispensable pour apprécier la création, comme toute œuvre est inévaluable indépendamment de son auteur :

195:7.18 Similairement, l’univers des univers est dépourvu de signification en dehors du JE SUIS, le Dieu infini qui l’a créé et qui l’administre sans cesse.

Raison pour laquelle, sans doute, c'est le JE SUIS, et non le Père Universel, qui est manifesté à Moïse en tant que créateur (182:1.9) et qui est également aujourd'hui proclamé par les révélateur comme étant « le Dieu du salut humain » (102:3.10))

Le fait est que notre salut, la fusion du mental mortel avec l'ajusteur, est décrite par les révélateurs comme une union entre les émanations des trois déités, elle-même étant un écho à l'unification des trois déités réalisées au sein du JE SUIS :

56:3.5 ces trois expressions spirituelles deviennent parfaitement unifiées chez les finalitaires, comme elles étaient unifiées dans l’éternité chez l’Universel JE SUIS avant qu’il ne devînt le Père Universel du Fils Éternel et de l’Esprit Infini.


Je terminerai par un passage inattendu, bien que procédant logiquement du reste de la révélation :

106:8.23Le JE SUIS tel que nous le concevons philosophiquement dans l’éternité passée est seul, il n’y a personne en dehors de lui. Si nous regardons dans l’éternité future, nous ne voyons pas qu’en tant qu’existentiel, le JE SUIS puisse jamais changer, mais nous avons tendance à prévoir une vaste différence expérientielle. Un tel concept du JE SUIS implique la pleine réalisation de soi. Il embrasse la galaxie illimitée de personnalités qui sont devenues des participants volontaires dans la révélation de soi du JE SUIS, et qui resteront éternellement des parties volitives absolues de la totalité de l’infinité, des fils de finalité du Père absolu.

Ceci n'est pas sans rappeler la vision panthéiste des spiritualités orientales : dans l'infinité du passé, du présent, et du futur, il n'y a donc qu'une seule personne, le JE SUIS, qui engloberait toutes les autres. Laquelle d'ailleurs, étant donné sa non-qualification infinie et absolue, est également la seule non-personne.

Bref : en dehors du JE SUIS… il n'y a rien.

« Nous ne sommes que le rêve de Dieu » disent les hindouistes.

Alors soyons pacifiques, restons courtois, et… ne crions pas… de peur de Le réveiller…]]>
La cinquième révélation. Le livre d'Urantia Sat, 13 Apr 2019 21:50:12 +0200
Sujet: ETRE OU PARAITRE ? - par: samuel http://forum.urantia.fr/index.php/17-le-livre-d-urantia-un-tremplin-pour-la-foi-en-dieu/3908-etre-ou-paraitre#3908 http://forum.urantia.fr/index.php/17-le-livre-d-urantia-un-tremplin-pour-la-foi-en-dieu/3908-etre-ou-paraitre#3908 Pendant plusieurs jours ma conscience à été tarauder par ces deux mots.
Être ou paraître ?
Samuel

ÊTRE OU PARAÎTRE
5 AVRIL 2017
By Jennifer Letellier

Chacun cherche à donner un sens à son existence, en étant tout simplement soi ....
Mais c'est à ce moment là que le bât blesse....
Qui suis-je ? Cette question, trop souvent laissée à l'abandon, jusqu'à ce que le mal-être soit si grand, que la réponse doit absolument être trouvée.
Il semblerait que la vie soit à l'image d'un grand bal costumé, où chacun est pré-programmé pour paraître et cacher sa véritable identité.
Paraître pour donner un sens à son existence ...
Paraître pour se sentir aimé, apprécié, valorisé ...
Paraître pour se sentir vivant, vibrant ... Paraître pour cacher ce mal-être ....
Quelle perte de temps !!
Combien de vies, de corps sont laissés vides par leur propriétaires ?
Combien d'êtres humains pensent n'être que des marionnettes ?
Tellement ....
Et pourtant fonctionner différemment est possible, et très facile d'ailleurs. Il nous faut comprendre que la relation aux autres n'est pas une compétition, un espace de jugement ou de dévalorisation. Bien sûr, il y aura toujours des personnes pour juger mais nous sommes près de 7 milliards d'êtres humains sur cette Terre, allez-vous passer à côté de votre vie, de vos désirs pour une poignée de personnes qui manquent tellement de confiance en elles, qu'elles utilisent la colère, la violence, la critique pour vous faire penser que c'est vous qui avez un problème ?? NON.
Jetez vos masques, assumez vos différences. Assumez votre histoire, vos qualités et vos défauts qui forment votre humanité. Assumez vos fêlures, vos blessures, car c'est au travers de vos cicatrices que vous pouvez prendre conscience que lorsque la vague a tenté de vous submerger vous avez su la surfer.
Cessez de vous cacher. En vous oubliant vous-même pour plaire, vous venez à vous déplaire, vous venez à emprunter un chemin à l'opposé de celui que vous souhaitez depuis de nombreuses années.
Pourquoi laisser le voisin choisir vos plantations ? Pourquoi laisser une personne décider du contenu de votre bonheur ?
Entourez-vous des personnes qui vous aiment pour qui vous êtes sans chercher à vous transformer.
Se bonifier est à la portée de chacun, mais vous devez avant tout le faire pour vous.
Par peur d'être blessé, vous vous blessez vous-même.
Vous vivez vos costumes telle une armure.
De quoi cherchez-vous à vous protéger ?
Votre vie n'est-elle qu'un espace de conflit ?
Avez-vous signé pour vous battre ?
Il est temps d'amener la paix au centre de votre existence et pour ce faire vous devez vous retrouver, vous apprivoiser, redevenir votre allié.

Il n'existe aucune peur limitante dans le regard de celui qui se connaît.
Il n'existe aucun vide à combler dans le coeur de celui qui sait s'aimer.
Restez vous, tout simplement vous.
C'est le seul moyen pour créer votre chemin, non pas une copie de celui qui appartient au voisin, non pas un chemin qu'on aurait déjà tracé pour vous. Un chemin unique, dessiné par vos soins.
Sur ce chemin vous ferez des rencontres, heureuses et parfois plus douloureuses, quoi qu'il en soit c'est à vous de décider qui a sa place à vos côtés, sans masque, sans faux-semblant.
Ce chemin n'est pas une ligne droite c'est certain, il monte, il descend brusquement, il est escarpé, mais ce chemin vous offre une multitude d'opportunités.
Ce chemin, c'est un ami, votre ami, ce chemin c'est votre corps, ce chemin c'est votre vie, chouchoutez-le, soyez authentique, il n'aime pas les mensonges, il n'aime pas les promesses en l'air. Il aime la vérité.
Apprenez à écouter ce chemin, entendez-vous car personne ne le fera pour vous.
Il est temps de VIVRE, il est temps d'être fier de ce que vous vous permettez avec confiance et persévérance. Ce chemin, votre chemin devient un espace illimité de possibilités.
Restez vrai, restez-vous sans peur du jugement.
Soyez un aventurier, sortez de vote zone de confort, vous êtes capable de bien plus de choses que vous ne l'auriez imaginé. Mais de cela vous ne pouviez en avoir conscience puisque votre vie était vide de votre présence.
La vérité c'est qu'il n'y a même pas à chercher un sens .... Vous êtes le sens de votre existence, mais pour aller dans le bon sens il vous faut juste être vous-même.
Vous êtes à présent bel et bien là, prêt à faire face à votre authenticité.
Beau voyage.

Jennifer Letellier]]>
Le livre d'Urantia un tremplin pour la foi en Dieu Sat, 13 Apr 2019 06:33:36 +0200
Sujet: Les absoluts - par: Jean http://forum.urantia.fr/index.php/13-le-livre-d-urantia-questions-diverses/3871-les-absoluts?limit=6&start=24#3871 http://forum.urantia.fr/index.php/13-le-livre-d-urantia-questions-diverses/3871-les-absoluts?limit=6&start=24#3871
Je suis entrain de lire les enregistrements de bill Sadler.

Je m'intéresse particulièrement au passage sur les 3 Absolus
Absolu de Déité (qualifié), Absolu universelle, Absolu non-qualifié.
J'en comprend une grande partie (mon Ajusteur m'aide énormément) mais il y a une chose que j'ai du mal a assimiler.

Dans la Source-Centre Seconde, l'esprit est non qualifié, tandis que la personnalité est absolue.
Le Fils Éternel est l'absolu de personnalité non qualifié

Je bute sur le terme "non qualifié", le non qualifié est pour moi lié à
l'Absolu non-qualifié (ce qui n'est pas Déité, comme le Paradis par exemple).

Qui peut m'éclairer?

Jean]]>
Le livre d'Urantia. Questions diverses Sun, 07 Apr 2019 19:45:53 +0200