Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La cinquième révélation. Le livre d'Urantia
(1 visualisation(s)) (1) Invité
sous titre cinquième révélation

SUJET: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 1 mois, 3 semaines #4538

Une des vérités du livre d'Urantia qui m'encourage le plus est :

Mais il est bon de clarifier une chose : si vous êtes amené à souffrir des conséquences fâcheuses du péché d’un membre de votre famille, d’un concitoyen, d’un compagnon mortel, ou même d’une rébellion dans le système ou ailleurs – quelles que soient vos souffrances dues à l’inconduite de vos associés, compagnons ou supérieurs – vous pouvez vous fier à la certitude éternelle que ces tribulations ne sont que des afflictions temporaires. Aucune de ces conséquences de la vie fraternelle, l’écart de conduite des membres de votre groupe, ne peut jamais compromettre vos perspectives éternelles ni vous priver le moins du monde de votre droit divin de monter au Paradis et d’atteindre Dieu.

54:6.5 (619.2) Et il existe des compensations pour ces épreuves,

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par Bgondontaire.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 1 mois, 3 semaines #4543

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 361
  • Karma: 2
Claude Martel en Tête, citant le L.U., écrit:
vous pouvez vous fier à la certitude éternelle que ces tribulations ne sont que des afflictions temporaires.

C'est sûrement ce que s'est dit Jésus sur la croix.

Pour autant, quand on lit la réflexion qu'il fit à Cana, puis de nouveau au pied du mont Hermon, on a bien l'impression qu'il en avait quand même un peu gros sur sa sainte patate, et qu'il commençait à trouver le temporaire un peu long :

146:5.2 « Combien de temps vous supporterai-je »

158:5.2 « Ô génération perverse et sans foi, jusqu’à quand vous supporterai-je ? Combien de temps serai-je parmi vous ? »

Enfin… A trente-six ans, il était sorti d'affaire…

(lui)
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par Le Coeur. Raison: orthographe et style

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 1 mois, 1 semaine #4619

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 800
  • Karma: 2
Parfois j'entends

Nous sommes bien en retard d'une dispensation complète

Moi, j'ai l'impression qu'on a brulé des étapes à cause de la venu de Micael - et que nous ne sommes pas du tout en retard

Vos opinions ?

www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fa...netaires-des-mortels

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 1 mois, 1 semaine #4622

Salut tor et tous.

Nous sommes en retard même si un Fils d'effusions est venu.

55:3.21 (626.10) Le grand handicap auquel Urantia doit faire face pour atteindre la haute destinée planétaire de lumière et de vie provient des problèmes de la maladie, de la dégénérescence, de la guerre, des races multicolores et du multilinguisme.

Par l'effusion de Micaël tous ceux et celles qui ont un mental normal reçoivent un Ajusteur de Pensée et cela empêche Caligastia de nous nuire. LU.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 3 semaines, 3 jours #4692

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 800
  • Karma: 2
Il existe un document volumineux sur le net qui parle du livre d’Urantia, environ 700 pages

Une thèse présentée à l'Ecole des Etudes Supérieures de l'Université d'Ottawa pour l'obtention du grade de Ph.D. en Sciences religieuses

www.urantia.fr/udocs/jacques_rheaume_urantia.pdf


Auteur Jacques Rhéaume www.revue-sociologique.org/Jacques-Rheaume


Jacques Rhéaume est professeur au département de Communication sociale et publique de l'Université du Québec à Montréal et directeur du Centre de recherche et de formation (CRF) du Centre de services sociaux et de santé (CSSS) de la Montagne à Montréal.

Je n’ai jamais eu le courage de lire ce travail – mais ce soir j’ai commencé,

Dans le chapitre 1, l’histoire d’Urantia, (page 24) il y a des informations très intéressantes
Dernière édition: il y a 3 semaines, 3 jours par tor.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 3 semaines, 3 jours #4695

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 244
  • Karma: 2
Salut Tor mon ami.

Aux pages 24 et 25 du texte de Jacques Rheaume, les suspicions évoquant le docteur William Samuel Sadler comme étant l'auteur du L. U. ne datent pas d'hier, c'est le cheval de bataille des principaux détracteurs du L. U.De même que son lien de parenté avec la famille Kellogg n'est un secret pour personne, ainsi que le lien de tous ces précurseurs urantiens avec le mouvement de l'église adventiste. Pour les pages 65 et 67 ce n'est pas une étude sur l'originalité urantienne, mais une négation totale de l'authenticité éventuelle du L. U.
Je n'ai lu attentivement que les 100 première pages de l'exposé de cet homme, pour le reste je l'ai seulement parcouru. Force est de constater qu'il a apparemment lu dans son intégralité le L. U., son premier souci est à mon sens de faire un parallèle évident entre la bible et le L. U., jusqu'à certainement supposer que la bible a servi de support à l'écriture anobli du L. U. par William Sadler. C'est néanmoins une très belle étude, certes, orientée vers un côté septique évident quant à l'authenticité de la révélation, mais cela fait partie de l'authentique libre arbitre de cet homme, et pour moi cela me permet d'aborder les détracteurs du L. U. avec, autant que cela est possible de largesse d'esprit.
Bref pour finir , j'ai bien aimé ses conclusion page 635, je cite :
"Aurait-il été plus honnête de présenter cette nouvelle vision du salut chrétien comme un essai formulé par un humain ? La réponse est affirmative, cette position aurait été plus acceptable pour le lecteur qui n'aurait pas eu à considérer Urantia comme une révélation ou un écrit sacré. L'auteur en a décidé autrement, Urantia n'était pas sans savoir que les lecteurs qui se donneraient la peine d'analyser minutieusement son texte ne seraient pas nombreux et ne seraient pas de "bons croyants" de toutes façons".
Erreur, notre ami Jacques Rheaume manque de largesse d'esprit, car nous sommes des milliers à analyser ce magnifique texte, et ceci pour la plupart depuis 40 ans sans rejoindre le moins du monde son point de vue.
(Suite à cette dernière affirmation, certain ne pourront s'empêcher de penser "les pauvres...)

P. Morelli.
Temps de génération de la page: 0.37 secondes