Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La cinquième révélation. Le livre d'Urantia
(1 visualisation(s)) (1) Invité
sous titre cinquième révélation

SUJET: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 3 semaines #3177

  • andre
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • pominville@libero.it
  • Message: 160
  • Karma: 1
Bonjour à tous/tes,

Voici les références de l'article que tu cites Morelli. Pour l'instant, c'est en langue anglaise.

urantia-association.org/2016/seeding-the-urantia-book/

Seeding The Urantia Book

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 3 semaines #3178

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 189
  • Karma: 2
Salut André.

Effectivement pour l'instant ce n'est qu'en anglais, mais pour ceux qui voudront le lire en français, ce sera sur la parution du Lien de l'A.F.L.L.U. qui paraîtra en juillet 2018, il figurera sur le site de l'A.F.L.L.U.

Amitiés Morelli.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 2 semaines #3183

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 606
  • Karma: 2
On a parlé un peu de la survie de la personnalité lors de la réunion nationale de l’AFLLU
www.urantia.fr/index.php/3-l-histoire-d-...e-de-la-personnalite


Voici quelques idées
Pour survivre il faut faire quelque chose – et produire quelque chose – des fruits… se marier, faire des enfants et s’occuper de leur éducation par. ex.

Quelques valeurs de survie dans le livre d’Urantia
(84.0) 84:7.10 L’amour de la progéniture est à peu près universel et représente nettement une valeur de survie.

(84.0) 84:1.9 … les chances de survie d’un homme et d’une femme furent considérablement accrues par leur union. Le couplage des sexes accrut la survie et fut le tout début de la société humaine.


Le livre dit que « les fruits sociaux ne produisent pas de valeur de survie » - ceci est difficile à comprendre

(102.0) 102:7…. Un homme peut nier Dieu intellectuellement et, cependant, être moralement bon, loyal, filial, honnête et même idéaliste. L’homme peut greffer beaucoup de branches purement humanistes sur sa nature spirituelle fondamentale, et donner ainsi l’apparence de prouver ses affirmations au sujet d’une religion sans dieu, mais cette expérience est dépourvue de valeurs de survie, de connaissance de Dieu et d’ascension vers Dieu ….

On a eu des discussions interminables avec Erick sur ce passage

Un idéaliste humaniste qui aime ses frères mais qui ne croit pas en Dieu – n’a-t-il pas droit à la survie ?
Dernière édition: il y a 4 mois, 2 semaines par tor.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 2 semaines #3184

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 606
  • Karma: 2
Suite et interrogations sur les valeurs de survie… ainsi que sur les fruits de l'esprit et les fruits sociaux

Bouddha essaya de vivre et d’enseigner en tant que messager de Dieu, mais sans Dieu – ceci n’a pas de valeur de survie ?

Au cours du voyage autour de la Méditerranée Gonod posa la question suivante à Jésus :
Maitre, je voudrais réellement savoir ce que tu penses de Bouddha. Et Jésus répondit :

(132.0) 132:7.4 “ Votre Bouddha fut très supérieur à votre bouddhisme. Bouddha fut un grand homme, et même un prophète pour son peuple, mais un prophète orphelin. Je veux dire par là que, de bonne heure, il perdit de vue son Père spirituel, le Père qui est aux cieux. Son expérience fut tragique.

Il essaya de vivre et d’enseigner en tant que messager de Dieu, mais sans Dieu. Bouddha dirigea son navire du salut droit vers le port de sécurité, jusqu’à l’entrée du havre de salut des mortels, et, là, à cause de plans de navigation erronés, le bon navire s’échoua à la côte.


Fascicule 132 Le séjour à Rome
bigbluebook.org/fr/132/7/

bateau-echoue-saint-trojan.jpeg


Quelle est la différence entre les fruits sociaux et les fruits de l’esprit ?
Remarque – produire des fruits c’est déjà pas mal
Il y a des Urantiens qui font pousser de mauvaises herbes – et en plus ils les arrosent ..
Dernière édition: il y a 4 mois, 2 semaines par Bgondontaire.

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 2 semaines #3185

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 231
  • Karma: 3
Il est vrai que le sujet de la survie nous intéresse directement. Dans les groupes de discussion, nous rencontrons pas mal de différences de point de vue et il est parfois difficile de comprendre que les "fruits sociaux" à eux seuls, ne possèdent pas en eux-mêmes des valeurs de survie. Mais, quel est le but de la survie si ce n'est la découverte progressive et experientielle du Père Universel? La foi en Dieu contient en elle même des particularités associées comme la confiance et l'espérance. C'est cela qui nous donne d'abord envie de le connaître et puis de le servir.
Ressusciter n'est pas synonyme de survivre. Je n'engage que moi en disant que la résurrection dépend d'une seule condition préalable basée sur la foi en Dieu, aussi faible que soit cette foi. Survivre dépend de conditions plus élaborées telles que le désir de connaître Dieu, de la volonté de le servir et de l'aimer. (Ça m'arrache un peu la gueule quand j'emploie le verbe aimer). Mais aimer Dieu, c'est d'abord aimer notre prochain et cela passe inévitablement par le service à autrui.
J'ai l'impression que le terme "valeur de survie" est mal compris. L'amour des enfants qui nous pousse à les élever est une valeur, mais ce n'est pas à cause de cela que nous allons survivre; il faut en plus le désir de connaître Dieu et le désir de vivre éternellement. Élever des enfants est tout de même une condition indispensable, ici ou sur le monde des maisons, car elle nous permet d'expérimenter les rapports " père-fils" qui sont indispensables à la connaissance de Dieu.
La foi est donc indispensable à la survie. Mais un être qui se dit athée, ne l'est pas forcément. Nous ne savons pas grand chose de ce qui se passe dans notre inconscient. De plus, celui qui est responsable de notre résurrection connaît notre potentiel, c'est à dire ce dont nous sommes capables et qu'un jour nous actualiserons. Tous les trésors de survie que nous possédons en nous ne sont pas encore totalement révélés. C'est pourquoi, il faut souvent attendre avant de présenter la parole de Dieu; attendre que l'autre soit prêt: c'est ce que fit un jour Jésus en présence d'un Ganid étonné.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: claude martel en tête

Re: La cinquième révélation. Le livre d'Urantia il y a 4 mois, 1 semaine #3186

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 231
  • Karma: 3
Tor demande quelle est la différence entre les fruits sociaux et les fruits de l'esprit. Il m'est très facile de répondre. Les fruits sociaux sont uniquement issus du mental matériel humain apte à la réflexion et à la morale; les "droits de l'homme" en sont un exemple. Les fruits de l'esprit naissent aussi du mental matériel humain mais ils sont spiritualises par l'Ajusteur de Pensée. Les fruits de l'esprit sont issus de la coopération de l'homme et de Dieu. Quand il y a une spiritualisation des idéaux, la morale devient secondaire car à ce moment-là, l'action du service est dominée par l'amour. Lorsqu'il y a amour véritable, la morale de l'humaniste n'est plus nécessaire, car on ne peut faire du mal à celui ou à celle que l'on aime. Je crois que c'est Constantin qui a dit: " Aime ton prochain et fais ce que tu veux!"
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: claude martel en tête
Temps de génération de la page: 0.23 secondes