Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La quatrième révélation. Jésus de Nazareth
(1 visualisation(s)) (1) Invité
sous titre quatrième révélation

SUJET: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 2 jours #3469

  • jt611121
  • Hors ligne
  • Junior Boarder
  • Message: 26
  • Karma: 0
Bonjour à tous,
Quand on observe l'existence terrestre, en dernière analyse on est soumis aux circonstances de la vie. Et en dernière analyse c'est le Père céleste qui est maître des circonstances. En effet, s'il n'avait pas voulu que tel évènement n'arrive, celui-ci ne serait pas survenu. Donc en observant une situation, on doit admettre que le Père a accepté que sa possibilité arrive.
Mais la possibilité et l'inévitabilité sont deux choses différentes.
Quand on regarde le cours d'une existence individuelle, il y a la conception, et la mort. Les gens meurent-ils par la volonté de Dieu?
Nous savons par le LU que la mort survient parce que l'individu n'a pas atteint la fusion avec l'Ajusteur. Quelle est la volonté de Dieu: que l'individu meure ou bien qu'il fusionne? La mort survient aussi bien chez le nouveau-né que chez le vieillard...Aussi bien par maladie que par accident, ou par les mauvaises actions de certains( meurtres, guerres, etc). Cela est-il volonté de Dieu pour chacune de ces causes? On sait que le Père ne fait pas acception de personnes, qu'il traite directement avec chacun et tous avec le même amour. Son amour serait-il donc si différent pour le nouveau-né qui meurt juste après sa naissance par maladie ou par accident( je ne parle pas là des mauvaises actions des hommes pour bien montrer le caractère d'impuissance qui est le nôtre devant la maladie ou l'accident...)ou pour le vieillard après une longue vie qui aurait pu aller jusqu'à la fusion?
Il n'y a plus qu'une seule conclusion à apporter à cette réflexion: la mort n'est pas du domaine d'action du Père céleste. Elle ressort du domaine de la présence de l'ultime. Elle est l'ultime moment de l'existence individuelle, et est présente dans les domaines d'action du suprême, mais ne lui appartient pas. Elle est présence dans l'espace temps, de l'espace temps transcendé. Comme l'âme l'est elle aussi, expression de l'union de la créature et du Créateur, nature même du suprême, mais aussi de l'ultime , union de la nature Absolue du Père et de la nature finie de l'être humain.
C'est ainsi que la mort et la fusion se rejoignent dans l'ultime, signes toutes deux de la fin d'existence dans l'incarnation matérielle. A l'autre extrémité il y a les Secrets de Suprématie d' Ascendington, concernant la fusion de l'âme avec l'Ajusteur, qui sont secrets de suprématie mais sur des mondes d'ultimité, car en relation avec le maître univers lui-même , domaine de l'ultime...
La mort de joseph ressort d'un accident du temps, où l'ultime touche l'individu sans que nous ne comprenions ni comment ni pourquoi. Il aurait pu mourir de maladie, ou vivre plus longtemps. Marie aurait très bien pu mourir aussi. Lazare aurait pu ne pas mourir, et quelqu'un d'autre être ressuscité par Jésus. Le problème de la mort organique est encore compliqué par le fait que tous les jours des milliards de cellules meurent dans le corps, sans que le corps lui-même ne meure. Pourquoi? Pourquoi le bébé devrait-il mourir alors qu'un Ajusteur s'est déjà porté volontaire pour venir à lui, et le vieillard dépendant non, alors qu'il ne demande qu'une chose , c'est de partir enfin? La mort n'est rendue possible que par l'absence d'union de l'individu avec les circuits mentaux de l'Esprit, par la fragilité de la structure organique elle même, et par l'accumulation des toxines sécrétées par le corps , provoquant maladies et vieillesse. Rien à voir avec une prédestination quelconque...
Amitié fraternelle
Jacques, jt611121

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 2 jours #3471

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 244
  • Karma: 1
tor écrit:
Je trouve un accident bête à ce niveau inconcevable - et je trouve une programmation/prédestination de la mort de Joseph encore plus invraisemblable. Peut-être il y a quelque chose entre ces deux interrogations qui dépasse le mental humain ?

Hasard ou prédestination…
C'est une des questions fondamentales de l'humanité.

Je ne vois rien, cela dit, qui dépasse le mental humain.
C'est simplement que nous n'avons pas l'information.

On en est réduit aux conjectures, ou à trouver la réponse dans des croyances.
Ou autres expériences spirituelles personnelles.

Tout à fait entre nous, ne le répétez pas mais… j'ai une opinion bien moins timide sur la question.

Mais… cela me semble sortir très nettement du champ d'application de cette révélation.
Et par conséquent du cadre de ce forum…

Désolé…

Dernière édition: il y a 1 semaine, 2 jours par Le Coeur.

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 2 jours #3473

Il y a peut être la réponse ici:

118:10.5 (1304.7) Dieu aime chaque créature comme un enfant, et son amour couvre de son ombre chaque créature dans le temps et dans l’éternité. La providence fonctionne en considération du total et s’occupe de la fonction de chaque créature dans la mesure où cette fonction est reliée au total. Quand la providence intervient auprès d’un être, cela dénote l’importance de la fonction de cet être en ce qui concerne la croissance évolutionnaire d’un ensemble donné. Cet ensemble peut être la race totale, la nation totale, la planète totale ou même un total plus élevé. C’est l’importance de la fonction de la créature qui occasionne une intervention providentielle, et non l’importance de la créature en tant que personne.

118:10.6 (1305.1) Néanmoins, le Père, en tant que personne, peut à tout moment interposer une main paternelle dans le courant des évènements cosmiques qui se déroulent selon la volonté de Dieu, en harmonie avec la sagesse de Dieu, et qui sont motivés par l’amour de Dieu...

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 1 jour #3475

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 244
  • Karma: 1
En tant que lecteurs nous ne pouvons pas ignorer en effet, et Claude nous le rappelle fort à propos, que le ciel ne cesse d'intervenir dans la vie des hommes.

Tant qu'il s'agit d'évènements globaux, en application d'un plan général, obéissant à un schéma maintes fois répété, et dont les conséquences sont d'une importance incommensurable pour la vie de chaque habitant de la planète, il n'y a rien qui semble susciter notre perplexité.

Mais dès qu'il s'agit d'une manifestation particulière affectant un individu, alors l'émoi nous saisit : Que diable ! Et notre libre arbitre !

Les autorités célestes peuvent bien venir chambouler définitivement la vie de milliard de terriens sur des milliers de génération, ça ne nous fait ni chaud ni froid. Mais qu'ils dérangent le train-train d'une bonne petite famille, alors ce sont des hauts cris.

Bien sûr, accepter cette idée, c'est admettre qu'une chose semblable peut tomber sur la tête de n'importe lequel d'entre nous, à n'importe quel moment.

Et alors ?

Qu'est-ce qui est préférable ?

Que nous soyons la proie du hasard, des forces de la nature, d'une fatalité aveugle ?

Ou qu'au contraire, tout soit organisé pour que chaque individu se retrouve dans des situations lui donnant le maximum de chance d'évoluer spirituellement ?
Dernière édition: il y a 1 semaine par Le Coeur. Raison: conjugaison

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 1 jour #3476

Merci le Coeur de nommer mon nom. Dieu nous sauve!

Je me met à la place de Joseph. J'ai totalement donné ma vie à Dieu. Je lui ai dis fais de moi ce que tu veux, je veux faire Ta volonté. Bien avant sa mort. Si on dit à Dieu de faire de nous ce qu'il veut alors il n'y a pas de problème à mourir d'un accident à trente sept ans.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine #3477

  • andre
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • pominville@libero.it
  • Message: 160
  • Karma: 1
Salut Tor,

"Écris à l'avance."

C'est trop souvent notre interprétation humaine, notre perception qui est partielle (le mot est faible).

Je n'ai rien contre. Dans un univers imparfait, il faut bien être immature avant la maturité.

Même suite logique avec Joseph, le charpentier.

Notre frère/Père nous le dit.
Pour réaliser l’action de la providence dans le temps, il faut que l’homme accomplisse sa tâche, qui est d’atteindre la perfection. Mais l’homme peut déjà avoir l’avant-gout de cette providence dans ses significations éternelles en méditant sur le fait universel que toutes choses, bonnes ou mauvaises, concourent à faire progresser les humains connaissant Dieu dans leur recherche du Père de tous.
118:10.18 (1306.7)

Ganid, j’ai une confiance absolue dans la surveillance supérieure exercée par mon Père qui est aux cieux. Je suis consacré à faire la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 133:1.4

En plein ce que tu viens d'affirmer Claude.
Dernière édition: il y a 1 semaine par andre.
Temps de génération de la page: 0.25 secondes