Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La quatrième révélation. Jésus de Nazareth
(1 visualisation(s)) (1) Invité
sous titre quatrième révélation

SUJET: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 4 semaines #3340

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 229
  • Karma: 1
En réalité, le problème posé ici porte sur deux sujets distincts : l'âge de Jésus, et l'année zéro.
Mais il y a un lien direct entre les deux.


L'âge de Jésus à sa mort

Comme déjà évoqué, une approche graphique peut nous aider à comprendre.
Il existe d'ailleurs un tableau précisément destiné à genre de tâche : le calendrier.

Nous choisirons pour cette démonstration un calendrier pluriannuel allant du 1er janvier -7 au 31 décembre 10.





Prenons par exemple un Monsieur A, né le 21 août de l'an 02.
Plaçons d'abord sur le calendrier sa date de naissance et ses dates anniversaires, sous forme de traits jaunes.





Comptons alors visuellement les années séparant sa naissance de l'an 10.





Nous voyons ainsi qu'en l'an 10, ce Monsieur a eu 8 ans.

Évidemment, pas besoin d'un tableau pour savoir cela. Il suffisait de faire un calcul, en soustrayant l'année de naissance, 2, de l'année de référence, 10 :

10 - 2 = 8

C'est l'opération que nous faisons tous pour savoir l'âge qu'aura n'importe qui à n'importe quelle date.
Ainsi, en prenant un exemple au hasard, disons… moi.
Je suis né en 1954, je sais donc que cette année j'aurai :

2018 - 1954 = 64 ans.

Prenons alors maintenant une autre personne, Monsieur B, ayant un an de plus que Monsieur A.
Monsieur B est donc né le 21 août de l'an 01.
Faisons son schéma :





Nous constatons, comme attendu, qu'en l'an 10, Monsieur B a eu 9 ans.
Ce que nous aurions pu trouver par l'opération : 10 - 1 = 9.

Puisque ça marche, continuons.

Considérons à présent un Monsieur C ayant lui un an de plus que Monsieur B.
Monsieur C est donc né le 21 août de l'an -1.
Faisons son schéma :





Le tableau nous montre qu'en l'an 10, Monsieur C a eu évidemment 10 ans.
Vérifions alors par le calcul :

10 - (-1) = 11

Damned! Ça ne colle pas!

Hé non…

Parce que cette fois, comme expliqué dans un post précédent, la période chevauche l'instant zéro, et elle rencontre donc l'erreur introduite par les religieux et les historiens. Ceux-ci, en effet, en définissant artificiellement des années négatives et d'autres positives, ont obéi à des critères (psycho) logiques fort compréhensibles, mais qui font fi des principes de base de l'arithmétique.

Mais nous y reviendrons.

Occupons nous pour l'instant d'un quatrième homme, Monsieur J, né le 21 août de l'an -7.
Faisons son schéma :





Nos constatons alors de nos propres yeux qu'en l'an 10, Monsieur J a eu 16 ans.
Mais que nous dit le calcul ?

10 - (-7) = 17

Nous retrouvons inévitablement l'erreur précédente, puisque la période chevauche l'instant zéro. C'est pourquoi ceux qui calculent l'âge de Jésus par une soustraction classique sur les dates, sans tenir compte de cette année en trop, obtiennent donc forcément un âge supérieur d'un an à la réalité.

Le tableau, lui, ne permet pas de se tromper : en l'an 10, ce Monsieur J, plus connu sous le nom de Jésus, a donc eu 16 ans et non pas 17.
Ce qui fait qu'en l'an 20, il a donc eu 26 ans, et non pas 27.
Et par conséquent qu'en l'an 30, s'il avait vécu jusqu'à son anniversaire, il aurait donc eu 36 ans, et non pas 37.
Comme il est mort à peu près 5 mois avant, il n'avait alors, comme indiqué par JT, que 35 ans et 7 mois.


L'année zéro


L'erreur produite par le calendrier conventionnel vient de ce qu'il ne respecte pas complètement la règle suivante : le numéro de chaque année doit être le numéro de l'année précédente plus 1, ou, en remontant le temps, le numéro de l'année suivante moins 1.

Par exemple, l'année précédant 1001 est : 1001 - 1 = 1000

En conséquence, l'année précédant l'an 1 devrait donc être : 1 - 1 = 0

Mais pour religieux et historiens, l'année précédant l'an 1 est l'année -1, c'est à dire 1 - 1 - 1.

Il y a donc un -1 de trop entre les années positives et les années négatives, ce qui fausse tous les calculs impliquant conjointement les deux périodes.

C'est pourquoi les astronomes corrigent le numéro des années négatives, en donnant aux années antérieures à l'instant zéro le numéro qu'elles devraient effectivement avoir.
Voici par exemple la comparaison entre les deux calendriers pour la période que nous avons utilisé :





On notera ainsi que selon le calendrier astronomique, Jésus n'est pas né en -7 mais en -6.
Ce qui permet de calculer son âge par l'opération habituelle, mais cette fois sans aucune erreur, quelle que soit la période.

Par exemple en l'an 10 :

10 - (-6) = 16
Dernière édition: il y a 1 semaine, 2 jours par Le Coeur. Raison: espace

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 3 semaines, 6 jours #3341

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 195
  • Karma: 2
Merci Le Coeur, merci à tous,

Effectivement je crois que nous arrivons à la solution.
En tous cas je pense être convaincu par les 35 ans et 8 mois.


Calendrier chretien Calendrier Urantien
1 er Janvier -7 0 21-août
1 er Janvier -6 1 21-août
1 er Janvier -5 2 21-août
1 er Janvier -4 3 21-août
1 er Janvier -3 4 21-août
1 er Janvier -2 5 21-août
1 er Janvier -1 6 21-août
1 er Janvier 1 7 21-août
1 er Janvier 2 8 21-août
1 er Janvier 3 9 21-août
1 er Janvier 4 10 21-août
1 er Janvier 5 11 21-août
1 er Janvier 6 12 21-août
1 er Janvier 7 13 21-août
1 er Janvier 8 14 21-août
1 er Janvier 9 15 21-août
1 er Janvier 10 16 21-août
1 er Janvier 11 17 21-août
1 er Janvier 12 18 21-août
1 er Janvier 13 19 21-août
1 er Janvier 14 20 21-août
1 er Janvier 15 21 21-août
1 er Janvier 16 22 21-août
1 er Janvier 17 23 21-août
1 er Janvier 18 24 21-août
1 er Janvier 19 25 21-août
1 er Janvier 20 26 21-août
1 er Janvier 21 27 21-août
1 er Janvier 22 28 21-août
1 er Janvier 23 29 21-août
1 er Janvier 24 30 21-août
1 er Janvier 25 31 21-août
1 er Janvier 26 32 21-août
1 er Janvier 27 33 21-août
1 er Janvier 28 34 21-août
1 er Janvier 29 35 21-août
1 er Janvier 30 36 21-août

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 3 semaines, 6 jours #3342

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 229
  • Karma: 1
Ton approche en colonne, originale mais parfaitement pertinente, nous rappelle que tous les chemins peuvent mener à Rome… à condition de choisir les bons.

Il subsiste cependant un légère divergence concernant le nombre de mois.
A l'aide de calendriers du même type que les précédents j'ai donc essayé d'entrer dans le détail. J'ai alors obtenu le résultat suivant pour l'âge de Jésus à l'instant de sa mort, le vendredi 7 avril, juste avant 15 heures :

35 ans + 7 mois + 2 semaines + 2 jours + presque 3 heures.

Ce coup-ci je n'ai pas utilisé l'informatique, mais juste un gribouillage vite fait sur un coin de table, aussi ne joins-je pas les tableaux, peu présentables. Les amateurs peuvent s'amuser à vérifier…

Mais en contrepartie, voici d'autres images.

En relation avec la naissance de Jésus, les Révélateurs font en effet cette petite remarque :

122:8.7 (1352.3) Jésus était né le 21 aout à midi de l’an 7 av. J.-C. Or, le 29 mai du même an 7, il y avait eu une extraordinaire conjonction de Jupiter et de Saturne dans la constellation des Poissons. C'est un fait astronomique remarquable que des conjonctions similaires se soient produites le 29 septembre et le 5 décembre de la même année.

Il se trouve justement qu'il existe un logiciel très sympathique et gratuit (made in France) nommé Stellarium, qui permet de reconstituer le ciel nocturne vu depuis n'importe quel point de la terre à n'importe quel moment. J'ai donc entré les coordonnées de Bethléem en mettant le chrono sur la date indiquée (encerclée en rouge) et en visant les Poissons.

Voici ce que ça donne :



Cliquer sur l'image pour l'agrandir



Pas de conjonction.

Le LU se tromperait-i ? Où serait-ce le logiciel ? Ces deux hypothèses sont aussi difficiles à retenir l'une que l'autre, car cette configuration remarquable et antique est connue des astronomes depuis le seizième siècle, et n'aurait pas été visible seulement trois fois, mais durant presque une année.

Alors aurais-je choisi une mauvaise heure ?

Non plus.

Le problème c'est la date.

Stellarium, en effet, est un logiciel d'astronomie. Il utilise donc l'année zéro. Il faut donc se placer en l'an -6 et non pas -7.

Et voici ce qu'on obtient :





Affichons les noms :





Il s'agit bien des planètes indiquées par le LU.

En activant l'animation, on se rend compte qu'effectivement la conjonction dura environ neuf mois d'affilée.

Comme quoi, connaître l'année zéro, ça peut être utile…
Dernière édition: il y a 1 semaine, 2 jours par Le Coeur. Raison: vocabulaire

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 2 semaines #3365

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 592
  • Karma: 2
Parmi les vidéos Urantiennes les plus visionnées sur internet - il y a ceci:

Jésus, la promesse de son retour



Pour le livre d'Urantia, Jésus est la quatrième révélation majeure sur Urantia.

www.urantia.nyc/fre01/176.html#176_4
Dernière édition: il y a 2 semaines par Bgondontaire.

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 1 jour #3378

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 592
  • Karma: 2
Jésus et l’épuration du temple - Fascicule 173. Le lundi à Jérusalem
bigbluebook.org/fr/173/1/

Sous les regards émerveillés des milliers de personnes assemblées dans la cour du temple, il marcha à grands pas majestueux vers la section la plus éloignée du parc à bestiaux et se mit à ouvrir les portes de chaque étable et à en chasser les animaux emprisonnés. Dès lors, les pèlerins assemblés furent galvanisés ; avec des clameurs tumultueuses, ils allèrent vers les bazars et commencèrent à renverser les tables des changeurs.

En moins de cinq minutes, tout commerce avait été balayé du temple.




Croyez-vous que Jésus a eu une émotion forte, suivie d’une crise de colère qui l’a fait chasser les marchands du temple ?

Jésus dit quelque part que l’éducateur qui a un message à transmettre ne doit pas faire directement appel aux émotions.
Dernière édition: il y a 1 semaine, 1 jour par Bgondontaire.

Re: La quatrième révélation. Jésus de Nazareth il y a 1 semaine, 1 jour #3379

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 229
  • Karma: 1
Tor écrit:
Croyez-vous que Jésus a eu une émotion forte, suivie d’une crise de colère qui l’a fait chasser les marchands du temple ?
Jésus dit quelque part que l’éducateur qui a un message à transmettre ne doit pas faire directement appel aux émotions.

Quelque part, c'est en fait , rapporté ici :

Tor écrit:
3. Instructions pour les éducateurs et les croyants

Le mental humain ne doit ni être écrasé par le seul poids de la logique ni intimidé par une éloquence astucieuse. Bien que l’émotion, en tant que facteur dans les décisions humaines, ne puisse être entièrement éliminée, quiconque veut faire progresser la cause du royaume ne devrait pas y faire directement appel

L'épisode du temple répond en même temps à la remarque sur l'émotion, et à la question du fil d'actualité :

Tor écrit:
Jésus semble dire ici que l’éloquence intellectuelle et l’appel aux émotions sont des techniques insuffisantes pour faire passer une pensée.
Il y a donc d’autres manières pour promulguer un message ?

L'autre manière c'est… l'exemple.
Comme cela déjà été rappelé, il est dit en effet que ce ne sont pas tant les paroles de Jésus qui doivent nous inspirer, que ses actes.

Nous ne savons donc pas quelles étaient les émotions de Jésus lorsqu'il a chassé les marchands du temple. Mais, émotion ou pas, il y a des raisons de penser que cet acte a été inspiré par Dieu.

Le bon geste, au bon moment.

Donc le bon exemple.

Qui, de fait, a immédiatement été suivi.
Dernière édition: il y a 1 semaine, 1 jour par Le Coeur.
Temps de génération de la page: 0.25 secondes