Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Urantia, une planète avec un avenir incertain
(1 visualisation(s)) (1) Invité

SUJET: Urantia, une planète avec un avenir incertain

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 mois, 3 semaines #4259

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 459
  • Karma: 0
Vue de façon simpliste, ce que j’ai actuellement compris dans l’étude « objective » de ce sujet dans le livre d’Urantia, c’est que Dieu dans son plan créatif, délègue sous supervision. (Sagesse et Savoir-faire pour ne pas laisser faire n’importe quoi et n’importe comment !)

Il semble que les mondes de créations (porteurs d’humains) soient englobés dans deux extrêmes de manifestations.

D’un coté les mondes créer avec les moindres problèmes « pour l’atteinte d’un but bien déterminé à l’avance » et de l’autre extrême, les mondes créer avec le plus de problèmes en vue du même objectif final.

J’ai volontairement omis les facteurs « hasards chances » et « hasards malchances » qui peuvent aussi entrer en ligne de compte !

A la lumière des informations reçus dans la livre d’Urantia, celui qui dit que « la chance est un hasard heureux » se trompe lui-même.

Que de problèmes « enrichissants » à résoudre sur terre ! (Il y a du boulot à rattraper)

Avec tout cet acquis expérientiels nous allons être de vrais « emmerdeurs » sur le monde des maisons !

Dans le bon sens du terme.

Amitiés.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 mois, 3 semaines #4260

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 459
  • Karma: 0
Voici une très bonne analyse historique et éclairante du sujet en trois parties de vingt minutes.

« Bien né, mal né, loi et destiné (histoire de l'eugénisme) 1/3 »

www.youtube.com/results?search_query=L%E...oi+et+destin%C3%A9es

C’est un fait indiscutable que l’humain apprend beaucoup plus de ses erreurs, même quand elles sont honteuses et impardonnables.
Les révélations contenues dans le livre d’Urantia peuvent sans doute et je l’espère « dans le temps », influencer l’humanité de l’avenir à agir de façon plus intelligente.
Pour le plus grand bien du plus grand nombre ; Puisse toutes nos pensées, nos sentiments et nos actions être gouverner consciemment par Dieu en nous-mêmes mais aussi et surtout « dans le respect du libre arbitre et de la liberté individuel de chacun et chacune des humains habitants de notre planète ».
Tous et toutes sur le même bateau pour un premier voyage !
Quelle aventure !
Amitiés.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 mois, 3 semaines #4263

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 459
  • Karma: 0
Il y à un aphorisme d’Héraclite (philosophe grec de la fin du VIᵉ siècle av. J.-C) qui dit que ;

« La guerre est le père de toutes choses ; car chaque idée, chaque force, chaque conscience séparée, chaque être vivant, du fait de son ignorance, entre en collision avec les autres et tente de vivre, de croitre et de s’accomplir en s’affirmant de façon indépendante, et non en s’harmonisant avec le reste de l’existence. »

Au-delà des causes, des buts et intérêts ; la guerre ne se définit-elle pas comme étant la manifestation d’un état de conflit qui demande à rétablir l’harmonie ?

Je regarde souvent la chaine de télévision Arte et l’on peu réellement ressentir actuellement l’émergence collective d’une volonté de fierté européenne. (Fierté culturelle bien ordonnée commence par soi-même )

La race européenne (Le caucasien) est vraiment « dans l’analyse historique des points positifs et dans les faits » un peuple de grande valeurs qui à acquis dans le temps un savoir-faire diversifiés lui permettant d’être fier de ce qu’il a à transmettre aux future générations de sont peuple.

Au niveau de la France, « la fierté nationale » qui reprend du terrain est quelque part pour moi la preuve « positive » d’un désir du peuple de reprendre en main son bagage culturel, racial et intellectuel.

Néanmoins, n’oublions pas qu’a une époque, lorsque le besoin de main d’œuvre étrangère c’est fait ressentir, les français en général se sont débarrasser des taches ingrates propre à la survie de leurs nation.

Ce que je trouve tout de même étonnant, c’est cette actuelle revendication à l’invasion étrangère en France et en Europe !

Pendant que cette main d’œuvre « étrangère » se constituaient progressivement de familles nombreuses, les français quand à eux se sont mis à ne plus faire d’enfants ou n’en faire qu’un ou deux !

Moi qui ai travaillé dans l’élevage ovins, je peu dire que « la perte » d’une lignée racial viens de deux facteurs ;

Premièrement : La dite lignée se croise avec une autre lignée racial.

Deuxièmement : La dite lignée ne reproduit plus suffisamment sa race.

De ce point de vue, ne nous plainions plus, faisons des enfants et éduquons-les bien ! (Sourire)

Etant un caucasien marié par « affinités » et « amour » avec une indienne du sud, nos enfants issu du métissage ne peuvent pas se sentirent expatrié aux valeurs reçus grâce à l’éducation que nous leurs avons données ! (Ce sera le sujet d’un autre partage)

Voilà pour ma réflexion de ce matin.

Amitiés.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Dernière édition: il y a 1 mois, 3 semaines par samuel.

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 mois, 3 semaines #4265

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 327
  • Karma: 3
Au lieu de nous haïr entre races et faire la guerre entre nous, nous ferions mieux de réfléchir à des solutions pacifistes communes. Le mélange des races par procréation est la seule méthode par laquelle nous arriverons un jour à ce qu'il n'y ait plus qu'une seule race sur Urantia. Ce sera alors l'aube de l'ère de Lumière et de Vie. Mais nous, nous serons morts mon frère! Mais, par notre tolérance et l'amour que nous aurons portés à ceux qui n'ont pas la même couleur de peau que nous, nous aurons participé à la grande aventure de cet Age et de l'évolution.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samuel

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 semaine, 3 jours #4336

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 303
  • Karma: 2
Bonjour à tous,

Je réponds ici à cette intervention de Samuel, afin de l'émerger des flots débordants du fil d'actualité :

Samuel écrit:
#4325 Il serait peut-être temps que les lecteurs /lectrices avancées et né de l’esprit se regroupe pour constituer la meilleurs et la plus claire explications concernant les polémiques ayant trait au caractère eugéniste du livre d’urantia.

On voit mal cependant quelles explications pourraient mettre un terme à ces polémiques. Le Livre nous dit lui-même que sur ce sujet, comme sur d'autres, les principes qu'il défend vont à l'encontre des conceptions de notre époque.

En France, la question de l'eugénisme est traitée par le code pénal, dans le Sous-titre II du Titre I du Livre II, intitulée « Des crimes contre l'espèce humaine » :

Article L 214-1 : « Le fait de mettre en œuvre une pratique eugénique tendant à l’organisation de la sélection des personnes est puni de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 euros d’amende ».
Article L 214-3 : « Cette peine est portée à la réclusion criminelle à perpétuité et de 7 500 000 euros d’amende lorsqu’elles sont commises en bande organisée »

L'eugénisme est plus solennellement encore, réprouvé par le Code civil en son article 16-4 : « Nul ne peut porter atteinte à l'intégrité de l'espèce humaine. Toute pratique eugénique tendant à l'organisation de la sélection des personnes est interdite. » (Wikipédia).

L'Union européenne aussi interdit l'eugénisme avec sa Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne adoptée en 2000, affirmant l'interdiction des pratiques eugéniques, notamment celles qui ont pour but la sélection des personnes (Wikipédia).

Au demeurant il est une question essentielle qui semble bien difficile à résoudre : qu'est-ce qu'une lignée inférieure, et qui peut en décider ?

A l'époque ou fut livrée la Révélation, ces idées aujourd'hui condamnées étaient très en vogue. Mais si de tels concepts revenaient au goût du jour, quel degré de débilité, de perversion, de désordre mental et de handicap physique doit-il considéré comme inadmissible ? Sans parler des incertitudes concernant la responsabilité réelle de l'hérédité dans telle ou telle déficience.

Certaines sociétés ont déjà tranché, en prêchant, voire pratiquant l'eugénisme, et ce encore récemment, :

Au Royaume-Uni […] l’eugénisme constitua jusqu’à la Seconde Guerre mondiale un élément incontournable du débat politique britannique : Arthur Balfour, Arthur Neville Chamberlain ou Winston Churchill pour ne citer que des Premiers ministres, défendront des points de vue eugénistes. Churchill proposa en 1911 de déporter 120 000 inadaptés mentaux aux colonies (Wikipédia).
Aux États-Unis, l’influence du mouvement eugéniste a aussi conduit à une évolution de la législation concernant le mariage dans une trentaine d'États : les nouvelles lois annulaient le mariage des idiots ou des malades mentaux et restreignaient le droit au mariage des individus atteints de maladies vénériennes, parfois même des alcooliques comme dans l’Indiana (Wikipédia).

En 1907, l’État d’Indiana autorise la stérilisation de certains types de criminels et de malades. Il est suivi en 1909 par la Californie, le Connecticut et l’État de Washington. En 1917, quinze États avaient voté des dispositifs de ce type ; ils étaient trente-trois en 1950. Les criminels récidivistes, les violeurs, divers types de malades — les épileptiques, les malades mentaux, les idiots — et parfois les alcooliques et les toxicomanes étaient visés par ces lois de stérilisation. Des stérilisations furent encore pratiquées dans l'État de la Virginie jusqu'en 1972 (Wikipédia).
[Pérou] En 1995, le dictateur péruvien Alberto Fujimori lance un plan de stérilisation des Amérindiennes (Wikipédia)
La Suède a maintenu un programme eugéniste de 1934 à 1976. On estime que près de 63 000 personnes ont été stérilisées durant les quarante années de ce programme. Les femmes ayant purgé une peine de prison, les alcooliques, les malades mentaux, les « socialement inadaptés » et ceux qui étaient de différentes « races » étaient en particulier visés.

La plupart des pays protestants furent touchés […] Avant même l'arrivée d'Adolf Hitler au pouvoir, une majorité de scientifiques et une large partie de la classe politique allemande étaient favorables à l’eugénisme […] Le canton suisse de Vaud adopte une loi de stérilisation en 1928 qui n'est abolie qu'en 1985. La mesure est reprise au Danemark en 1929, en Norvège en 1934, en Finlande en 1935, en Estonie en 1936, en Islande en 1938 (Wikipédia)
Au Japon […] En vertu de la Loi Eugénique de Protection ( 1948 ) la stérilisation pouvait être imposée aux criminels « avec des prédispositions génétiques au crime », aux patients souffrant de maladies génétiques comme l'hémophilie, l'albinisme, l'ichtyose, et de maladies mentales comme la schizophrénie, la maniaco-dépression et l'épilepsie. […] Après la catastrophe nucléaire de Fukushima, des avortements systématiques sont imposés aux femmes dont les enfants semblent subir des modifications génétiques liées aux radiations […]

[Corée du Nord] Selon le rapport publié en avril 2009 par l'Institut coréen pour l'unification nationale, le gouvernement de la Corée du Nord pratique également l'eugénisme : les nains devaient subir une vasectomie et être mis en quarantaine et dans les années 1980, des opérations contraceptives se pratiquaient aussi sur des femmes de moins de 1,50 mètre […]

Chine […] « la loi pour la protection de la mère et de l'enfant », destinée à « améliorer la qualité de la population » [est] entrée en vigueur le 1er juin 1995, elle impose un examen prénuptial et prévoit que les porteurs d'une maladie infectieuse, d'un trouble mental ou de maladies génétiques pourront se voir interdire le droit d'avoir un enfant. Ils devront s'engager à une « stérilisation », une « contraception de longue durée » ou à se faire avorter en cas de grossesse. Sinon, il leur sera interdit de se marier.

La Chine a lancé début 2013 un grand programme de séquençage de l'ADN des surdoués […] L'objectif du gouvernement chinois est de déterminer les variants génétiques favorisant l'intelligence, en comparant le génome des surdoués à celui d'individus à QI moyen afin de sélectionner les embryons disposant du meilleur patrimoine neurogénétique.

Singapour a mis en œuvre dans la première moitié des années 1980 une politique incitative visant à favoriser les naissances dans les milieux aisés et à les limiter dans les milieux modestes. En 1983, le Graduate Mums Scheme entend favoriser la fertilité des femmes diplômées, notamment par le biais de réduction d’impôts au-delà du troisième enfant. Ce premier dispositif s’est accompagné en 1984 d’une politique d’incitation à la stérilisation pour les femmes de moins de 30 ans dont le revenu est inférieur à 1 500 dollars, sous la forme d’une prime de 10 000 dollars (Wikipédia).
[France] Le contrôle des mariages fut un des terrains d’intervention principaux des eugénistes français. L’examen prénuptial, institué par le régime de Vichy avec la loi du 16 décembre 1942, est la seule disposition juridique française s’étant explicitement réclamée d’un objectif « eugénique ». Il est resté obligatoire jusqu’au 1er janvier 2008 (Wikipédia).

[Aujourd'hui,] aussi claire qu'elle paraisse, la position française est en pratique bien plus ambiguë, si on considère les obligations de dépistage (visites prénatales obligatoires) et les facilités légales ainsi que l'encouragement à l'avortement lorsque l'enfant à naître présente des malformations. Dans le cas du dépistage pré-natal de la trisomie 21, il s'agit d'un eugénisme « négatif » (par élimination). Ainsi, les parents décident dans 96 % des cas de procéder à une interruption médicale de grossesse en cas de suspicion de trisomie.

Dans le cadre de la procréation médicalement assisté, une sélection des embryons peut avoir lieu avec le diagnostic préimplantatoire (Wikipédia).


On peut signaler aussi la pratique des « enfants volés » du Royaume-uni, imposée depuis les années 80 aux parents de conditions modestes simplement soupçonnés de pouvoir constituer un risque pour leurs enfants, ne serait-ce qu'en raison de leurs faibles revenus (LeMonde.fr).

Concernant les contenus dérangeants du Livre d'Urantia, il me semble inutile de se réfugier dans le déni. Il faut admettre qu'ils posent aujourd'hui un problème. Mais après tout, il s'agit avant tout de questions concernant l'organisation des sociétés, et non la destinée spirituelle des personnes considérées individuellement, ce qui est quand même l'objet principal d'une révélation religieuse. En outre, les hommes de notre temps ne sont pas responsables de l'absence d'autorités suprahumaines susceptibles de mettre en place dans notre monde un tel plan. Ce sont finalement les superviseurs célestes qui ont décidé de prendre le risque d'une telle situation. Si à présent ils trouvent quelque-chose à y redire … ce n'est pas à nous de subir leur récriminations !
Dernière édition: il y a 1 semaine, 2 jours par Le Coeur. Raison: style & orthographe
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samuel

Re: Urantia, une planète avec un avenir incertain il y a 1 semaine, 2 jours #4337

  • Dominikos
  • En ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 257
  • Karma: 3
Bonjour,

Merci Le Coeur pour ce travail de compilation.

En effet chaque société humaine est capable de définir ses propres critères d’infériorité.
De graduer l’anormal à la normalité reconnue,et donc de définir ses propres critères de sélection.

Mais tout cela est passager et varie suivant les cultures, les époques.

Certains peuples par exemple vont sacraliser les homosexuels, un autre va vouloir les éradiquer.

Il nous faut reconnaître que nous ne pouvons pas jouer avec ce mot « eugénisme », comme si cela allait de soi.

Je me suis parfois demandé si ce mot aurait été utilisé après la seconde guerre mondiale et la théorie du surhomme des nazis, dans le cas où les Fascicules seraient arrivés après ce drame mondial.

Personnellement j’en doute.

L’article Wikipedia a le mérite de nous montrer que l’idée de sélection existe toujours.

Elle est même très présente, par exemple tout simplement en France, depuis la naissance (sélection de ne pas avoir un enfant non souhaité), jusqu’aux critères de sélections scolaires, en passant par la sélection sociale voir raciale:devant le travail.

Les sociétés doivent donc évoluer sur ces sujets.

Bref il nous faut vraiment être humble dans cette affaire.

Si un ange me dit : « Ok, tu es gentil, mais franchement ici, tu ne sers à rien. », je pourrai, peut être l’accepter ,...peut-être.

Si c’est mon voisin de palier, fut-il prix Nobel, j’en doute.
Temps de génération de la page: 1.26 secondes