Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

SUJET: Destinée planétaire ?

Re: Destinée planétaire ? il y a 2 mois, 1 semaine #4819

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 712
  • Karma: 2
[quote="Le Coeur" post=4765]Samuel, sur le fil d'actualité écrit:
#4763 J’ai tenu à partager (…) la lecture d’un livre (…) qui oblige, il est vrai, à se poser les bonnes questions pour prendre individuellement les bonnes résolutions (…)

« Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes » de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Yves Cochet.

www.amazon.fr/Comment-seffondrer-collaps...sentes/dp/2021223310

(…) Voici le lien pdf: libradio.org/wp-content/uploads/2019/03/...e%CC%88l-Stevens.pdf


À titre perso, j’espère quand même que la conscience collective va enfin se décider, à voir et comprendre les réalités de la vie des hommes, sur une planète qui aujourd’hui nous fait comprendre qu’il faut prendre les choses en main, pour passer à autre chose et construire quelque chose de mieux, de nouveau.
En fait, à un niveau mondial et vu l’interconnexion commerciale de tous les peuples de la terre, ce sont tous nos systèmes politiques, sociologiques, commerciaux, économiques, écologiques… qu’il faudrait rapidement revoir pour les biens communs de la vie des hommes sur notre terre.
Peut-être aussi, qu’il faudrait que chacun individuellement soit une manifestation vivante de cet espoir et de cette foi en un possible monde de l’ère de lumière et de vie, l’âge d’or.
Et aussi, arrêtons de voter pour des abrutis et mettons aux rennes de notre terre, les hommes et les femmes qualifiés pour nous aider à avancer vers cet objectif tant désiré. (Sourire)

Il semble que cela devienne de plus en plus pressant, car c'est une histoire qui va mal se finir !
Ça sent les grands réajustements par nécessités et obligations !
Alors que nous pourrions prévenir intelligemment ces événements, nous préférons continuer dans la mauvaise direction, pour ensuite subir la catastrophe de plein fouet et enfin tenter dans un dernier espoir de guérir le cancer.
Drôles créatures !
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Destinée planétaire ? il y a 2 mois, 1 semaine #4820

  • andre
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • pominville@libero.it
  • Message: 217
  • Karma: 1
Salut à tous,


Les dieux ne se soucient que d'une chose : notre progrès spirituel

• Mais le Père est absolu, et en tant que tel, il agit dans l'absolu, sur les réalités absolues.
Fil # 4658


WoW …

le Père infini comprend pleinement et enveloppe d’amour toute la nature finie de tous ses enfants dans tous les univers.


LU 2 :1.10


.
<p style="color:white"><small>Ne vs inquiétez de rien.</small> </p>

Re: Destinée planétaire ? il y a 2 mois, 1 semaine #4821

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 712
  • Karma: 2
Salut André, mon frère Québécois !
L’article ci-dessous n’est pas de moi mais je l’aime bien quand même.
N’oublions pas aussi de vivre librement et pleinement l’instant présent !
Samuel

Thème : Vivre avec les incertitudes = Mal du siècle ? *

Rien n’est sûr, en effet.
On pense parfois que c’est le propre du temps que nous vivons, rien n’est moins certain.
Dans le petit ouvrage d’Alain Watts, « Eloge de l’insécurité » publié en 1951, nous pouvons déjà lire : « …ainsi avons-nous le sentiment que nous vivons une époque d’inhabituelles insécurité…Comme les années passent, il semble y avoir de moins en moins de rochers auxquels s’accrocher ! »
Cinquante ans plus tard, nous avons le même sentiment, nous invoquons les changements technologiques, le démembrement des familles et des communautés, la diminution de l’influence des religions traditionnelles, la construction de l’Europe, tant de modifications nous inquiètent et contribuent, nous semble t-il, à alimenter la crainte que nous pouvons ressentir face à notre avenir.
LA REALITE La réalité qu’il nous faut accepter, c’est que TOUT CHANGE, que nous n’avons aucun contrôle sur l’avenir ni sur la plupart des évènements, que de « se faire du souci » n’a jamais apporté de solutions aux difficultés de la vie.
La réalité, c’est que l’incertitude et la peur de l’avenir sont diminuées lorsqu’on apprend à porter son attention sur le présent, sur l’ici et maintenant. (Principe de Gestalt).
La réalité, c’est que plus on est calme, plus on est paisible à l’intérieur de soi, plus on peut voir émerger des solutions, plus on peut aller de l’avant avec confiance !
La réalité, c’est que chacun de nos jours est précieux et qu’une fois écoulé, ne reviendra plus jamais.
Il est vraiment dommage de polluer ces belles journées de printemps avec des soucis au lieu de jouir des instants passés avec ceux qu’on aime.
Facile à dire, diront certains.
En effet, plus facile à dire et à écrire qu’à vivre ! Pourtant, lorsque l’on perd ceux que l’on a aimés, lorsque l’on prend pleinement conscience de la brièveté de la vie, il nous arrive de regretter toutes « ces pollutions » qui ont troublé ces moments passés ensemble.
COMMENT FAIRE FACE A L’INCERTITUDE ?
Susan Jeffers, une chercheuse qui a particulièrement étudié le phénomène de l’incertitude et a écrit sur ce sujet, propose un certain nombre de pistes… « JE ME DEMANDE… » Le cours de la vie est incertain et aucun de nous ne sait exactement ce qui est bon pour lui.
Certaines attentes que nous pouvons avoir et qui ne se réalisent pas ouvrent la voie à quelque chose et que nous n’aurions JAMAIS IMAGINE et qui est beaucoup plus important pour nous.
Au lieu de se dire : « J’espère que ça va marcher » ou « J’espère qu’il y aura une réponse positive » Susan Jeffers propose plutôt la formule suivante : « Je me demande quelle nouvelle nous allons recevoir ? »
Lorsque l’on peut adopter cette attitude face à la vie, une énorme « pression » disparaît et l’esprit peut être en paix, le désir de contrôle sur les évènements diminue.
Il ne s’agit pas d’être un spectateur passif.
Si l’on cherche du travail, il faut faire des offres, prendre des rendez-vous, augmenter ses compétences…
Cependant lorsqu’on a fait CE QU’IL FALLAIT, la meilleure attitude est celle du semeur qui sait qu’il a mis des graines en terre et qui fait confiance à la dynamique de croissance : « Je me demande comment cette plante se manifestera ! »
LA VALEUR DU DOUTE Léon Tolstoï écrivait : La seule chose que nous sachions est que nous ne savons rien, et il s’agit du plus haut niveau de sagesse. » * Source : Rosette Poletti & Barbara Dobbs www.rosettepoletti.ch 05/2005 2 Savoir que nous ne savons rien, que nous voyons la vie à partir de notre petit angle de vue seulement a quelque chose de libérateur.
Pourquoi devons-nous vivre une situation difficile ? Pourquoi nous ? nous n’en savons rien ! En fait, nous ne savons rien de la grande histoire de l’univers dans laquelle nous sommes une minuscule petite pièce unique et indispensable.
Nous vivons dans un monde de contrôle où l’on nous a dit : « Quand on veut, on peut ! » ou « Tu n’a qu’à t’en donner les moyens ! »
Alors, nous vivons dans la tension, l’angoisse et les entreprises pharmaceutiques qui fabriquent des tranquillisants font fortune !
Essayons autre chose, acceptons le doute, l’incertitude : - Calmons nos esprits. - Acceptons que nous ne sachions rien. - Apprenons à être flexibles, ouverts. - Apprenons à nager dans le courant plutôt qu’à nous accroché à des « certitudes » qui n’ont plus cours. - Ecoutons notre intuition. - Apprenons à faire confiance à la vie En fait, il s’agit de se construire une philosophie de pensée interne « positive » qui nous apportera une sérénité mentale qui se traduira également dans notre attitude et nos comportements. Développons dans notre manière de vivre, notre environnement professionnel et amical de vraies relations pour nous renforcer dans notre position afin de mieux appréhender les imprévus et les incertitudes. « Le chemin vers le parfait s’accommode d’escales imparfaites ! »
Patibus Bibliographie : « Mieux vivre le stress » Un livre de recettes pratiques. Ariel P.Haemmerlé, Edition Vivez Soleil 2003 « Eloge de l’insécurité » Alan W.Watts, Petite bibliothèque Payot 2003.
La méditation;
« Vous ne pouvez pas ne pas changer .Changer est inévitable et crée l’incertitude. Pourtant le changement et la croissance sont la chance des humains. Alors mes amis, embrassez l’incertitude, embrassez le changement. La vie, c’est le lieu de la joie, embrassez la joie, embrassez la vie et elle vous sourira». Chef Joseph, tribu d’indiens d’Amérique du Wisconsin.
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Destinée planétaire ? il y a 2 mois, 1 semaine #4822

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 712
  • Karma: 2
Ce n’est pas trop l’endroit pour ça mais je le mets quand même.
J’en aime beaucoup la nouvelle génération des jeunes et celui là aussi.
C’est le meilleur à venir du rap Francophone (pour moi).
Y love music !

Dalida



"Si tu veux que ta vie soit belle, maquille-la toi même" (Soolking)
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Dernière édition: il y a 1 mois par samuel.

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 mois, 3 semaines #4884

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 821
  • Karma: 2
Une citation de mon ex.

L'avenir de notre Humanité se trouve dans l'éducation, les bons choix seront fait par des jeunes éduqués !


education-jeunes.png

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 mois #4966

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 712
  • Karma: 2
Ce matin je méditai sur l’apparition de la vie sur terre et sur les millions d’années dévolutions qui ont contribué sans faire de bruit à l’émergence de l’homme, "l’être (mâle ou femelle) appartenant à l'espèce animale mammifère de la famille des hominidés, seul représentant de son espèce, vivant en société, caractérisé par une intelligence développée et un langage articulé".
Quelques fois, il est bon de prendre le temps de bien regarder notre géniale mécanique physique.
Cela nous permet de nous reconnecter en conscience avec la vie terrestre d’où nous sommes issus et faisons partie intégrante.
L’information reçue dans le livre d’Urantia ainsi que la facilité d’accès à la connaissance scientifique devrait nous permettre de vivre naturellement dans la conscience de l’unicité avec tous les degrés de vies.
Je pense que l’écologie émerge de cette nouvelle prise de conscience dans la croissance humaine.
L’homme à trop, longtemps, eut la fâcheuse tendance à se croire supérieure "et séparer" des manifestations végétales, animales et du caractère vivant de notre fertile planète Terre porteuse.
Lorsque l’homme atteindra la juste maîtrise de ses facultés mentales, émotionnelles et instinctives sur Terre, il parviendra de plus en plus à l'équilibre intérieur et du même coup à l’équilibre "protecteur" avec son environnement naturel et immédiat dont il fait partie intégrante.
Dans ce sens, il me semble que la conscience collective n’est qu’au tout début de cette prise de conscience vivante (et pas seulement intellectuel) de l’unicité et de l’interaction de toutes choses.
Espérons que nous y arrivions avant d’avoir tout saccagé et massacré sur Terre !!!
Bonne journée chez vous tous.
Samuel.H
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Temps de génération de la page: 1.11 secondes