Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

SUJET: Destinée planétaire ?

Re: Destinée planétaire ? il y a 6 mois, 1 semaine #4104

Merci Samuel pour cette bonne vidéo.
Nous savons que nous ne sommes pas
au sommet de la pyramide.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: Destinée planétaire ? il y a 6 mois, 1 semaine #4105

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 601
  • Karma: 1
Salut Claude, toutes et tous,
Je trouve extraordinaire et passionnant que nous puissions un jour entrer en contact direct avec des créatures intelligentes venu d’ailleurs.
A mon avis, c’est une spéculation raisonnable qui est plausible dans le temps !
Si comme je le crois nous sommes supervisés, je ne pense pas qu’il soit autorisé que des méchants petit hommes vert viennent détruire la terre.
Si l’humain parvenait à atteindre une plus grande maturité, ceux qui nous observent ferai peut-être le premier pas pour communiquer et nous aider à acquérir de nouvelles connaissances ?
Il me semble, que la science et la conscience humaine sont à l’approche de nouveaux horizons insoupçonnés !
Lorsque j’ai étudié les écrits de Sri Aurobindo sur sa vision du Yoga Intégral, j’ai aussi compris que nous sommes encore très loin de percevoir, comprendre et maîtriser les formidables potentialités de notre conscience.
Peut-être faudrait-il aussi mieux identifier et préserver nos lignés au mental humain de type supérieur ?
Et surtout arriver à une certaine excellence mondiale dans les domaines sociaux et éducatifs.
Une chose est sûre, c’est que notre monde avance vers de nouvelles perspectives.
En unicité.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 mois #4658

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 361
  • Karma: 2
Tor, sur le fil des citations, écrit:
#4656 Il y a beaucoup des lanceurs d'alertes en ce moment. Allons-nous vers un effondrement de la civilisation? Non, le Père est là…

« Le Père Universel ne s’est pas retiré de la direction des univers. Il n’est pas une Déité inactive. Si Dieu se retirait comme soutien présent de toute la création, il se produirait immédiatement un effondrement universel. »

Le Père rayonne sans cesse de l’énergie, de la lumière et de la vie.
Heureusement pour nous ...p55.§4

Ce que le Père maintient, c'est la Création : le Maître Univers, Havona, le Paradis et ses habitants, le temps, l'espace, l'esprit, la matière, les lois fondamentales, y compris celles qui sous-tendent les univers locaux.

Mais le Père est absolu, et en tant que tel, il agit dans l'absolu, sur les réalités absolues.
Pour ce qui est du relatif, le Père n'intervient que par l'intermédiaire des créatures.

Notre civilisation, comme n'importe quelle autre, n'a absolument rien d'absolu.
Elle est, ô combien, relative.
Et comme telle, comme toutes les autres civilisations terrestres avant elle, elle passera.

Notre civilisation est, certes, un colosse. Mais aux pieds d'argile. Et la disparition d'une civilisation, voire même d'une planète, à l'échelle de l'univers c'est un évènement banal.

Le Père lui-même est au-delà de ces considérations. Cela incombe au Fils Créateur.

Celui-ci sauvera-t-il alors notre civilisation de l'autodestruction qu'elle a elle-même programmée ?

Pourquoi le ferait-il ? Les dieux ne se soucient que d'une chose : notre progrès spirituel. Alors regardons autour de nous, et demandons-nous : qu'y a-t-il en ce monde qui soit vraiment indispensable à notre élévation spirituelle ?

Et qu'y aurait-il de plus profitable, spirituellement, pour l'humanité ?
La laisser affronter les conséquences de ses actes ?
Ou maintenir artificiellement les quelques sociétés privilégiées que nous sommes dans leur opulence destructrice et illusoire ?



Dernière édition: il y a 1 mois par Le Coeur. Raison: image et style

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 mois #4659

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 601
  • Karma: 1
Encore une fois merci le Cœur (J’ai failli écrire "mon cœur" !) pour le temps que tu prends pour partager ta compréhension.
Pour moi, c’est bien enrichissant.
Merci aussi à Bonabo le poète de l’âme et à vous tous sans exception.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 semaine, 2 jours #4765

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 361
  • Karma: 2
Samuel, sur le fil d'actualité écrit:
#4763 J’ai tenu à partager (…) la lecture d’un livre (…) qui oblige, il est vrai, à se poser les bonnes questions pour prendre individuellement les bonnes résolutions (…)

« Comment tout peut s'effondrer. Petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes » de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Yves Cochet.

www.amazon.fr/Comment-seffondrer-collaps...sentes/dp/2021223310

(…) Voici le lien pdf: libradio.org/wp-content/uploads/2019/03/...e%CC%88l-Stevens.pdf

Les infos et dicussions du fil d'actualité étant destinées à être balayées à très court terme, et ainsi rendues à brève échéance quasi impossibles à retrouver, je propose de traiter ce sujet ici.

Voici le début de la postface de ce « petit manuel » :

Y a-t-il matière plus importante que celle qui est traitée dans ce livre ? Non. Y a-t-il matière plus négligée que celle-ci ? Non plus.

Tel est le paradoxe politique de notre monde : nous continuons de vaquer avec, bien sûr, la ferme intention d’améliorer notre sort par quelques réformes, mais jamais il n’est question de notre disparition à court terme en tant que civilisation, alors que – ce livre le montre à l’envi – jamais nous n’avons eu autant d’indications sur la possibilité d’un effondrement global imminent.

Cela n’est pas étonnant de la part des politiques, ici et ailleurs, aujourd’hui et jadis. Quel régime, quel responsable ferait une analyse catastrophiste de l’état du monde et en tirerait la conclusion qu’il faut changer radicalement l’orientation et les politiques publiques de la société qu’il gouverne ?

Ce phénomène de déni de la réalité n’est pas simplement dû à la contradiction entre le temps court de la politique – « il faut bientôt penser à ma réélection » – et le temps long de l’écologie – réparer l’écosphère réclame de la durée – non, ce phénomène relève d’abord des limitations de l’appareil cognitif humain et des contraintes de la psychologie sociale.

Ce livre date d'avril 2015, c'est à dire peu avant la COP 21. On pourrait donc penser que, depuis sa publication, une certaine conscience s'est faite jour.

Mais un des problèmes c'est que les responsables et les opinions semblent se polariser sur le réchauffement climatique. Certes, les conséquences en seraient cataclysmiques. Mais une civilisation qui s'effondre peut renaïtre dans une autre. A condition toutefois que les conditions de la survie soit réunies.






Or l'épuisement des ressources et l'empoisonnement des sols, des eaux, et de l'air qui continuent à progresser à un rythme galopant sans que rien ne semble pouvoir y mettre un terme, rendent même cette perspective hypothétique.

Pour une Greta Thunberg, qui dérange mais n'ébranle aucun dirigeant, on a des centaines de milliers de gilets jaunes qui font vaciller les gouvernements et leur interdisent de prendre des mesures, pourtant déjà peu audacieuses.

« Après moi, le déluge » ce mot d'un roi, semble devenu le slogan de toute une humanité, qui n'entend pas perdre un iota de son confort pour assurer un avenir à ses propres enfants.

Samuel écrit:
Je pense qu’il y aurait de quoi partager sur ce sujet sensible à la lumière du LU.

Certaines cultures, certaines spiritualités, sont, depuis toujours, sensibles à ces questions. Mais ce n'est pas le cas des religions du livre, qui ont forgé les mentalités qui dominent le monde et le mettent dans cet état. Un nouveau livre, aujourd'hui, veut remplacer les anciens. Mais, sur ce plan, on n'y trouve guère que l'écho des très faibles préoccupations de ceux qui l'ont reçu.

Une consolation : on nous assure que si notre planète devenait invivable, l'humanité serait transportée sur une autre. Mais seulement les survivants, et après que tout aura été dévasté de façon irréversible.

Cela dit… j'ai l'air alarmiste, mais… je ne pense pas que cela soit ce qui nous attend. J'ai l'impression qu'après le grand chambardement il subsistera, ici et là, quelques ilots d'où tout pourra repartir.

En fait, le paradoxe, c'est que plus tôt notre civilisation tombera, moins elle aura eu le temps de tout dévaster.

Alors peut-être faut-il souhaiter que l'effondrement ne tarde pas trop à se produire.

Mais… après nous, bien sûr…
Dernière édition: il y a 1 semaine, 2 jours par Le Coeur. Raison: orthographe et style

Re: Destinée planétaire ? il y a 1 semaine, 2 jours #4768

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 601
  • Karma: 1
Salut le cœur,
Tu as bien fait de remettre ce message dans le bon sujet de discussions.
Il va falloir que j’y fasse un peu plus attention pour ne pas tout mélanger.
Je reviendrai un peu plus tard sur ce sujet qui peut sembler dérangeant et alarmiste, mais qui est néanmoins très objectif et réaliste.
« Nous sommes d'étranges créatures qui s'affligent des effets, mais continuent à en adorer les causes. »
Pour moi, c’est la preuve qu’il va très bientôt être temps de passer à quelque chose de mieux, et même si cela ne se fera pas sans difficultés et réadaptations, je reste néanmoins optimiste.
Ça va nous réveiller et nous faire le plus grand bien ! (je ne suis pas médium.)
Qui vivra verra.
À plus.
Samuel
Note: c'est un bouquin très intéressant.
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Temps de génération de la page: 0.34 secondes