Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
Notre Père céleste

SUJET: «Citations du livre d'Urantia »

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 4 semaines #5096

  • andre
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • pominville@libero.it
  • Message: 229
  • Karma: 1
Bonjour à tous,

Les révélateurs ont consignés dans LU un exemple de Jésus 123:6.9 qui a  « parler à mon Père qui est dans le cieux. » pour avoir une réponse.
Cet exemple, en est un pour moi, d’une façon ou Dieu ( A/P) « nous parle ».

André
<p style="color:white"><small>Ne vs inquiétez de rien.</small> </p>

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 2 semaines, 6 jours #5107

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Je est un autre"
  • Message: 772
  • Karma: 2
Le supercontrôle de la suprématie

La Première, la Deuxième et la Troisième Personne de la Déité sont égales entre elles et ne font qu’un. « Le Seigneur notre Dieu est un Dieu unique. » Il y a perfection de dessein et unité d’exécution chez la divine Trinité des Déités éternelles. Le Père, le Fils et l’Acteur Conjoint sont vraiment et divinement un. Il a été écrit en vérité : « Je suis le premier et je suis le dernier, et en dehors de moi il n’y a pas de Dieu. »

Telles que les choses apparaissent aux mortels sur le niveau fini, la Trinité du Paradis, comme l’Être Suprême, ne s’intéresse qu’au total – planète totale, univers total, superunivers total, grand univers total. Cette attitude de totalité existe parce que la Trinité est le total de la Déité, et pour bien d’autres raisons encore.

L’Être Suprême est quelque chose de moins et quelque chose d’autre que la Trinité fonctionnant dans les univers finis ; mais, dans certaines limites et durant la présente ère d’incomplète synthèse pouvoir-personnalisation, cette Déité évolutionnaire parait vraiment refléter le comportement de la Trinité de Suprématie. Le Père, le Fils et l’Esprit n’agissent pas personnellement avec l’Être Suprême, mais, durant le présent âge de l’univers, ils collaborent avec lui en tant que Trinité. Nous comprenons qu’ils entretiennent une relation similaire avec l’Ultime. Nous faisons souvent des hypothèses sur ce que seront les relations personnelles entre les Déités du Paradis et Dieu le Suprême quand ce dernier aura achevé son évolution, mais en réalité nous ne le savons pas.

Nous n’estimons pas possible de prévoir entièrement le supercontrôle de la Suprématie. De plus cette imprévisibilité parait caractérisée par un certain inachèvement dans le développement, qui est, sans nul doute, une marque distinctive de l’incomplétude du Suprême et de l’incomplétude de réaction finie envers la Trinité du Paradis.

Le mental humain peut imaginer immédiatement mille et une choses – évènements physiques catastrophiques, accidents épouvantables, désastres horribles, maladies douloureuses et plaies mondiales – et se demander si de telles calamités sont reliées aux manœuvres inconnues de ce fonctionnement probable de l’Être Suprême. Franchement, nous ne le savons pas ; nous n’en sommes pas réellement surs. Mais, à mesure que le temps s’écoule, nous observons que ces situations difficiles et plus ou moins mystérieuses se résolvent toujours pour le bien-être et le progrès des univers. Il se peut que les circonstances de l’existence et les vicissitudes inexplicables de la vie soient toutes tissées en un motif significatif de haute valeur par la fonction du Suprême et le supercontrôle de la Trinité.

En tant que fils de Dieu, vous pouvez discerner l’attitude personnelle d’amour de Dieu le Père dans tous ses actes. Mais vous ne pourrez pas toujours comprendre combien d’actes universels de la Trinité du Paradis contribuent au bien des mortels individuels sur les mondes évolutionnaires de l’espace. Au cours du progrès de l’éternité, les actes de la Trinité se révèleront comme tout à fait pleins de significations et d’égards, mais ils n’apparaissent pas toujours comme tels aux créatures du temps.
(LU/10:7.1 à 6, page 115) bigbluebook.org/fr/10/7/
« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...»
www.urantiastudygroup.org/fr?c=RE
Dernière édition: il y a 2 semaines, 6 jours par samuel.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 2 semaines, 2 jours #5127

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 833
  • Karma: 2
Dieu nous punit-il?

Nul père affectueux n’inflige jamais une punition précipitée à un membre de sa famille qui s’est trompé. ~ Le livre d’Urantia, 54:5:4 (617.4)

« Vous devriez cesser de craindre que Dieu punisse une nation pour le péché d’un individu. Le Père qui est aux cieux ne punira pas non plus un de ses enfants croyants pour les péchés d’une nation... » ~ Jésus, Le livre d’Urantia, 145:2:8 (1630.4)


Vous pouvez toutefois être certains d’une chose, c’est que le Père n’envoie pas d’affliction à titre de châtiment arbitraire pour de mauvaises actions. ~ Le livre d’Urantia, 148:5:3 (1661.5)
Dernière édition: il y a 2 semaines, 2 jours par Bgondontaire.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 2 semaines, 2 jours #5128

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Je est un autre"
  • Message: 772
  • Karma: 2
tor écrit:
Dieu nous punit-il?

Nul père affectueux n’inflige jamais une punition précipitée à un membre de sa famille qui s’est trompé. ~ Le livre d’Urantia, 54:5:4 (617.4)

« Vous devriez cesser de craindre que Dieu punisse une nation pour le péché d’un individu. Le Père qui est aux cieux ne punira pas non plus un de ses enfants croyants pour les péchés d’une nation... » ~ Jésus, Le livre d’Urantia, 145:2:8 (1630.4)


Vous pouvez toutefois être certains d’une chose, c’est que le Père n’envoie pas d’affliction à titre de châtiment arbitraire pour de mauvaises actions. ~ Le livre d’Urantia, 148:5:3 (1661.5)


À titre perso, je ne vois pas comment un Dieu père/mère remplie d’Amour pourrait nous punir individuellement ou collectivement.
Dans le fascicule 90 du livre d’Urantia, il est dit ; « L'humanité fut très lente à apprendre les secrets matériels des relations de cause à effet dans les domaines physiques de l'énergie, de la matière et de la vie. »
Les événements actuels sont plutôt la résultante de « la loi de cause à effet » dans le non-respect prolongé de l’humanité concernant les lois naturelles qui gouvernent notre planète Terre.

« Combien il est futile et puéril d’en appeler à un tel Dieu pour qu’il modifie ses décrets immuables en vue de nous éviter les justes conséquences opératoires de ses sages lois naturelles et de ses justes commandements spirituels ! « Ne vous y trompez pas. On ne se moque pas de Dieu, car ce qu’un homme sème, cela aussi il le récoltera. » Il est vrai que, même lorsque cette justice fait récolter la moisson des mauvaises actions, cette justice divine est toujours tempérée de miséricorde. La sagesse infinie est l’arbitre éternel qui détermine les proportions de justice et de miséricorde qui seront dispensées dans des circonstances données. La plus grande punition (qui est en réalité une conséquence inévitable) pour les infractions à la loi et une rébellion délibérée contre le gouvernement de Dieu est la perte d’existence en tant que sujet individuel de ce gouvernement. Le résultat final du péché délibéré est l’annihilation. En dernière analyse, les individus qui se sont identifiés au péché se sont détruits eux-mêmes en devenant tout à fait irréels pour avoir embrassé l’iniquité. Toutefois, la disparition effective de ces créatures est toujours retardée jusqu’à ce que l’ordre de justice établi et courant dans l’univers intéressé ait été pleinement observé. » (LU/2 :3.2) bigbluebook.org/fr/2/3/

Cela me fait aussi penser à une citation de Nicolas Hulot qui depuis une trentaine d'année "tire sur la sonnette d’alarme" ; “La société dans laquelle on est ressemble à une espèce d’avion de ligne où tous les voyants seraient au rouge dans le cockpit et qu’à l’arrière on continue soit à boire le champagne soit éventuellement à se quereller.”

Je pense qu’il faut prendre un peu de hauteur ou du recul pour se rendre compte des points positifs qui vont résulter d’une telle situation.
« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...»
www.urantiastudygroup.org/fr?c=RE
Dernière édition: il y a 2 semaines, 2 jours par samuel.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 2 semaines #5134

Bonjour à tous et toutes :

. Je ne vous promets pas de vous délivrer des eaux de l’adversité, mais ce que je vous promets, c’est de les traverser toutes avec vous. Jésus Fascicule 159: 3,13

Paix et confiance.
Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: andre

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 1 semaine #5146

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Je est un autre"
  • Message: 772
  • Karma: 2
LU/172:4.2 Maintenant, tandis que l’après-midi se terminait et que les foules allaient se restaurer, Jésus et ses disciples immédiats furent laissés seuls. Quelle étrange journée cela avait été ! Les apôtres étaient pensifs, mais muets. Jamais, au cours de leurs années d'association avec Jésus, ils n’avaient assisté à une journée semblable. Ils s’assirent pendant un moment près de l’emplacement du trésor du temple, observant les gens qui y versaient leur contribution : les riches mettaient de grosses sommes dans la caisse des offrandes, et chacun donnait quelque chose selon ses moyens. À la fin arriva une pauvre veuve, misérablement vêtue, et ils remarquèrent qu’elle mettait deux pites (petites pièces de cuivre) dans le tronc. Alors, Jésus attira l’attention des apôtres sur la veuve en disant : “ Retenez bien ce que vous venez de voir. Cette pauvre veuve a donné plus que tous les autres, car les autres ont donné une petite fraction de leur superflu, tandis que, malgré sa misère, cette pauvre femme a donné tout ce qu’elle avait, même son nécessaire. ”

bigbluebook.org/fr/172/4/

« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...»
www.urantiastudygroup.org/fr?c=RE
Dernière édition: il y a 1 semaine par samuel.
Temps de génération de la page: 0.46 secondes