Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
Notre Père céleste

SUJET: «Citations du livre d'Urantia »

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 1 mois #5080

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 833
  • Karma: 2
Le Livre d’Urantia. Fascicule 107

Origine et nature des Ajusteurs de Pensée

107:0.1 (1176.1) BIEN que le Père Universel réside personnellement au Paradis, au centre même de l’univers, il est présent de manière effective aussi sur les mondes de l’espace dans le mental de ses innombrables enfants du temps, car il les habite sous l’aspect des Moniteurs de Mystère. Le Père éternel est à la fois aussi éloigné que possible de ses fils planétaires mortels et aussi intimement associé que possible avec eux.

www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fa...-ajusteurs-de-pensee

Le Père est très éloigné - mais aussi présent dans chaque être humain - et il peut communiquer avec l'homme à travers son ambassadeur, l'ajusteur de pensée

Vous avez entendu sa voix/directives/indications?
Dernière édition: il y a 1 mois par Bgondontaire.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 1 mois #5081

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 304
  • Karma: 3
Bonjour,

Personnellement j’ai pu vivre des situations après une méditation ou une rêverie sur un sujet sensible du moment où une réponse s’imposait à moi comme une évidence.
Mais à savoir si cela venait d’un simple niveau supérieur de mon propre mental, ou d’un esprit supérieur...qui peut savoir ?

L’expérience n’a normalement rien d’extraordinaire.

Et à vrai dire connaître la source de la réponse a peu d’importance, c’est plutôt la force d’évidence de cette réponse, sa qualité qui compte.
Évidemment je pense que plus la personne est déséquilibrée émotionnellement plus le phénomène va la déstabiliser. Mais cela n’est pas souhaitable comme nous dit le LU.

Pour illustrer ce sujet je me suis permis de coller ci-dessous une réponse d’un lecteur de passage du groupe de Paris qui restitue bien cette expérience. Ce témoignage est assez riche et reste très sain, aucune envolée mystique. J’étais là lors de son témoignage tout cela était très posé. J’ai évidemment laissé l’anonymat de l’auteur.

Enfin dans tous les cas cela reste de l’expérience intime d’un individu, dans son propre rapport avec sa recherche de la vérité. Cela ne peut ni être prouvé ni démontré.


Je partagerai ici les conclusions de mon expérience personnelle, ainsi que les extraits du LU à titre indicatif.

En effet, les 3 techniques que j'ai eu l'occasion de mettre en application sont les suivantes: l'imagination créatrice, la prière et la méditation.
La coopération avec mon ajusteur a toujours été et continue de se réaliser en majeure partie inconsciemment.
Les cas de contact conscient s'inscrivent dans le cadre d'efforts personnels pour discipliner mes tendances de nature égoïstes et les soumettre à la volonté du Père.

Les orientations et perspectives supérieures sont reçues par les mécanismes naturels du mental: pensées, flashs, représentations conceptuelles, etc.
Percevoir ces directives et les différencier des émanations naturelles du subconscient est une affaire de capacité réceptive, de foi et de discernement.
Accepter ces réponses par contre est une affaire de confiance à la fois en Dieu et en soi.
Je trouve très utile de prendre un temps après prière pour se mettre en état de réceptivité spirituelle/méditation.
Aucune pratique mystique n'est nécessaire.

Par ailleurs, les directives reçues sous forme de pensée présentent les caractéristiques communes suivantes:
- elles constituent des réponses à des prières personnelles
- elles sont reçues de façon inopinée et s'impriment directement dans la conscience comme des pensées riches en contenu spirituel
- elles sont imprégnées d'amour
- elles élargissent ma clairvoyance
- elles favorisent le dénouement de ma vie sociale

Exemples:
"Garde ton caractère dans la droiture"
"Si tu as une envie, ne te préoccupe pas de celle qui s'intéresse au matériel; mais plutôt de celle qui présente un caractère utile et agréable pour autrui"

J'attire l'attention sur le fait que la capacité réceptive s'est progressivement développée dans mon cas par la méditation.

Enfin, il faut bien garder à l'esprit que même sans capacité réceptive, Dieu est inconditionnellement présent pour répondre à toute requête selon les besoins individuels et ses lois suprêmes.

Références:

- la coopération avec l'Ajusteur
Fascicule 110, chapitre 3
"Il ne faut pas considérer la coopération avec votre Ajusteur comme un processus particulièrement conscient, car il ne l’est pas. Ce sont vos mobiles et vos décisions, vos fidèles déterminations et vos suprêmes désirs, qui constituent une coopération réelle et efficace. Vous pouvez accroitre consciemment l’harmonie avec l’Ajusteur :
1. En choisissant de répondre à l’appel de la gouverne divine, en basant sincèrement votre vie humaine sur votre plus haute conscience de la vérité, de la beauté et de la bonté, et ensuite en coordonnant ces qualités de divinité par la sagesse, l’adoration, la foi et l’amour.
2. En aimant Dieu et en désirant lui ressembler — par la récognition sincère de la paternité divine et l’adoration aimante du Parent céleste.
3. En aimant les hommes et en désirant sincèrement les servir — par la récognition de tout coeur de la fraternité humaine doublée d’une affection sage et intelligente pour chacun de vos compagnons mortels.
4. En acceptant joyeusement la citoyenneté cosmique — en reconnaissant honnêtement vos obligations progressives envers l’Être Suprême, en ayant conscience de l’interdépendance entre l’homme évolutionnaire et la Déité évoluante. C’est la naissance de la moralité cosmique et l’éveil de la réalisation du devoir universel."

- l'imagination créatrice
Fascicule 109, chapitre 5
"Les Ajusteurs suprêmes et autonomes sont souvent en mesure d’apporter des facteurs spirituellement importants au mental humain quand il se laisse aller librement dans les canaux débloqués, mais contrôlés, de l’imagination créatrice. À ces moments, et parfois durant le sommeil, l’Ajusteur peut arrêter les courants mentaux, en bloquer le cours, et détourner ainsi la procession des idées. Tout cela est destiné à effectuer de profondes transformations spirituelles dans les replis supérieurs de la superconscience. Les forces et énergies du mental sont ainsi plus complètement ajustées à la clé des tonalités de contact du niveau spirituel du présent et de l’avenir.
Il est parfois possible d’avoir votre mental illuminé, d’entendre la voix divine qui parle continuellement en vous et de devenir ainsi partiellement conscient de la sagesse, de la vérité, de la bonté et de la beauté de la personnalité potentielle qui vous habite constamment."

- la prière
Fascicule 144, chapitre 4
"La prière éleva Jésus à la supercommunion de son âme avec les Dirigeants Suprêmes de l’univers des univers. La prière élèvera les mortels de la terre à la communion de la véritable adoration. La capacité de réception spirituelle de l’âme détermine la quantité de bénédictions célestes que l’on peut s’approprier personnellement et comprendre consciemment comme une réponse à la prière."

Fascicule 91, chapitre 3
"[...] Quand les enfants apprennent pour la première fois à se servir du langage, ils sont enclins à penser tout haut, à exprimer leurs pensées en paroles, même si personne n’est là pour les entendre. À l’aurore de leur imagination créative, ils montrent une tendance à converser avec des compagnons imaginaires. De cette manière, un égo qui commence à éclore cherche à se maintenir en communion avec un alter ego fictif. Par cette technique, l’enfant apprend de bonne heure à convertir ses monologues en pseudodialogues où cet alter ego fait des réponses à ses pensées exprimées à haute voix et à l’expression de ses souhaits. Une très grande partie des réflexions des adultes se poursuit mentalement sous forme de conversations. [...] Quand un homme prie, il est tout à fait juste qu’il s’efforce de saisir le concept du Père Universel au Paradis ; mais, pour la plupart des buts pratiques, une technique plus efficace consistera à revenir au concept d’un proche alter égo, exactement comme le mental primitif avait l’habitude de le faire, et on reconnaitra ensuite que l’idée de cet alter égo était tout d’abord une simple fiction devenue ensuite, par évolution, la vérité que Dieu habite l’homme mortel par la présence de fait de l’Ajusteur ; de sorte que l’homme peut ainsi parler, pour ainsi dire, face à face, avec un divin alter ego réel et authentique qui l’habite et qui est l’essence et la présence même du Dieu vivant, le Père Universel."

- la méditation
Fascicule 91, chapitre 7
"Le contact du mental humain avec son Ajusteur intérieur, bien qu’il soit fréquemment favorisé par une méditation fervente, est beaucoup plus souvent facilité par les services sincères et aimants d’un ministère désintéressé auprès de ses semblables."

Fascicule 160, chapitre 3
"Quand on possède un corps normal et une santé raisonnablement bonne, il faut rechercher ensuite les attraits qui agiront comme stimulants pour faire surgir les forces spirituelles en sommeil chez les hommes.
Jésus nous a enseigné que Dieu vit dans l’homme ; alors, comment pouvons-nous amener l’homme à libérer les pouvoirs divins et infinis liés à son âme ? Comment pouvons-nous inciter les hommes à donner le champ libre à Dieu pour qu’il jaillisse de nous en rafraichissant notre âme au passage, et contribue ensuite à éclairer, élever et bénir d’innombrables autres âmes ? Quelle est la meilleure manière pour moi d’éveiller les pouvoirs bénéfiques latents qui dorment dans votre âme ? Il y a une chose dont je suis certain, c’est que l’excitation émotive n’est pas le stimulant spirituel idéal ; elle n’accroit pas l’énergie ; elle épuise plutôt les forces du mental et du corps. D’où vient, alors, l’énergie permettant d’accomplir ces grandes choses. Observez votre Maitre. À cette heure même, il est dans les collines, récupérant de la puissance pendant qu’ici nous dépensons de l’énergie. Le secret de tout ce problème git dans la communion spirituelle, dans l’adoration. Du point de vue humain, il s’agit de conjuguer la méditation et la détente. La méditation établit le contact du mental avec l’esprit ; la détente détermine la capacité de la réceptivité spirituelle.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 1 mois #5082

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Je est un autre"
  • Message: 772
  • Karma: 2
tor écrit:
Le Livre d’Urantia. Fascicule 107

Origine et nature des Ajusteurs de Pensée

107:0.1 (1176.1) BIEN que le Père Universel réside personnellement au Paradis, au centre même de l’univers, il est présent de manière effective aussi sur les mondes de l’espace dans le mental de ses innombrables enfants du temps, car il les habite sous l’aspect des Moniteurs de Mystère. Le Père éternel est à la fois aussi éloigné que possible de ses fils planétaires mortels et aussi intimement associé que possible avec eux.

www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fa...-ajusteurs-de-pensee

Le Père est très éloigné - mais aussi présent dans chaque être humain - et il peut communiquer avec l'homme à travers son ambassadeur, l'ajusteur de pensée

Vous avez entendu sa voix/directives/indications?


Me concernant et avec le recule des années, j’ai pu "pour mon cas personnel" déterminer quelques conditions favorables à ce genre d'expériences spontanées, "difficilement explicable" aux autres si ce n’est dans de rares occasions avec des hommes ou des femmes qui ont personnellement vécu ce genre d’expérience.
Néanmoins, je fais partie de ceux qui ce tienne sur la réserve "discrète et pudique" concernant le fait d’aller proclamer sur les toits ce genre d’expériences "intiment" qui sont pour beaucoup bien au-delà du monde objectif et rationnel.
Pour moi, c'est des manifestations intuitives et instantanées qui sont consciemment « reçues » dans l’association d’idées, mais qui ne sont pas « émises » par la faculté de raisonnement du penseur.
Pour en avoir conscience, il faut préalablement avoir atteint une nature de conscience introspective et équilibrer, c’est une qualité rare qui s’acquière au fil des années par la pratique régulière de la prière, la méditation approfondie et la communion d’adoration.
Lorsque je parle de méditation, j’exprime l’habitude régulière de profonde réflexion intérieure qui approfondit un sujet, mûrit un projet ou pour résoudre tous les problèmes de la vie courante.
Nous ne sommes pas toujours émotionnellement, mentalement et physiquement dans les bonnes dispositions pour recevoir consciemment ce que certains appels "la petite voix intérieure".
Avant tout, il faut avoir un amour inconditionnel pour Dieu.
Bien souvent le surmenage, l’alcool, les excitants, une mauvaise alimentation, le stressent, l’anxiété, la fatigue, l’émotion négative, les prises de tête ou cogitation intempestive et non canalisé sont des facteurs qui ne favorisent pas ce que j’appelle "la pratique de la présence de Dieu" en tant que manifestation consciente de degré croissant de conscience de Dieu en nous.
Il y a donc un travail préalable à effectuer sur soi-même qui s’obtient par une certaine "discipline régulière et à vie".
De plus, à mon avis, ce sont des cadeaux d’expériences intérieures qui viennent à nous sans que nous ayons besoin de courir vers elles, c’est simplement naturel.
Je me suis rendu compte que la meilleure période pour recevoir ce genre d’éclairage ou intuition révélatrice se déroule bien souvent pour moi après une bonne nuit de sommeil, entre trois et quatre heures du matin quand tout le monde dors, voire même juste avant le réveil.
Voilà ce que je peux partager sans me faire passer pour un illuminer (si ce n’est déjà pas fait ) qui prend ses rêves pour la réalité.
Je pense qu’il faut être humble et prudent dans ce domaine et je rejoins Dominikos lorsqu’il dit ; « mais à savoir si cela venait d’un simple niveau supérieur de mon propre mental, ou d’un esprit supérieur... Qui peut savoir ?
Enfin, dans tous les cas, cela reste de l’expérience intime d’un individu, dans son propre rapport avec sa recherche de la vérité. Cela ne peut ni être prouvé ni démontré. (aux autres)
L’expérience n’a normalement rien d’extraordinaire. »
Voilà pour le partage de ma petite expérience sur ce sujet quelquefois bien délicat à partager.
Amitiés.
Samuel.H


Note: Il y a un très vieux et très beau livre qui s'appelle : "sur la pratique de la présence de Dieu" Laurent de la résurrection, aux Éditions Arfuyen. editionsarfuyen.com/
« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...»
www.urantiastudygroup.org/fr?c=RE
Dernière édition: il y a 1 mois par samuel.

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 1 mois #5084

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 304
  • Karma: 3
Toujours dans le fil qu’un bon équilibre est bon pour nous, mais aussi apparemment dans la qualité des tentatives de communications d’une dimension supérieure, je me réfère toujours à ce passage qui fait référence à la personne par laquelle les Fascicules auraient été dictés :

10:5.7
Si l’Ajusteur de l’être humain par lequel cette communication est transmise jouit d’un champ d’action aussi large, cela tient surtout à ce que cet humain manifeste une indifférence à peu près complète pour toute manifestation extérieure de la présence intérieure de l’Ajusteur. Il est en vérité très heureux qu’il demeure consciemment tout à fait indifférent à ce processus. Il détient l’un des Ajusteurs les plus expérimentés de son temps et de sa génération. Son gardien de la destinée estime cependant rare et fortuite sa réaction de passivité et son absence d’intérêt pour les phénomènes associés à la présence, dans son mental, de cet Ajusteur aux talents variés. Tout cela constitue une coordination favorable d’influences, favorable à la fois pour l’Ajusteur dans la sphère supérieure d’action, et pour le partenaire humain sous les rapports de la santé, de l’efficacité et de la tranquillité.


Mais qu’est-ce qu’un bon équilibre ? Ne pas ajouter un excès d’émotion là où un certain détachement raisonnable serait de mise ? Ne pas surjouer le missionnariat lorsque nous pensons en savoir plus que les autres ? Savoir équilibrer notre vie intérieure et nos obligations extérieures ?
Dernière édition: il y a 1 mois par Dominikos.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samuel

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 4 semaines, 1 jour #5093

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 256
  • Karma: 2
Salut Dominique;

Tout à fait d'accord avec toi, il faut que nous trouvions cet équilibre nécessaire, car comment faire pour vivre dans deux niveaux tellement différents, sans que cela impacte notre vie matérielle, le décalage est certainement trop grand, mieux vaut rester avec un certain détachement et attention au "missionnariat".
je pense que même Van et Amadon pendant plus de 250 000 ans sont certainement restés vigilants à cet équilibre, pourtant eux étaient dans le missionnariat, mais ils devaient certainement restés ancrés dans leur vie matérielle afin de ne pas se déconnecter de leur statut de mortel, particuliers certes, mais mortel quand même.

P. Morelli.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: samuel

Re: «Citations du livre d'Urantia » il y a 4 semaines, 1 jour #5094

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Je est un autre"
  • Message: 772
  • Karma: 2
« La désillusion c’est la porte de la vraie liberté spirituelle, celle qui est si proche de nous alors que nous avons vainement essayé d’ouvrir toutes les autres. »
Celle-là elle est de moi les amis !
Ça me rappelle un peu l’histoire de Job. (Sourire)
Donner, c’est aussi apprendre à se connaître mutuellement, thank you very much for your help.
Samuel.H
« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...»
www.urantiastudygroup.org/fr?c=RE
Temps de génération de la page: 0.56 secondes