Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Lecture à consulter éventuellement
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Notre Père céleste
  • Page:
  • 1
  • 2

SUJET: Lecture à consulter éventuellement

Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3015

  • Jean
  • Hors ligne
  • Junior Boarder
  • Message: 31
  • Karma: 0
Quelqu'un à déjà lu le livre "la vie des maîtres" de Baird T.Spalding traduit de l'anglais par jacques Weiss sous le pseudonyme de Louis Colombelle.

Si oui, qu'en pensez-vous, vos commentaires m'interresse.

Pour ma part, certaines choses sont possibles, et d'autres moins.

Jean

Re: Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3016

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 231
  • Karma: 3
Personnellement je n'ai jamais lu " la vie des maîtres" mais je sais que beaucoup de lecteurs ont découvert le livre d'Urantia grâce à ce livre. Ceux que j'ai rencontrés m.ont dit qu'ils avaient arrete de lire la vie des maîtres pour se lancer dans une étude approfondie du livre d'Urantia.

Re: Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3017

  • Jean
  • Hors ligne
  • Junior Boarder
  • Message: 31
  • Karma: 0
C'est exactement ce qui s'est passé pour moi, je me suis mis à étudier le LU depuis 25ans,
mais avant j'ai lu tout le "Srimad Bhagavatam", très interressant car beaucoup de références qui se rapprochent ou font allusion au LU.

Jean

Re: Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3018

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 244
  • Karma: 1
Bonjour,

Une fois de plus, pour ceux qui craignent d'acheter ce livre avec le risque de le fiche à la poubelle au bout de quelques pages, voici un lien où il est consultable et téléchargeable en pdf.

L'auteur, Baird Thomas Spalding, y raconte les enseignements qu'il aurait reçus et les évènement extraordinaires dont il aurait été témoin lors d'une expédition menée en 1894 à travers « une grande partie de l’Inde, du Tibet, de la Chine, et de la Perse » dans le cadre d'une mission qui « comprenait onze hommes de science avertis, ayant consacré la plus grande part de leur vie à des travaux de recherche ».

Il aurait en particulier rencontré Jésus, qui « vit effectivement aujourd’hui dans le corps même où il a été crucifié ».

Il est indéniable que les réalité spirituelles dépasseront pour toujours la science, et qu'il n'y pas lieu de les contester au simple motif qu'on ne peut en apporter des preuves. Mais en conséquence, il est totalement vain de prétendre, comme le fait l'auteur, apporter la garantie scientifique à un tel témoignage, à plus forte raison lorsque cette équipe de savants accomplis s'est dispensé pendant tout ce voyage de tout protocole scientifique, en enfreignant même les principes de base.

L'ouvrage ne présente en effet aucun document, aucune photo, aucun rapport de mesure ou d'analyse concernant les faits rapportés. Rien de tel, d'ailleurs, n'a jamais été réalisé. Ce voyage aurait donc pu être fait avec la même efficacité et autant de crédibilité par les membres d'un club de pétanque. Les dix autres éminents chercheurs étant au demeurant inconnus (personne ne sachant de qui il s'agit) pas l'once d'un début de caution scientifique ne peut de toutes façon être apporté à cette expédition.

Insister alors sur la qualité scientifique de cette entreprise est donc particulièrement déplacé, pour ne pas dire suspect. Un reproche, il est vrai, que l'on peut faire très communément aujourd'hui aux milieux ésotériques et spirituels.





Ce voyage aurait même pu… ne pas être fait du tout, car il n'a jamais été produit ne serait-ce qu'un titre de transport, maritime, ferroviaire ou routier, ni la moindre note d'hôtel, ni même un visa de passeport, pouvant en attester la réalité.

Ce que l'on sait seulement c'est que Spadling, qui affirmait avoir eu 37 ans à l'époque de ce périple, n'en avait en fait que 23, qu'il n'a en réalité mis les pieds en Inde pour la première fois, et pour un très court séjour, qu'en 1935, soit quarante après (la photo de groupe présentée page 14 a été faite à cette occasion) et qu'il n'a jamais au cours de toute sa vie effectué la moindre recherche scientifique, étant un simple ingénieur des mines.

Il manifestait d'ailleurs la même rigueur concernant son lieu de naissance, puisqu'il affirma en public, selon les jours, être né en Angleterre, ou aux États-Unis, ou en Inde.

On peut bien sûr contester ces critiques, en sachant cependant qu'elles on été admises, pour certaines, et émises, pour d'autres, par David Bruton, son néanmoins ami et biographe, l'auteur de son éloge funèbre, publiée à la fin du livre.

Que penser alors de cet ouvrage ?
On y retrouve au moins, largement, cette idée : la vérité est à l'intérieur de nous.
On peut donc se contenter de cela.

Pour ceux qui, au contraire, n'en n'ont jamais assez, voici un petit supplément : chapitre présent dans l’édition américaine et omis dans l’édition française.

On peut même trouver le texte intégral en pdf.

Je n'ai pas vérifié cependant si ces pages retrouvées étaient vraiment imputables à l'auteur, l'une des sources au moins étant réputée pour ses impostures.

(pour ce que ça change, de toutes façons…)
Dernière édition: il y a 8 mois par Le Coeur. Raison: grammaire

Re: Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3023

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 167
  • Karma: 0
Salut Cœur,
Comme tu le sais, chacun retient individuellement pour lui-même, ce qu’il estime être bon, juste et vraie.
Beaucoup de dires à la poubelle et une minorité sur nos tables de chevets !
Samuel
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein

Re: Lecture à consulter éventuellement il y a 8 mois #3024

  • Jean
  • Hors ligne
  • Junior Boarder
  • Message: 31
  • Karma: 0
Si on lit attentivement les commentaires additionnelles, on s'aperçoit qu'il parle ni plus ni moins du Suprême (fasicule 117 du LU)

Jean
  • Page:
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page: 0.20 secondes