Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ?
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Notre Père céleste

SUJET: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ?

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3009

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 544
  • Karma: 2
Salut Erick

Il me semble avoir lu quelque part dans le livre que dans certaines circonstances on retient sur Urantia un candidat à la fusion parce que la planète a besoin de lui.

La personne est dans ce cas probablement plus utile sur Urantia que dans « l’au-delà »


Quelqu’un sait où se trouve se texte ?

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3010

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 205
  • Karma: 3
Reponse a Tor: fascicule 55. Les ages d'or (3). Page 626 " 5: Les mortels ayant statut de fusion avec leur Ajusteur et qui, sur leur propre demande et sur ordre de l'Ajusteur Personnalise chef de son ordre dans l'univers, sont temporairement dispenses de transfert pour pouvoir conserver sur la planete certains postes administratifs importants."

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3011

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 544
  • Karma: 2
Bravo Bonanbo - et merci

C'est donc ici:
urantia.nyc/fre01/055.html#55_3_18

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3012

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 170
  • Karma: 2
bonabo écrit:
Reponse a Tor: fascicule 55. Les ages d'or (3). Page 626 " 5: Les mortels ayant statut de fusion avec leur Ajusteur et qui, sur leur propre demande et sur ordre de l'Ajusteur Personnalise chef de son ordre dans l'univers, sont temporairement dispenses de transfert pour pouvoir conserver sur la planete certains postes administratifs importants."


Hello,
J’adore

« On fusionnera plus tard, là j’ai un super boulot important. Je suis overbooké.Cela ne te dérange pas trop ? »
Dernière édition: il y a 4 mois par Dominikos.

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3013

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 218
  • Karma: 1
Heaven can wait !

C'est ça le dévouement.
Que pèsent, il est vrai, quelques années de plus en ce monde, devant une éternité de félicité.
Alors quand on peut rendre service…
Les Fils d'effusion font bien ce genre de sacrifice.
Ils ne s'attardent pas plus que nécessaire, de toutes façons…

Tor écrit:
Pourquoi par ex. Un être humain expérimenté est-il indifférent et passif à l'égard de son ajusteur de pensée? (…)

Ce que nous indique ces passages (#3007) c'est en fait que l'être humain en question n'était pas particulièrement expérimenté. C'est son Ajusteur qui l'était (110:5.7).

D'ailleurs, on peut comprendre que pour un être céleste souhaitant communiquer à travers un mortel, le choix d'un sujet n'ayant aucun contrôle sur certaines fonctionnalités de son esprit, et ne souhaitant pas en avoir, soit bien plus indiqué, la manipulation étant plus facile qu'avec d'autres. Si en outre, comme c'est le cas ici, la personne utilisée ne préoccupe pas de cette situation, cela évitera aussi les très délicats problèmes résultant de la confrontation entre l'humain et le divin (110:4.5).

erick écrit:
Qu'est ce qui détermine qu'une personnalité est sur le point de fusionner avec son ajusteur divin?

  • Logiquement, la première étape devrait être d'arriver à « entendre » son Ajusteur.
  • Ensuite il faut sans doute savoir vraiment « l'écouter ».
  • L'étape suivante pourrait être de parvenir à avoir une conscience plus grande de sa présence.
  • Il devrait alors arriver un moment où nous percevons de lui beaucoup plus que de simples instructions.
  • Au fur et à mesure, devrait alors s'installer une intimité croissante, au point de finir par comprendre ce qu'il est vraiment, puis quelle est sa relation particulière avec nous, pourquoi il nous a choisi, et enfin quel est le projet divin conçu pour nous.
  • L'aboutissement c'est lorsque se crée une harmonie permanente entre les deux êtres, entraînant une unité spirituelle parfaite, parce que nous adhérons pleinement à son être et au plan divin. Se réalise alors de façon naturelle l'unité de conscience, au point qu'il devient impossible de distinguer ce qui appartient à l'ajusteur de ce qui nous appartient en propre.






Au passage, et pour répondre à des remarques lues ici et là…

Il faut se rappeler que le but de tout cela n'est pas de réaliser une association avec l'Ajusteur, car nous lui sommes déjà associés en tant qu'ascendeurs. On ne peut non plus définir cette destinée commune comme étant un mariage, bien que ce mot puisse désigner l'étape précédant la dernière phase. L'objectif, qui nous est répété maintes fois, est la fusion, c'est à dire de réussir à ce que les deux entités se fondent pour ne plus faire qu'un seul être. Un peu comme deux métaux fondus ensemble en forment un troisième (comme par exemple le bronze est l'alliage résultant de la fusion du cuivre avec l'étain).

Nous ne vivrons pas avec l'ajusteur pour l'éternité. Nous serons l'ajusteur pour l'éternité. Il n'y aura plus lui et moi, mais simplement moi. Mais un moi supérieur à ce qu'il est aujourd'hui.

L'ajusteur est notre « moi supérieur progressant » (108:6.6), et il possède la capacité de « s’identifier avec l’homme durant sa vie incarnée » (40:5.4). Nous avons donc d’ors et déjà nous aussi toutes les raisons de nous identifier à lui, d'autant qu'il nous est précisé que « l’identification à l’esprit constitue le secret de la survie personnelle et détermine la destinée de l’ascension spirituelle ».

Cette démarche cependant nous oblige à être à la hauteur… Sinon danger !

bonabo écrit:
Il se peut que l'âme de certains fusionne immédiatement sur terre, car morontielle, elle n'est pas dotée de substance énergétique capable d'endommager physiquement la planète.

De plus, il n'est pas besoin d'une énergie considérable pour détruire un corps humain. On ne nous parle pas d'ailleurs de fusion du corps matériel, mais de fusion spirituelle entre notre âme et l'ajusteur, lequel est « un pur esprit » (107:6.1).

Pas question donc de fusion nucléaire, qui est un processus se produisant au cœur de la matière, sans rapport avec la fusion spirituelle. Concernant le corps, ce qui se produit c'est une « simple » combustion.

Mais cela soulève quelques questions.

En effet, on n'entend pas parler de ce genre d'évènement. Personne, à ma connaissance, n'a témoigné avoir vu un être humain disparaître « dans des charriots de feu » ou quoi que ce soit de ce genre.

Le Livre nous dit que lorsque cela se produit, « le corps matériel est consumé instantanément » (110:7.2). Il existe certes des cas reconnus de combustions spontanées (LeMonde.fr). Mais spontanées ne signifie pas instantanées. Les combustions humaines spontanées sont toujours, comme les autres combustions, progressives, très partielles, et le plus souvent en lien avec des situations particulières (alcoolisme) et une source de chaleur externe (cheminée, cigarette).

Et surtout… difficile d'imaginer qu'un évènement aussi merveilleux que la fusion d'une âme avec son Ajusteur puisse donner un spectacle aussi sinistre et sordide (je vous épargne les photos).





On peut donc penser d'une part que les mortels qui fusionnent ainsi le font hors de la vue de leurs contemporains, et d'autre part que la pulvérisation de leur corps ne laisse pas d'indices permettant d'identifier un tel processus.

Mais cela signifie que ces personnes ne seront pas considérées comme décédées, mais comme disparues. S'il est sympathique d'éviter ainsi à sa famille les peines et charges des cérémonies funéraires, ce n'est pas le meilleur service à leur rendre que de les laisser dans l'ignorance de notre sort.

Dans un futur plus ou moins proche, lorsque les hommes seront plus familiers avec ces réalités, nos sociétés seront sans doutes capables de considérer et de traiter comme il se doit ce type de départ pour une nouvelle vie.

En attendant, si un jour nous apprenons qu'un membre qui nous semblait particulièrement évolué spirituellement a disparu sans laisser aucune trace…
Dernière édition: il y a 2 mois, 1 semaine par Le Coeur. Raison: style

Re: LES CRITERES DE FUSION AVEC SON AJUSTEUR ? il y a 4 mois #3014

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 205
  • Karma: 3
Réponse à Le Cœur: Je n'ai jamais dit qu'il y avait une fusion matérielle entre le corps matériel de l'homme et son Ajusteur, la fusion avec cette parcelle divine se faisant avec l'âme qui reste la seule identité persistante de la personnalité après la mort terrestre. Cette identité est morontielle car elle n'est ni matérielle ni encore totalement spirituelle car elle n'est faite que des significations transformées en valeurs éternelles par le mental matériel et l'esprit divin. Elle devient seulement spirituelle après que l'Ajusteur a fusionné avec elle. En retour, à ce moment, l'Ajusteur reçoit la personnalité et l'homme devient éternel. Les deux ne forment plus qu'un! Avant cette période l'homme n'était qu'un Fils de Dieu par la foi alors que maintenant il devient un être ascendant. C'est pour lui, la certitude qu'un jour il rencontrera le Père du Paradis.
Je ne sais pas quoi penser des combustions spontanées dont parlent les articles à sensations fortes, mais ce dont je suis sûr, c'est qu'elles n'ont rien à voir avec la fusion divine de l'homme et de son Ajusteur.
Le LU nous dit qu'Enoch fut le premier mortel a fusionner sur terre. Si l'on en croit la bible, ses disciples le virent emporté par un chariot de feu et le LU rejoint cette croyance en 1212, 3.
En ce qui concerne l'anéantissement du corps humain,dans mon paragraphe précédent, j'ai parlé de fusion nucléaire et non pas de fusion avec l'Ajusteur. La transformation de celui-ci en poussière peut se faire sans difficulté et sans dommage par la putréfaction ou par le feu. Mais lorsqu'il s'agit d'une disparition soudaine, il faut faire intervenir l'énergie nucléaire. On sait maintenant, depuis 1945, date à laquelle les premières bombes atomiques furent employées, que cette énergie est difficilement contrôlée. Or, il n'y a pas plus d'énergie atomique contenue dans ces bombes que dans celle d'un citron. C'est pourquoi, si l'on déployait l'énergie atomique contenue dans un corps humain, on aurait droit à un grand boum qui ferait exploser la terre. C'est pourquoi la désintégration des corps matériels ne peut se faire qu'à travers un écran morontiel insensible aux déflagrations matérielles. C'est pour cette raison que lorsque les planètes voient le nombre des humains fusionner pendant leur vie matérielle (à l'âge d'or), il est préférable pour nos Superviseurs de construire un temple morontiel sur les mondes habités.
Temps de génération de la page: 0.24 secondes