Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
Notre Père céleste

SUJET: L ART ET LE SACRE

Re: L ART ET LE SACRE il y a 3 semaines #2796

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • Message: 139
  • Karma: 2
Bonjour Lucas,

Merci pour ton conte.
La Fontaine devrait être enseigné à tous les âges.

Dans ce monde de fous on ne sait plus où se situe la santé mentale.

A ce propos, et pour rester dans cet univers du conte, j’ai retrouvé cette histoire orientale qui elle aussi ne manque pas de saveurs.

Qui est fou ?

Une sorcière empoisonna le puits de la ville :
« Tous ceux qui boiront de cette eau deviendront fous ! »
Seuls le roi puissant et sage et son chambellan sont épargnés.
Le roi ne parvient pas à calmer la population qui se rebelle, ne voulant pas être gouvernée par un roi dément :
ils décidèrent de le détrôner.
Ce soir là, le roi but de l'eau du puits, puis passa le gobelet doré à son chambellan : ils devinrent fous à leur tour, la foule célébra leur guérison et organisa de grandes fêtes.


C’est fou, non ?

Dernière édition: il y a 3 semaines par Dominikos.

Re: L ART ET LE SACRE il y a 2 semaines, 6 jours #2797

  • andre
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • pominville@libero.it
  • Message: 122
  • Karma: 1
Dominikos,

Ton histoire m'as fait rire comme un fou.

André

Re: L ART ET LE SACRE il y a 2 semaines, 4 jours #2799

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 174
  • Karma: 1
andre écrit:
Dominikos, Ton histoire m'as fait rire comme un fou.

C'est notre histoire…

Lucas écrit:
L'Astrologue qui se laisse tomber dans un puits (…)

Un texte édifiant, issu d'Esope¹, en passant par Platon².
Ce n'est pas d'hier qu'on se gausse de ceux qui sont un peu trop dans la Lune !

D'autres auteurs ont adapté ces classiques, cependant La Fontaine est le seul a en avoir tiré gloire. Mais si les poètes sont inspirés par les fables, les illustrateurs ne le sont pas moins…





Devins, prophètes, prévisionnistes…
Ils prospèrent sur notre peur de l'avenir.

Mais nous avons aussi nos insouciances, contre lesquelles des visionnaires nous mettent en garde :

Dominikos écrit:
je croyais tomber sur personnage lunaire, un hurluberlu et c’etait tout le contraire. Il voulait ainsi donner du courage à des jeunes, et ne pas les inciter à s’évader dans des rêveries inutiles.

Robert Tatin était de la génération née à l'aube du 20e siècle, qui a connu la vie sans confort, sans hygiène ni électricité, les semaines de 60h pour un salaire de misère, sans congés payés ni sécurité sociale… tout cela en traversant deux guerres mondiales, le fascisme, le nazisme, le stalinisme, des génocides, la colonisation et la décolonisation, la révolution des moeurs, la pertes des valeurs, l'argent roi…

Ah ! Ils en ont vu de toutes les couleurs, et les ruines de leur propre monde…

Justement, à propos de couleurs et de ruines…

Nous imaginons les lieux antiques en nuance de blanc ou d'ocre, mais en réalité, tous ces temples, ces tombeaux, ces statues, étaient peints…



Le temple de Louxor



Plus tard, les vitraux projetteront leurs couleurs dans la pénombre des cathédrales. Ces édifices étonnent par leurs dentelles de pierre, autant que par la hauteur des tours. On a longtemps oublié cependant qu'à l'origine, leurs façades étaient aussi hautes… en couleur :



La cathédrale d'Amiens ayant repris des couleurs



1. Ésope, "L'astrologue" - 6e siècle av. J.-C.
2. Platon, "Thalès et la servante Thrace" - 4e siècle av. J.-C.
Dernière édition: il y a 2 semaines, 4 jours par Le Coeur.

Re: L ART ET LE SACRE il y a 2 semaines, 3 jours #2808

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • Message: 139
  • Karma: 2
bonjour,

Après cette charmante balade par ces monuments colorés j’aimerai aborder le sujet de

L’art objectif.

44:1.12 (500.3) ...C’est beaucoup avec les muscles matériels, et peu avec le mental et l’esprit, que la plupart des mortels d’Urantia réagissent à la musique, mais l’appréciation de la musique s’est constamment améliorée au cours des trente-cinq derniers millénaires.


Voici la musique agissant sur notre corps.
Des études existent sur les effets de certains sons ou plus simplement sur les effets de rythme rapide ou lent sur l’organisme.

les-effets-du-son.e-monsite.com/pages/ii...ythme-cardiaque.html

Mais peut-on parler aussi d’effets physiologiques ou mentaux par exemple en sculpture ?

« Il y a en Inde des statues devant lesquelles il vous suffit de vous asseoir silencieusement et de méditer. Voyez simplement ces statues. Elles ont été faites par des méditants, d´une telle façon, dans de telles proportions, que simplement en regardant la statue, la silhouette, les proportions, la beauté... Tout est calculé pour créer un état semblable en vous. Et simplement s’asseoir silencieusement avec une statue de Bouddha ou de Mahavira, vous rencontrerez un sentiment par étrange, que vous ne pouvez pas éprouver en vous asseyant auprès d´aucune sculpture occidentale.  »
www.meditationfrance.com/meditation/art-objectif.htm

Pourquoi pas.




Existe-il un art dont la fonction soit de transporter non pas dans l’univers intérieur, subjectif, et souvent perturbé et sans maîtrise de l’artiste mais d’amener l’auditeur , le spectateur à un état déterminé à l’avance, neutre par rapport à l’auteur ?

Il semble que l’art sacré a cet objectif.



Mais au fait, quelle différence entre art sacré et art religieux ?

J’ai trouvé sur un site iranien 2 articles que je trouve intéressant sur ce sujet .

La différence entre l’art religieux et l’art sacré

Si la différence entre le formalisme et l’art sacré est évidente, la frontière séparant ce dernier de l’art dit "religieux" l’est peut-être moins. L’art religieux est un art dont le sujet est religieux, mais non son exécution, sa méthode et son langage. Il est donc dénué de portée symbolique. Cette distinction est particulièrement claire en Occident : la Cène de Da Vinci, le Christ de Velasquez ou encore les anges de Chagall sont de l’art religieux, et non de l’art sacré. L’art religieux tente donc de véhiculer des significations religieuses en utilisant des formes esthétiques non religieuses et dénuées de portée symbolique ainsi que de tout contenu supra-humain. Dans ce sens, la Vierge de Raphaël peut être considérée comme "belle", mais elle peut ressembler à toute autre jeune fille croisée dans les rues de Florence. Au contraire, la Vierge des icônes du Moyen Age ou des icônes orthodoxes traditionnelles ne ressemble à aucune femme : c’est une figure iconique et symbolique, un véhicule du sacré. Contrairement à l’art religieux, l’art sacré s’inscrit à l’encontre du naturalisme. Les arbres d’une miniature peuvent ainsi êtres roses et les lois de la perspectives non respectées : le but n’est pas ici de représenter le plus fidèlement possible le monde extérieur, mais de refléter des prototypes spirituels. L’art sacré se caractérise également par son abstraction et l’utilisation de formes géométriques épurées, son but ultime étant de ramener toute multiplicité à une unité.


Art sacré et éducation de l’âme

La place centrale accordée à l’art sacré en islam repose sur une conception particulière de l’homme comme être recherchant par nature la vérité, le bien et le beau - autant de manifestations différentes de la présence divine dans le monde. L’art en général répond donc à la quête humaine insatiable de la beauté, mais aussi à sa recherche de perfection et transcendance.
Le but essentiel de l’art sacré est donc de contribuer à l’éducation spirituelle de l’homme, mais aussi, étant donné que la beauté est intimement liée à l’amour et au désir, de susciter un sentiment d’attraction pour les beautés spirituelles et ainsi de nourrir et vivifier la foi. L’art religieux est donc autant un rappel (tazakkor) à dimension didactique qu’un moyen concret d’arracher l’âme à ses préoccupations quotidiennes en faisant naître en elle une ferveur spirituelle et un amour divin.


www.teheran.ir/spip.php?article1431#gsc.tab=0
Dernière édition: il y a 2 semaines, 3 jours par Dominikos.

Re: L ART ET LE SACRE il y a 1 semaine, 5 jours #2825

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 174
  • Karma: 1
Dominikos écrit:
Mais peut-on parler aussi d’effets physiologiques ou mentaux par exemple en sculpture ?

Tout ce que nous percevons est susceptible de nous influencer.
Mentalement, et donc physiquement.

Mais cela dépend bien sûr de notre réceptivité.

Lorsque l'on fait vibrer une corde de guitare, les autres cordes de même fréquence entrent en résonance. Nous pouvons alors nous considérer comme des sortes d'instruments de musique. Si une œuvre est en harmonie avec une de nos cordes intérieures, alors celle-ci se met à vibrer. C'est l'émotion « artistique ».

Quelques images qui peuvent entrer en résonance avec votre âme…

(ou pas)






Dernière édition: il y a 1 semaine, 5 jours par Le Coeur.

Re: L ART ET LE SACRE il y a 1 semaine, 4 jours #2827

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • Message: 139
  • Karma: 2
Très réjouissante comme peinture.
Merci Lecoeur
Temps de génération de la page: 0.28 secondes