Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Et le C D D, oui, est-il limité dans l'éternité ?
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Notre Père céleste
  • Page:
  • 1

SUJET: Et le C D D, oui, est-il limité dans l'éternité ?

Et le C D D, oui, est-il limité dans l'éternité ? il y a 1 an, 2 mois #2523

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 195
  • Karma: 2
Bonjour,

Vous l'aurez compris le CDD dont je parle est le Consommateur de la Destinée, ce truc incroyable qui a le contrat le plus éternellement limité de l'histoire, mais aussi le plus terrifiant :

106:7.3 La destinée est établie par l’acte volitif des Déités qui constituent la Trinité du Paradis ; la destinée est établie dans l’immensité des trois grands potentiels, dont l’absoluité englobe les possibilités de tous les développements futurs ; la destinée est probablement consommée par l’acte du Consommateur de la Destinée de l’Univers, et cet acte est probablement contenu, ainsi que le Suprême et l’Ultime, dans la Trinité Absolue. Toute destinée expérientielle peut être comprise, au moins partiellement, par des créatures qui expérimentent, mais une destinée qui touche les existentiels infinis ne leur est guère compréhensible. La destinée de finalité est un aboutissement existentiel-expérientiel qui paraît impliquer l’Absolu de Déité. Or, l’Absolu de Déité se tient en relations d’éternité avec l’Absolu Non Qualifié grâce à l’Absolu Universel. Et ces trois Absolus, dont les possibilités sont expérientielles, sont effectivement existentiels, et même davantage, car ils sont sans limites, indépendants du temps et de l’espace, sans mesures ni frontières — vraiment infinis.


Tel Chronos de la mythologie grecque je l'imagine "consommant" les enfants à venir du grand bouillon potentiel.

Cela devait être dit.
Je dirai même mieux, il était temps.

Re: Et le CDD, oui, est-il limité dans l'éternité? il y a 1 an, 2 mois #2525

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 229
  • Karma: 1
Bonjour,

On peut noter que dans ce passage le mot « consommé » traduit l'anglais consummated et non pas consumed, de même que « Consommateur » traduit Consummator, et non pas Consumer. L'action de consommer n'est donc à prendre ici au sens moderne d'user ou d'absorber quelque-chose, mais dans sa signification première qui est « Amener une chose à son terme, accomplir, porter à la perfection » (du latin consummare formé sur cum et summa et signifiant littéralement « faire la somme de »).

Exemples :

Dieu consomma en six jours l'ouvrage de la création. Nostre Seigneur dit en mourant « Tout est consommé ».

Bossuet, achevant et consommant Platon, démontre aux esprits les moins préparés les conditions du seul vrai, durable et éternel bonheur (Sainte-Beuve)

Le pape exigea que ces deux enfants consommassent le mariage le jour même de sa célébration (Balzac)

François Fillon, un art consommé de la survie (Mediapart)


Il n'y a donc pas lieu d'être terrifié par ce grand Consommateur, qui n'est pas un Gargantua cosmique, mais plutôt un créateur divin.


Sources :
Texte anglais : Urantia Book, 106:7.3
Traduction de "consummate" : Sensagent.com
Le verbe "consommer" : stella.atilf.fr
Dernière édition: il y a 4 mois, 3 semaines par Le Coeur. Raison: clarification du style
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Dominikos

Re: Et le CDD, oui, est-il limité dans l'éternité? il y a 1 an, 2 mois #2537

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 223
  • Karma: 3
Dans la phrase citée par Dominikos, je ne pense pas qu'il faille entendre que cette consommation de la destinée soit un engloutissement de tout ce qui existe. Au contraire, il me semble que le CDD est celui qui permet par un acte volitif, le passage de la potentialité contenue dans les trois Absolus, en une réalité actuelle. Il est donc l'ogre qui mange tout ce qui est potentiel, afin que l'actualisation de la destinée puisse se faire.

Re: Et le CDD, oui, est-il limité dans l'éternité? il y a 4 mois, 3 semaines #3156

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 223
  • Karma: 3
Il y a neuf mois, Dominikos posait la question: le Consomateur de la Destinée est-il limite dans l'eternite. On me sait pas grand chose de ce grand personnage, Mais il n'est pas interdit d'emettre des hypotheses. Si comme je le pense il est celui qui a travers les ages, consomme tout ce qui etait potentiel, a mesure que le besoin de realite actuelle devient pressant, on est en droit de s'interroger.
Cela revient à se demander si un jour, tout sera actualisé. En d'autres termes, est-ce-que les Absolus de potentialité, un jour, n'auront plus d'utilité? En d'autres termes encore, est-ce-que Dieu le Suprême, Dieu l'Ultime et Dieu l'Absolu auront abouti à leur finalité, c'est à dire à leur émergence complète?
Sans doute dans un futur très lointain les sept Superunivers seront ancrés dans la lumière et auront atteint leur perfection finie. Dieu le Suprême aura terminé son travail de suprématie et sans doute le CDD n'aura plus rien de potentiel à faire disparaître dans l'âge de Suprématie. Un nouvel age apparaîtra alors. Ce sera l'âge de l'Ultimite dans laquelle il y aura une coopération certaine entre Dieu l'Ultime et Dieu le Suprême et sans doute aussi avec Dieu l'Absolu. Ces trois Déités n'ont pas d'origine si l'on se place au niveau de l'éternité, mais si l'on se situe au niveau du JE SUIS, elles en ont une. On ne peut pas dire qu'elles soient absolues par rapport au passé.
La question qui se pose maintenant, c'est de savoir, si les trois Déités dont nous parlons, aboutiront dans l'éternité a une fin de leur experientialite? Dans ce cas le CDD n'aurait plus rien à consommer. Le Maître Univers aurait aboutit à la perfection et le rôle du CDD serait terminé. Je ne pense pas que cela soit possible, mais vous avez tout le loisir de tiré de ces quelques lignes, vos propres conclusions.

Re: Et le C D D, oui, est-il limité dans l'éternité ? il y a 4 mois, 3 semaines #3157

Merci à vous trois pour ce sujet que je n'ai pas tellement étudié et qui me relie à ce texte:

106:0.10 (1163.4) Ces niveaux de réalité sont des symbolisations de compromis appropriés du présent âge de l’univers et pour la perspective mortelle Il y a bien d’autres manières de voir la réalité selon une perspective autre-que-mortelle et du point de vue d’âges d’univers différents. Il faut donc reconnaitre que les concepts présentés ici sont entièrement relatifs, relatifs en ce sens qu’ils sont conditionnés et bornés par :

106:0.11 (1163.5) 1. Les limitations du langage des mortels.

106:0.12 (1163.6) 2. Les limitations du mental des mortels.

106:0.13 (1163.7) 3. Le développement limité des sept superunivers.

106:0.14 (1163. 4. Votre ignorance des six buts primordiaux de développement superuniversel qui ne concernent pas l’ascension des mortels au Paradis.

106:0.15 (1163.9) 5. Votre inaptitude à saisir un point de vue, même partiel, de l’éternité.

106:0.16 (1163.10) 6. L’impossibilité de décrire l’évolution et la destinée cosmiques par rapport à tous les âges de l’univers, et non uniquement par rapport au présent âge de développement évolutionnaire des sept superunivers.

106:0.17 (1163.11) 7. L’incapacité pour toute créature de saisir la signification réelle des préexistentiels ou des postexpérientiels – ce qui s’étend avant les commencements et après les destinées.

106:0.18 (1163.12) La croissance de la réalité est conditionnée par les circonstances des âges successifs de l’univers. L’univers central n’a subi aucun changement évolutionnaire dans l’âge de Havona, mais, dans les présentes époques de l’âge des superunivers, il subit certaines modifications progressives induites par coordination avec les superunivers évolutionnaires. Les sept superunivers qui évoluent maintenant atteindront un jour le statut ancré de lumière et de vie ; ils arriveront, un jour, à leur limite de croissance pour le présent âge de l’univers. Mais il n’y a pas de doute que le prochain âge, l’âge du premier niveau d’espace extérieur, dégagera les superunivers de ce qui limite leur destinée dans le présent âge. La saturation se superpose continuellement à l’achèvement.

106:0.19 (1163.13) Telles sont quelques-unes des limitations rencontrées dans notre tentative pour présenter un concept unifié de la croissance cosmique des choses, des significations et des valeurs, et de leur synthèse sur des niveaux de réalité toujours ascendants.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: Et le C D D, oui, est-il limité dans l'éternité ? il y a 4 mois, 3 semaines #3158

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 161
  • Karma: 0
Salut a vous tous et à toi Claude,
C’est une partie du livre bleu que je n’ai pas approfondie car sa logique semble suivre le cours de ma pensée sans pouvoir la résumer.
J’ai tenu à mettre de l’assaisonnement à la sauce !
Voici un des rare qui fais partie de ma vie.

Si vous comprenez le français, écouté Léo !
Samuel
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.26 secondes