Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Le transfert de l'âme après la mort
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Notre Père céleste

SUJET: Le transfert de l'âme après la mort

Re: Le transfert de l'âme après la mort il y a 7 mois, 3 semaines #2345

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 486
  • Karma: 2
Merci à Le Cœur pour ces éclaircissements sur le transfert de l’âme après la mort

Il pose cette question
L'ajusteur interviendrait-il dans le processus du transfert de l’âme ?

Apparemment non, puisque l’ajusteur s’en va – mais il y a un cas particulier

Citation du livre:
Après la mort physique, et sauf pour les individus transférés de chez les vivants, l’Ajusteur libéré se rend immédiatement sur la sphère-foyer de Divinington.

Interrogation – être transféré de chez les vivants … c’est qui/quoi ? - Qui sont ces individus ?
Des individus qui fusionnent avec l’ajusteur durant la vie terrestre ?

bigbluebook.org/fr/112/4/
Dans le fascicule 112 – 4. Les ajusteurs après la mort

En anglais. 112:4.3

Subsequent to physical death, except in individuals translated from among the living, the released Adjuster goes immediately to the home sphere of Divinington.
Dernière édition: il y a 7 mois, 3 semaines par tor.

Re: Le transfert de l'âme après la mort il y a 7 mois, 3 semaines #2346

tor écrit:


Interrogation – être transféré de chez les vivants … c’est qui/quoi ? - Qui sont ces individus ?
Des individus qui fusionnent avec l’ajusteur durant la vie terrestre ?

bigbluebook.org/fr/112/4/
Dans le fascicule 112 – 4. Les ajusteurs après la mort



Oui ce sont des mortels qui fusionnent durant la vie physique:

La fusion avec l’Ajusteur s’effectue habituellement pendant que l’ascendeur réside dans son système local. Elle peut se produire sur sa planète natale comme une transcendance de la mort naturelle ; elle peut avoir lieu sur n’importe quel monde des maisons ou au quartier général du système...

110:5.2 (1208.1).. Dans l’espace d’une seule vie, les Ajusteurs ne peuvent absolument pas coordonner et synchroniser arbitrairement deux modes de pensée aussi dissemblables et différents que l’humain et le divin. Quand ils y parviennent, comme ils l’ont fait parfois, les âmes intéressées sont transférées directement aux mondes des maisons sans avoir à passer par l’expérience de la mort.

Est-ce que la combustion spontanée est un transfère d'âme?

On parle de combustion spontanée lorsque des êtres humains brûlent sans aucune raison apparente. Ce phénomène inexplicable est connu depuis longtemps.

Les premiers cas de combustion spontanée ont été enregistrés au 16ème siècle. Le dernier incident du genre a été observé en 2010 en Irlande. Le corps calciné d’un homme a été découvert dans un fauteuil de sa maison tandis que l'environnement était resté intact.

Le biologiste Brian J. Ford a avancé une théorie qui pourrait jeter la lumière sur ce phénomène unique et effrayant :

« Les gens s'enflamment. Ils peuvent être assis calmement dans un fauteuil et se transformer tout d’un coup en un condensé de flammes. Ce phénomène, connu à travers de très rares témoignages difficilement vérifiables, est également proposé comme explication pour les cas, rares également, de corps réduits en cendres, découverts dans un environnement intact ou presque »...

fr.sputniknews.com/sci_tech/201210111022...n-spontanee-elucide/
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: Le transfert de l'âme après la mort il y a 7 mois, 3 semaines #2360

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 164
  • Karma: 1
tor écrit:
Merci à Le Cœur pour ces éclaircissements sur le transfert de l’âme après la mort.

Il n'y a pas de quoi… Mais en réalité je répondais à ce message où il est question de transfert de son vivant, et non après la mort.

tor écrit:
Il pose cette question
L'ajusteur interviendrait-il dans le processus du transfert de l’âme ?

En fait, le passage auquel je me référais ne parle pas d'âme.

Il concerne l'enséraphinement, et le repos séraphique. Durant ce processus, l'Ajusteur semble apparemment toujours présent, et même assez actif :

votre Ajusteur de Pensée est entièrement et pleinement conscient, en fait, il est même exceptionnellement efficace, puisque vous êtes incapable de vous opposer à son travail créatif et transformateur, de lui résister ou de le gêner en aucune manière.

Mais l'intérêt de ces paragraphes est qu'ils décrivent un processus de dématérialisation, durant lequel notre personne est pourtant entièrement conservée. Cela signifie que nous pouvons exister intégralement indépendamment de notre corps matériel, qui n'apparaît ici que comme une sorte d'enveloppe jetable et remplaçable à volonté.

Pour en venir alors à la mort, il ne se passe apparemment rien dans la première phase de fondamentalement différent, sur un plan matériel. Ce qui change, par rapport à l'enséraphinement, c'est qu'à l'issu des opérations on ne se retrouve pas dans le même état qu'avant. Nous changeons de condition, et allons dans un autre type de monde. D'où sans doute une procédure particulière. Mais sur laquelle subsiste là-aussi des interrogations.

Si ce que le Livre dit sur nous-même ne nous permet pas de comprendre complètement les processus décrits, c'est sans doute que ce qui n'est pas révélé concerne notre nature même.

Les réponses alors ne se trouveront pas dans le Livre d'Urantia.
Dernière édition: il y a 7 mois, 3 semaines par Le Coeur.

Re: Le transfert de l'âme après la mort il y a 7 mois, 3 semaines #2364

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 486
  • Karma: 2
Le Ceour a raison il faut bien distinguer le transfert de l'âme d'une personne décédé et le transfert d'un individu en vie par transport séraphique

Par exemple

Certains enfants d'Adam et d'Eve ont été enlevés d'Urantia par transport séraphique, sans être morts


Une très triste histoire pour les parents,,


75:6.3 (844.5) La caravane édénique fut arrêtée le troisième jour de sa sortie du Jardin par les transports séraphiques arrivant de Jérusem. Pour la première fois, Adam et Ève furent renseignés sur ce qu’allait être le sort de leurs enfants. Tandis que les transporteurs se tenaient prêts, les enfants qui étaient arrivés à l’âge du choix (vingt ans) reçurent l’option de rester sur Urantia avec leurs parents ou de devenir pupilles des Très Hauts de Norlatiadek. Les deux tiers choisirent d’aller sur Édentia ; environ un tiers décida de rester avec leurs parents.

Tous les enfants qui n’étaient pas d’âge à choisir furent emmenés sur Édentia. Nul n’aurait pu assister à la pénible séparation du Fils et de la Fille Matériels d’avec leurs enfants sans réaliser que la voie des transgresseurs est rude. Ces descendants d’Adam et d’Ève sont à présent sur Édentia et nous ignorons ce que l’on fera d’eux.

75:6.4 (844.6) Ce fut une bien triste caravane qui se prépara à continuer son voyage. Peut-on imaginer plus tragique ! Être venus sur un monde avec tant d’espoirs, avoir été accueillis sous d’aussi heureux auspices, puis quitter Éden dans la disgrâce et encore perdre les trois quarts de leurs enfants avant même d’avoir trouvé une nouvelle résidence !
Temps de génération de la page: 0.20 secondes