Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) Réincarnation?
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Questions diverses

SUJET: SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) Réincarnation?

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 2 ans, 2 mois #740

andre écrit:
Bonjour Claude,

... de bonnes raisons de se suicider
!!!

Je crois que tous ceux qui se suicident souffrent dans leur raisonnement "...de confusion, de déformation et de perversion dans leurs concepts."4:3.3

Alors,comme mentionnait "pamplemousse" au sujet de l'action suicidaire de Lucifer,Satan,Caligastia .... crois-tu qu'eux ont de bonnes raisons de "s'éloigner de Dieu ? "
Les suicidés(es) humains, eux se suicident pour s'éloigner de la souffrance physique ou mentale.

Tout comme toi, je penses qu'il peut y avoir des situations intolérables ou le suicide semble être le seul recours, ainsi que le suicide assisté pour compassion.Mais comme le disait un autre blogueur Notre Père comprend ses enfants et compatit à nos afflictions, et IL sait très bien que nous ne comprenons pas toujours et nous aime Paternellement tous.

Claude, se suicider LU nous dit que c'est parce que nous n'avons pas ''maitriser'' l'Art de vivre. (fs. 160).
Se suicider physiquement est une décision de notre libre-arbitre et est ''normale'' dans l'évolution primitive d'une planète. Plus la planète évolue - il y en a.

Dans l'Art de vivre Claude, quand on en arrive à considéré ...

« ...que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu, »4:1.4

... toutes choses ... même des injustices, même le mal.
J'arrives à y croire par la foi et non par ce que je constates humainement parlant.

Un enfant qui se suicide est toujours une triste réalité pour des parents, de même pour nos Parents Divins.

Le suicide cosmique c'est à dire s'éloigner sciemment de Dieu est celui qui aboutit à "ne plus être" est celui qui a une conséquence éternelle.

Fraternellement,

André
p.s Claude, mes commentaires ne sont nullement des reproches ... tout simplement discuter sur une perception différente.


Les californiens qui ne quittent pas la Californie ont ils choisis de se suicider?

Californie: le scénario catastrophe du Big One

Depuis quelques semaines, les séismes se multiplient sur le globe. Une situation qui inquiète du côté de Los Angeles en Californie, où les experts américains craignent un tremblement de terre dont le bilan humain et financier serait sans précédent.

Enquête...

QUAND?

«La question n'est pas de savoir si un immense tremblement de terre va frapper la Californie, mais quand cela va se passer». John Dvorak, géophysicien spécialiste des phénomènes telluriques, n'est pas un adepte de la langue de bois. ..

www.journaldemontreal.com/2014/04/21/cal...tastrophe-du-big-one
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 2 ans, 2 mois #747

  • Annabelblue
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Message: 5
  • Karma: 0
Je suis entièrement d'accord avec toi. Le suicide est une barrière, il te coupe de la vie éternelle, de la fusion avec l'ajusteur, de la vie en elle-même.
C'est un acte soudain, pour une situation qui devient insupportable, parce qu'on n'est pas assez fort, parce qu'on ne voit pas d'autre issue. C'est terrible.
Annabelle Chollet
Annabelblue
93 Rue de Turenne
75003 PARIS
Tél: 06 792 333 63
@: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 2 ans, 2 mois #748

Annabelblue écrit:
Je suis entièrement d'accord avec toi. Le suicide est une barrière, il te coupe de la vie éternelle, de la fusion avec l'ajusteur, de la vie en elle-même.
C'est un acte soudain, pour une situation qui devient insupportable, parce qu'on n'est pas assez fort, parce qu'on ne voit pas d'autre issue. C'est terrible.


Avant le suicide il y a les premières années de la vie:

(1922.3) 177:2.5 Pendant plus d’une heure, Jésus et Jean continuèrent cette discussion de la vie au foyer. Le Maitre poursuivit en expliquant à Jean qu’un enfant dépend complètement de ses parents et de l’atmosphère du foyer pour la formation de ses premiers concepts sur toute chose, intellectuelle, sociale, morale et même spirituelle, puisque la famille représente pour le jeune enfant tout ce qu’il peut savoir pour commencer des relations humaines ou divines. L’enfant doit tirer des soins de sa mère ses premières impressions sur l’univers ; il dépend entièrement de son père terrestre pour ses premières idées sur le Père céleste. La vie mentale et sentimentale du jeune âge, conditionnée par les relations sociales et spirituelles du foyer, détermine si la vie ultérieure de l’enfant sera heureuse ou malheureuse, facile ou difficile. Toute la vie d’un être humain est immensément influencée par tout ce qui se passe pendant les premières années de l’existence.

(1922.4) 177:2.6 Nous croyons sincèrement que l’enseignement de l’évangile de Jésus, fondé comme il l’est sur la relation entre enfant et père, ne pourra guère être accepté dans le monde entier avant l’époque où la vie familiale des peuples civilisés modernes comportera plus d’amour et plus de sagesse. Bien que les parents du vingtième siècle possèdent des connaissances très étendues et davantage de vérité pour améliorer leur foyer et ennoblir la vie familiale, il n’en reste pas moins vrai que, pour élever des garçons et des filles, très peu de foyers modernes peuvent rivaliser avec le foyer de Jésus en Galilée et celui de Jean Marc en Judée ;
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 2 ans, 2 mois #770

  • Lucas
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • "donner priorité aux valeurs spirituelles"p1581.
  • Message: 156
  • Karma: 0
Tout problème bien posé est ā moitié résolu.
La question que l'on pose sur le suicide dans une conférence peut être : "Est-ce mal ?". Dans cette hypothèse, je pense au monologue d'Hamlet, le fameux 'To be or not to be', dans lequel il argumente finalement contre le suicide parce qu'il est écrit 'Tu ne tueras point' dans la Bible, et que cela concerne aussi soi-même.
Le mal est décrit par Jésus comme "la mesure de l'imperfection avec laquelle on obéit ā la volonté de Dieu" (F 148,chap.3). A nous de juger ou pas ā partir de lā cet acte ou pas. En tous cas il semble que l'acte soit le reflet d'un manque de perspective existentielle.
Jésus a dit que le mortel conscient de Dieu "ne craint pas la vie ; il est loyal et conséquent. Il sait comment supporter courageusement les souffrances inévitables et ne se plaint pas quand il doit affronter des épreuves inéluctables."(F 156,5,19)

Il est possible que Bill Sadler se soit euthanasié, en tous cas il avait tous ses moyens ā la fin, nous dit l'auteur de l'article publié par Domique. Personnellement, j'approuve l'euthanasie pratiquée librement dans la sérénité.

Socrate a parlé un jour des 3 tamis : il voulait dire que toute information devait passer par les tamis de la vérité, la bonté et l'utilité avant d'être communiquée. Si l'information n'était ni vraie, ni bonne ni utile, elle ne méritait pas l'attention. On pourrait juger de la valeur d'une information d'après ces trois critères : intéressante ā 33%, 66% ou 100%. Beaucoup d'informations médiatiques ne passent pas la barre des 50% d'intérêt : vraies mais ni bonnes ni utiles pour l'âme.

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 1 mois, 2 semaines #2639

  • ivanstol
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • fusionner
  • Message: 62
  • Karma: 1
Des questions, encore des questions !!!

Et je vais faire quelques suppositions plus ou moins intelligentes.

1) expériences conscientes après une courte cessation d'activité mentale:
Il semble que des énergies permettent de conserver une conscience chez quelques individus ayant subit une mort physique de courte durée. Qu'en est il exactement? quelles sont ces énergie?
Je suppose que ces énergies sont d'ordre morontielles au regard des exposés que rapportent ces personnes et ce qu'ils sont capable de voir. Je fais la supposition que si c'est morontiel, cela a voir avec le développement de l'âme et la réalité d'existence de cette même âme (voir associé à d'autres influences comme anges et ajusteurs).

2) le réveil au troisième jour pour les âmes avancées:
Deuxième hypothèse sur la possibilité de garder une conscience après la mort. L'âme d'un être évolué et ayant atteint une réalité d'un certain niveau possède une énergie morontielle capable de maintenir la conscience ce qui exclu le passage dans les limbes de sommeil des périodes dispensationnelles.

3) c'est le troisième niveau, la fusion avant la mort:
l'âme ayant atteint un niveau de réalité presque divin et une telle consistance de réalité, l'énergie physique n'est plus nécessaire à la personnalité pour garder sa conscience et la fusion est alors inéluctable.

4) je change de sujet, et je fait une autre hypothèse sur la croyance à la réincarnation:
La réincarnation est une théorie qui existe depuis longtemps et qui prédomine aux plus hautes instances du TIBET. Leur plus grande preuve en est celle du Dalaï-lama .
Pour ma part, et vu le mode de recherche du nouveau Dalaï-lama parmi les enfant du monde, je fais l'hypothèse que le Dalaï-lama est en fait un des gardien de la destiné de notre monde. En effet, pour retrouver le nouveau Dalaï-lama, celui-ci est soumis à des tests de reconnaissance d'objets et de détails spécifiques appartenant à la vie de l'ancien, et nous savons que de gardiens de la destiné à son successeur sont transférées des connaissances spécifiques (dont on ne nous dit pas grand chose).
Pour moi, ce n'est donc pas une réincarnation, mais une transmission de savoir de personnalité à personnalité choisies.
Et au vu de la notoriété et du travail de ce personnage dans le monde, j'en ai déduit, à tort ou à raison, qu'il était un gardien de la destiné de notre monde.

On peut, de ces hypothèses, élucubrer et développer des tas de conséquences que je vous laissent découvrir.

Amitiés
Ivan

Re: ET SI ON LISAIT ENTRE LES LIGNES! (2) il y a 1 mois #2742

  • erick
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Message: 45
  • Karma: 0
Salut Claude,

Pour répondre à ton post sur les californiens, je me demande si traverser un passage clouté au rouge ...est un suicide?
Si fumer...est un suicide?
Si avec 3gr d'alcool dans le sang , après une fête et prendre sa voiture est considéré comme un suicide?
La liste peut rapidement devenir longue...voir interminable.
Ma question sur le suicide était je dirai.....plus "conventionnelle".

Amicalement

Erick
Temps de génération de la page: 0.24 secondes