Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
Questions diverses

SUJET: Les absoluts

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 3 semaines #4004

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 257
  • Karma: 3
(En complément du précédent message)

Finalement, pour nous , il s’agit de partir du plus complexe pour aller vers le plus simple, non ?

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 3 semaines #4005

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 307
  • Karma: 2
Bonjour Morelli, bonjour Dominikos,

Morelli écrit:
Pour ma part, essayer de mieux comprendre intellectuellement cette révélation du L. U. n'est peut-être qu'une justification, pour mieux appréhender ce qu'éventuellement je peux ressentir sur le plan spirituel.

De toutes façons, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous poser des questions. Et donc d'attendre des réponses. C'est pourquoi les révélations existent : pour éviter que nous ne fabriquions nos religions par nous-mêmes, sur des bases trop érronées.

A nous, ensuite, de progresser, et cela forcément en partant de là où nous sommes…

Morelli écrit:
La citation : "il est littéralement vrai, "qu'il faut connaitre les choses humaines pour les aimer, mais qu'il faut aimer les choses divines pour les connaitre", est excellente.

Cela me rappelle une question posée par Tor, il y a quelques temps : comment peut-on aimer Dieu si on ne le connaît pas ?

La réponse est peut-être : il faut d'abord aimer l'idée de Dieu.

Pas mal de gens aiment l'idée de Dieu. Par exemple ceux qui voudraient bien croire mais ne peuvent adhérer à cette vision d'un dieu à l'image de l'homme. Beaucoup de ceux-là deviennent athées, ou agnostiques, mais d'autres vont vers le bouddhisme, religion sans Dieu, vers l'hindouisme, qui prêche un dieu primordial n'exerçant aucun pouvoir, ou vers les religions où tout le monde est Dieu (chamanisme, animisme, new-age…).

C'est la même problématique que pour « la vérité ».

Aimer la vérité, c'est l'aimer a priori. c'est à dire avant de la connaître, en étant prêt à l'accepter, qu'elle nous plaise ou non.

Il me semble d'ailleurs que toutes ces choses « non révélées » du L.U., ainsi que ces sujets sur lesquels les révélateur eux-mêmes en sont réduits aux hypothèses, sont cachés non en raison de leur complexité, mais parce que nous ne voudrions pas accepter la simple vérité.

Dominikos écrit:
Finalement, pour nous, il s’agit de partir du plus complexe pour aller vers le plus simple, non ?

Nous sommes en effet des êtres compliqués. Trop compliqués pour comprendre Dieu.
Se complaire dans ce que nous sommes, c'est à dire dans cette complexité, c'est cela la facilité.

Ce qui est difficile pour nous, c'est de devenir simples.

Nous devons donc évoluer du plus complexe, c'est à dire ce qui est le plus facile pour nous, pour aller vers le plus simple, c'est à dire le plus difficile pour nous…

Dernière édition: il y a 4 mois, 2 semaines par Le Coeur. Raison: citation

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 3 semaines #4008

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 234
  • Karma: 2
Hello Dominikos

La métaphore du chameau et du chas d'une aiguille est certes pertinente, l'analogie que tu fais quant à la perte de quelque chose, ou bien l'abandon d'une possession matérielle ou psychologique, est bonne aussi.
C'est certain que le fait d'accepter en un premier temps, et de se laisser investir ensuite par l'idéal spirituel, implique immanquablement l'abandon de ses anciens concepts psychologiques et moraux basés sur la simple convenance d'acceptation tacite à un formalisme purement social. Là commence un acte volontaire de courage, pour faire face avec sincérité aux critères purement spirituels qui vont bouleverser toutes les anciennes réactions stéréotypées de ce formalisme social.
Le chas de l'aiguille se rétrécit considérablement, et le passage de cette nouvelle naissance à l'esprit, est probablement lente et difficile.
Quant au complément de ta missive, entre ce qui est complexe et ce qui est simple, c'est du deuxième degré, et c'est très bien évoqué par Le Coeur, la complexité de notre démarche venant de l'animalité, face à l'unité et l'harmonie de la Source-Centre Première résume certainement tout le paradoxe de notre quête.

Amitiés Patrick Morelli.

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 3 semaines #4009

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 485
  • Karma: 0
Cet « incroyable » besoin de perception de Dieu !

« Quand la pulsion d’adoration est animée et dirigée par la sagesse – par la pensée méditative et expérientielle – elle commence alors à devenir le phénomène de la véritable religion. Quand le septième esprit adjuvat, l’esprit de sagesse, parvient à exercer effectivement son ministère, l’homme commence alors à détourner son adoration de la nature et des objets naturels, et à l’orienter vers le Dieu de la nature et le Créateur éternel de toutes les choses naturelles.(Le livre d’Urantia/Fascicule 85 :7.3, page 948)

Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Dernière édition: il y a 4 mois, 3 semaines par samuel.

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 2 semaines #4014

  • erick
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Message: 66
  • Karma: 0
Chers Lecteurs, je vous salue,

Au début de ce sujet passionnant, quelqu'un a écrit toute la difficulté à maîtriser la notion du " a toujours existé"! En parlant de la trinité existentielle.
C'est vrai que ce n'est pas simple. Notre esprit ( même chez les plus brillants) a besoin de repaire, un début...une fin!
Mais si l'on se réfère à une conférence de l'extraordinaire Bill Sadler avec sa faculté à vulgariser, démocratiser les "mots" les "concepts" en quelque chose que nous pouvons plus facilement comprendre, il estime qu'il existe 2 âges de l'univers. Le premier n'a littéralement pas de début! Mais il a un fin! Fin qui prend effet à la création des 21 Anciens des Jours et qui marque la naissance du second âge de l'univers, LE NOTRE! Mais contrairement au premier âge de l'univers , le notre n'aura pas de fin!
Le premier n'a pas de début...le second pas de fin! Les fascicules vont en ce sens.
Le premier âge est existentiel, non évolutif. Le second est expèrientiel évolutif. J'adore le plan divin. Il y règne une logique imparable!
Et que penser du dernier âge de l'univers? Car une fois....dans... des "éternités" et des "éternités" de temps, que les 2 Déités expèrientielles, l'Etre Suprème et l'Ultime trinitiseront DIEU l'Absolu (1168:5) et ensemble ils pourront continuer l'aventure de l'Eternité, car comme il le dit si bien, Dieu l'Absolu est subinfini il est le seul à pouvoir guider , pénétrer l'Infini accompagné de ses 2 "frères" ( l'Etre Suprème et Ultime) qui eux ne sont pas des Déités infinies. Et de cette façon cette trinité expèrientielle pourra croître
Les fascicules nous informent que nous possédons les dimensions nécessaires pour continuer le voyage.
Mais comme l'auteur le dit si bien, sans trop se mouiller...(116:9) nous pourrons sans doute pénétrer l'Absolu de déité, mais il croit infiniment plus vite que nous FINALITAIRES. La logique de Sadler limite l'action de cette pénétration en estimant que nous ne comprendrons jamais l'Absolue de Déité, comme nous pourrons comprendre ...un jour l'Etre Suprème et un jour encore plus lointain l'ultimité de Déité.
Et l'auteur du fascicule remet une couche en précisant(116:9) que même si nous atteignons l'Absolu de Déité, nous butterons sur la compréhension de l'Absolu Universel, qui continuera à intriguer, à défier nous, pauvres êtres, d'origine animale...

Re: Les absoluts il y a 4 mois, 2 semaines #4019

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 725
  • Karma: 2
Le message précédent d’Erick sur "le temps" est très dense – et il est difficile de tout commenter.

Pour l'instant je retiens une chose :

Erick dit qu'une nouvelle âge/période/époque commence avec la création des Anciens des Jours,

Le livre d’Urantia dit : bigbluebook.org/fr/18/3/

18:3.4
Les Anciens des Jours furent tous trinitisés en même temps. Ils représentent l’inauguration d’archives concernant les personnalités dans l’univers des univers, d’où leur nom – Anciens des Jours.
Lorsque vous atteindrez le Paradis et consulterez les annales du commencement des choses, vous trouverez comme première mention, dans la section traitant des personnalités, le récit de la trinitisation de ces vingt-et-un Anciens des Jours.

On trouve le mot personnalités deux fois dans cette citation,

Cette nouvelle ère qui commence avec la création des Anciens des Jours – peut-on dire que c’est l’âge de la personnalité ?

(Les Anciens des Jours peuvent anéantir une personnalité)
Dernière édition: il y a 4 mois, 2 semaines par Bgondontaire.
Temps de génération de la page: 0.33 secondes