Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La vie morontielle après la mort - La résurrection
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Éducation après la mort

SUJET: La vie morontielle après la mort - La résurrection

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 3 semaines, 1 jour #4701

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 361
  • Karma: 2
Tor écrit:
Si j'ai bien compris le livre d'Urantia - résurrection des injustes veut dire anéantissement ..
Quelqu’un peut trouver la citation?

C'est ici :

113:6.8 La technique de la justice exige que les gardiens personnels ou collectifs répondent à l’appel nominal dispensationnel au nom de toutes les personnalités non survivantes. Les Ajusteurs de ces non-survivants ne reviennent pas ; quand l’appel a lieu, le séraphin répond, mais les Ajusteurs ne répondent pas. Cela constitue la « résurrection des injustes », en réalité la constatation officielle de leur cessation d’existence en tant que créatures

On note que ce passage se prolonge ainsi :

Cet appel nominal de la justice suit immédiatement l’appel nominal de la miséricorde, la résurrection des survivants endormis.

La résurrection des survivants endormis est donc affaire de miséricorde.
Bref : on consent à nous laisser survivre malgré nos graves défauts.

Y'a donc de l'espoir…
Dernière édition: il y a 3 semaines, 1 jour par Le Coeur.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 3 semaines, 1 jour #4702

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 800
  • Karma: 2
Le Coeur a trouvé la citation qui nous intéressent

la « résurrection des injustes », en réalité la constatation officielle de leur cessation d’existence en tant que créatures

Mais pourquoi il dit: Il y a donc de l’espoir de survivre ??

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 3 semaines, 1 jour #4703

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 800
  • Karma: 2
Petite révision (sans réflexion personnelle - uniquement du copier/coller)

Les sept mondes des maisons et la résurrection..

47:1.4 (531.2) Sur le premier monde des maisons, tous les survivants doivent satisfaire aux exigences de la commission parentale de leur planète natale. La commission d’Urantia se compose présentement de douze couples de parents récemment arrivés qui ont eu, en tant que mortels, l’expérience d’élever au moins trois enfants jusqu’à l’âge de la puberté.

Tous les examinés dont l’expérience parentale ne satisfait pas les commissaires doivent compléter leur qualification en servant dans les demeures des Fils Matériels de Jérusem, ou en partie dans la nursery probatoire du monde finalitaire.



47:1.6 (531.4) Nul ascendeur mortel ne peut échapper à l’expérience d’élever des enfants – les siens ou d’autres – soit sur les mondes matériels, soit ultérieurement sur le monde finalitaire ou sur Jérusem.

..
Dernière édition: il y a 3 semaines, 1 jour par Bgondontaire.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 3 semaines, 1 jour #4704

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 601
  • Karma: 1
Salut Anthon,
Tu peu sans doute trouver quelques réponses dans le fascicule 110 :6.1 « Les sept cercles psychiques » à la page 1209 du LU.
Ou sur ce lien ; bigbluebook.org/fr/110/6/
A bientôt pour plus d’éclaircissements.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 2 semaines, 6 jours #4708

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 601
  • Karma: 1
tor écrit:
Le Coeur a trouvé la citation qui nous intéressent

la « résurrection des injustes », en réalité la constatation officielle de leur cessation d’existence en tant que créatures

Mais pourquoi il dit: Il y a donc de l’espoir de survivre ??


Survira ou survira pas ?
C’est vrai que des fois, j’ai l’impression que cela nous préoccupe au point d’essayer de jouer au petit jeu du juge expert.
Bien entendu les révélateurs de l’au-delà nous ont fourni quelques informations sur le sujet.
Néanmoins, avons-nous réellement les prérogatives pour déterminer avec certitude qui survira de qui ne survira pas ?
À titre perso, j’espère avec confiance que je poursuivrai ma carrière éternelle, mais aucun ange n’est venue me voir pour certifier ma certitude de ma survie après cette vie physique (même si je n’en doute pas).
Concernant ce sujet, il y a un passage du LU que je retiens ; « la survie éternelle ne peut être mise en péril que par les décisions du mental et le choix de l’âme de l’intéressé lui-même. » (761.4) 67:7.5
Si quelqu’un est au fond du trou et que le seul moyen pour lui d’en sortir est la main tendue d’un ami.
Il ne se présente que trois solutions ; la première, il attrape volontairement la main tendue, la deuxième, il choisit en connaissance de cause et avec un esprit lucide qu’il restera dans le trou et la troisième, je l’attrape par les cheveux pour le sortir de force du trou.
Quoi qu'il en soit, c’est toujours celui qui a eu une seconde chance "ou qui a été mis dans des conditions favorables" qui doit choisir à ce moment s'il va maintenant prendre sa vie en main et faire le bon choix.
C’est un peu comme cela que je vois la chose à mon humble niveau et j’ai confiance dans la Justice de Dieu pour cela.
Amicalement.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 2 semaines, 6 jours #4709

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 361
  • Karma: 2
Tor écrit:
Le Coeur a trouvé la citation qui nous intéressent
la « résurrection des injustes », en réalité la constatation officielle de leur cessation d’existence en tant que créatures
Mais pourquoi il dit: Il y a donc de l’espoir de survivre ??

Je parlais d'espoir en me référant non plus à la résurrection des injustes, mais à la phrase qui suit cette citation, laquelle évoque, elle, la résurrection normale.

Les injustes relèvent de l'« appel nominal de la justice », mais les survivants ordinaires relèvent eux de « l’appel nominal de la miséricorde » (113:6.8).

Cela signifie que ceux qui survivent sont des endormis ayant bénéficié de la miséricorde.
C'est à dire du pardon divin.
Or ce ne sont pas les justes qui ont eu besoin d'être pardonnés, mais les injustes.

Par conséquent, des injustes survivent…

C'est pourquoi ceux qui, connaissant la gravité de leurs imperfections, s'inquiètent de savoir si eux-mêmes (ou d'autres) survivront, peuvent conserver un certain espoir.

Samuel écrit:
Néanmoins, avons-nous réellement les prérogatives pour déterminer avec certitude qui survira de qui ne survira pas ?

Nous ne saurions, en effet, en juger :

113:6.8 (1247.6) (…) ce sont des affaires qui ne regardent personne d’autre que les Juges suprêmes et omniscients des valeurs de survie. Ces problèmes de jugement ne nous concernent réellement pas.

Mais bon, si vous faites partie, comme apparemment Samuel (et moi) des 69% de français qui ne se soucient pas de la mort (psychologies.com) évidemment, vous n'êtes pas concernés par toutes ces remarques…
Dernière édition: il y a 2 semaines, 5 jours par Le Coeur. Raison: style
Temps de génération de la page: 1.18 secondes