Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La vie morontielle après la mort - La résurrection
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Éducation après la mort

SUJET: La vie morontielle après la mort - La résurrection

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4226

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 329
  • Karma: 2
Bonjour à tous,

Concernant ce que l'on peut appeler la « cognition végétale » voir par exemple cet article de Sciences et Vie faisant le bilan des dernières conclusions sur le sujet, suite notamment aux publications, ayant fait grand bruit, du biologiste Stefano Mancuso (mis à jour le 04 février 2019) :

Extraits :

"Ce n'est pas parce que les plantes n'ont pas d'organe centralisé comme notre cerveau, ni même de neurones, qu'elles ne possèdent pas certaines de ces fonctions, avertit Stefano Mancuso. Elles n'ont pas de poumons, et pourtant elles respirent. Il faut donc chercher ces fonctions un peu partout, distribuées au sein de la plante et de ses cellules."
"Pour faire preuve d'un minimum d'intelligence, tout ce dont vous avez besoin c'est que l'information puisse être reçue, traitée, et que le résultat de ce traitement puisse persister au sein d'une cellule" , confirme le neuro scientifique David Glanzman de l'Université de Californie, spécialiste des mécanismes cognitifs élémentaires d'un petit mollusque.

Exemples de comportement intelligent dans le monde végétal :

Communication : Les feuilles émettent dans les airs des composés volatils pour avertir leurs voisines d'un danger ou attirer des insectes gardes du corps.

Coopération :Les racines recrutent champignons, bactéries et même parfois des vers de terre pour mieux extraire les ressources minérales du sous-sol.

Sociabilité : Chaque branche perçoit ses voisines et celles des autres plantes et tâche de trouver le meilleur compromis entre respect de l'autre et besoin de lumière.

Proprioception¹ : Afin de s'élever plus vite et plus sûrement vers la lumière, les arbres perçoivent leur forme et équilibrent leur propre poids.

Entraide : A travers le réseau des racines des arbres connectées par l'entremise des champignons, les arbres plus âgés partagent leur nourriture avec les plus jeunes.

Lucidité : Les racines se dirigent sans perdre de temps vers les zones les plus riches en nutriments en anticipant les obstacles.

Mémoire : Les arbres se souviennent parfois plusieurs semaines des dernières bourrasques pour éviter de s'y faire prendre.

Anticipation : Chaque tige et chaque rameau croît en fonction du bénéfice escompté et des risques encourus, cherchant la lumière sans craindre le vent.


On peut en penser ce qu'on veut mais, franchement… je connais des hommes qui n'en font pas autant…


1. Proprioception : perception de son propre corps
Dernière édition: il y a 4 mois par Le Coeur.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4227

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 338
  • Karma: 3
Je trouve que le texte que vient de nous faire partager Le Cœur est très intéressante et utile. Il est en complet accord avec ce que nous enseigne le livre d'Urantia qui nous dit que les formes les plus primitives de la vie matérielle ont un mental machinal non expérientiel. ( page 480)
Pour faire un condensé :
1) En premier lieu, apparaissent les esprits mentaux préadjuvats. C'est le mental machinal non expérientiel. A ce niveau, contrairement aux affirmations de Stefano Mancuso, le LU parle d'intellect et non d'intelligence, mais c'est un détail.
Ce mental machinal dépend du ministère des Maîtres Contrôleurs Physiques. Il fonctionne sur beaucoup de niveaux en dehors de la vie primitive. C'est ce qui m'a fait penser qu'il régule aussi toutes les fonctions animales dont on n'a pas conscience et qui n'ont pas d'intérêt pour la croissance expérientielle. C'est donc le cas de la transmission de l'influx nerveux, la formation des composés physico-chimiques glandulaires, etc. Il s'occuperait aussi des tropismes des cellules primitives animales à l'intérieur de leur milieu ambiant.
Ce mental primitif est nécessaire à l'évolution physique et à l'entretien matériel des créatures vivantes.
2) Le mental des esprits adjuvats est nécessaire à l'évolution mentale des animaux. Un après l'autre, les esprits adjuvats deviennent fonctionnels lorsque le besoin se fait sentir. Ils sont nécessaires à l'évolution mentale acquise par expérience et dépendent du ministère de l'Esprit Mère de l'Univers Local.
Lorsque les esprits d'adoration et de sagesse font leur apparition dans le mental d'une créature capable de faire des choix moraux, c'est le Big Bang! À partir de ce moment, la possibilité d'une croissance spirituelle va pouvoir démarrer. Le mental morontiel ( l'âme éternelle) va pouvoir commencer sa croissance divine. La créature devient en potentiel, une personnalité spirituelle capable de fusionner avec son Ajusteur de Pensée et de continuer son chemin expérientiel en bénéficiant du mental cosmique à travers toutes les sphères de progression.
Donc,
-en premier lieu: évolution matérielle
-ensuite évolution matérielle et mentale
-enfin, évolution matérielle, mentale et spirituelle. On pourrait y ajouter aussi l'évolution morontielle.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4228

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 270
  • Karma: 3
Bonjour,

Ces étranges phénomènes (dont le livre La vie secrète des arbres de Peter Wollehben parle très bien) semblent relever de. ces phénomènes « limites », dont nous parle le LU dans l’extrait ci-dessous (extrait cité par Samuel précédemment).

En effet il y a tout de même une forme d’apprentissage dans ces techniques d’adaptabilité cité par Le Coeur, non ?

...Sur ce monde se sont développées de nombreuses formes de phénomènes limites — des combinaisons confuses de réactions organiques du type machinal non enseignable et du type non machinal enseignable. » LU/P.738 - §7

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4229

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 529
  • Karma: 0
Si je ne me trompe pas, il me semble qu’il y à un endroit dans le LU ou il est parler d’un stade maximal et limite dans l’évolution physiques de la vie.
Ce que nous constatons aujourd’hui comme un pouvoir d’adaptation évolutif est peut-être tout simplement le résultat de facultés mécaniques acquises depuis des millions d’années et qui se réveille en fonction du besoin. (Les plus anciens fossiles complets de plantes connus datent du Silurien, 425 millions d’années avant notre être.)
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4230

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 529
  • Karma: 0
Et lorsque nous parlons de mental machinal non expérientiel du règne végétal, nous en venons à nous poser la question ;
Le mental machinal non expérientiel de l’arbre est-il contenu dans la graine ? Ou est-il le résultat d’une connexion invisible qui est extérieure à la graine et à l’arbre ?
Tout comme le mental des esprits adjuvats.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4231

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 338
  • Karma: 3
Puisque le règne animal est issu du règne végétal, à un moment donné, il est normal qu'il y ait des réactions confuses entre le mental machinal et le mental non machinal. A ce moment, on ne sait plus qui est l'un et qui est l'autre! A ce moment donné, il faut bien que ces deux mentals convergent en un point comme le point d'horizon unifie le ciel et la mer. Faut pas chercher midi à quatorze heures, tout est simple!
Temps de génération de la page: 1.10 secondes