Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La vie morontielle après la mort - La résurrection
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Éducation après la mort

SUJET: La vie morontielle après la mort - La résurrection

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4215

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 531
  • Karma: 0
Dans mon jardin tropical j’ai un « beaucarnea » de deux mètre qui pousse depuis plus de dix ans.
A chaque fois qu’il y à un obstacle à sa croissance (branches d’un autre arbre, clôture ou mur de béton), il change l’orientation de sa croissance à fin d’éviter l’obstacle bien avant de le toucher.
Pourtant il ne pense pas et ne voit pas.
Incroyable !!!

L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Dernière édition: il y a 4 mois, 1 semaine par samuel.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4220

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 338
  • Karma: 3
Salut Dominikos. T'as toujours un sourire au coin des lèvres qui me plaît!
En biologie végétale ou animale, le besoin précède toujours la fonction, c'est ainsi que les êtres vivants évoluent et s'adaptent à de nouvelles situations. Te dire quel est le type de mental dont il s'agit en affirmant en être sûr, serait prétentieux de ma part, mais s'il me fallait parier, je mettrais tous mes jetons de casino sur le mental machinal.
Je ne suis pas spécialiste de la dentition des primates, mais au risque de me faire des ennemis parmi les végétariens, les profanes et les savants érudits qui, se basant sur des observations naturelles disent que notre denture s'est adaptée à une nourriture moins carnivore, je répondrai que c'est faux!
Je m'explique:
1) la viande n'a pas besoin d'être mâchée pour être digérée. On peut l'avaler tout crue!
2) les gorilles, qui par malheur ne brillent ni par le goût ni par ll'esprit, ont la même formule dentaire que nous,(3 M, 2 PM, 1C, 2 I), mais les cuspides sont un peu plus acérées et les canines plus volumineuses et puissantes.
3) les gorilles mangent beaucoup de fruits et des feuilles et sont omnivores comme nous.
Cette légère différence de denture entre un singe supérieur et un être humain, ne vient donc pas du régime carné mais du fait que ces puissantes canines sont une arme redoutable pour attraper de la viande vivante, la déchiqueter ou pour se défendre. Les hommes n'en ont pas besoin car ils ont des couteaux et des fourchettes. Pour tuer, ils ont la sarbacane, l'arc et les flêches.
Pour la pilosité, j'ai demandé à ma copine: "Mais mon chéri, tu sais bien que beaucoup de femmes préfèrent que leur mari n'ait pas trop de poils! De plus, tu aurais trop chaud avec cette fourrure, t'as des habits!" Malgré tout, quand elle va au zoo, ça ne l'empêche pas de lorgner un endroit précis que rigoureusement ma mère m'a interdit de nommer ici.

Donc, le besoin créé la fonction, la nature s'adapte et ça va très vite! Les éléphants ont des défenses plus petites maintenant parce que l'homme le chassait et le tuait pour son ivoire.
Quand on fait de la pêche sportive, on s'aperçoit qu'un leurre qui était efficace par le passé, ne l'est plus! C'est comme si en peu de générations, les poissons s'étaient adaptés à lui et le reconnaissaient!
Comment expliquer cette formidable adaptation? Peut-être par de minuscules mutations, intéressant simplement un organe au sein d'une même famille animale?
Mais même si c'était vrai, cela n'explique pas tout.
J'ai vu dans une volière de mon père où il n'y avait pratiquement que des canaris, un bengali prendre l'apparence complète d'un canari mâle pendant la saison des amours. Là, il ne pouvait pas s'agir de mutation.

Je reconnais donc mon incapacité à vouloir tout expliquer. Mais une grande chaleur de bien-être envahit mon corps en ce moment. Je me noie avec bonheur dans cette splendide création où tout a été prévu pour la sauvegarde des espèces. Je me rend compte de l'immensité de divinité dont la Divine Ministre fait preuve pour entretenir sa création locale et de la force des Maîtres Contrôleurs Physiques.
Dommage pour l'homme s'il ne respecte pas tout cela. Mais tant pis! On s'en sortira quand même! Nous sommes bien protégés et gardés!

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4221

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 531
  • Karma: 0
Salut Bonabo, toutes et tous,
Dans la littérature rosicrucienne, il est expliqué que chaque corps humain à un Ego (Etre spirituel) distinct et conscient de lui-même, qui domine les actions de son véhicule particulier.

Tandis que les minéraux, les végétaux et les animaux sont sous l’influence expérientiel et évolutionnaire « d’esprits-groupes » suprasensible. (On peu dire qu’ils dirigent par suggestion « instinctive »)



« Les esprits-mentaux adjuvats activent et règlent le mental de type adaptable ou non machinal et enseignable — ces mécanismes de réaction des organismes capables d'apprendre par expérience. »(LU/P.730 - §6)

On peut trouver des analogies avec le contenu du livre d’Urantia.
Amitiés.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4222

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 338
  • Karma: 3
Salut Samuel, la phrase que tu cites ( 170, 6) confirme bien ce que j'ai dit plus haut. Les sept esprits mentaux adjuvats activent bien le mental non machinal enseignable, mais pas le mental machinal non enseignable qui est un mental végétatif non capable d'apprendre par expérience.
Quant au tableau des rosicruciens, je n'ai aucune idée de leur valeur réelle. Je préfère m'en tenir aux enseignements du livre d'Urantia que je trouve extrêmement logiques et vrais.
Maintenant si certains veulent croire que les plantes peuvent émettre une pensée, cela ne m'importune pas. Cela n'est pas une erreur essentielle.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4223

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 531
  • Karma: 0
Moi aussi je pense que les végétaux ne pensent pas, mais ils sont tout de même (à mon avis) la manifestation différenciée d’une impulsion mentale. (Ils manifestent une certaine forme d’intelligence et de capacité d’adaptation à leurs environnements)

« La vie possède une capacité inhérente à mobiliser et à transmuer l'énergie universelle. Vous êtes familiarisés avec l'action de la vie végétale transformant l'énergie matérielle de la lumière en manifestations variées du règne végétal. Vous connaissez aussi quelque peu la méthode par laquelle cette énergie végétale peut être convertie en phénomènes d'activité animale, mais vous ne savez pratiquement rien de la technique des directeurs de pouvoir et des contrôleurs physiques, qui sont doués de l'aptitude à mobiliser, transformer, orienter et concentrer les multiples énergies de l'espace. » (LU/P.457 - §4)



Le Grand Patron, il à quand même la Sagesse et le savoir-faire !

Éprouvons toutes choses, restons ouvert et retenons ce qui est bon.

Amitiés.

Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois #4225

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 270
  • Karma: 3
« En biologie végétale ou animale, le besoin précède toujours la fonction, c'est ainsi que les êtres vivants évoluent et s'adaptent à de nouvelles situations
" Bonabo

Notre index va t il donc évoluer, suite à un apprentissage nouveau et répété dans son histoire de doigt ?

Se transformer, de manière machinale mais enseignée par son expérience de doigt, en stylet biologique peut être plus aplati à son extrémité, en tous cas plus adapté à nos écrans de tablettes et smartphones ?

L'avenir "biologico-mental" nous le dira.

Cela serait alors un apprentissage passif, si je suis dire.

finalement cette même règle ne concerne-t-Il pas le développement de notre âme , qui tel un nouvel organe, une nouvelle fonction viendrait après un besoin impérieux.

Mais alors quel besoin devrons nous développer pour alimenter ne nouvel organe ?

Il s'agirait alors d'un Apprentissage actif, car c'est nous qui devrons éveiller ce besoin, de valeurs, de vrai, d'éveil etc .... qui nécessitera alors un nouveau support, notre œuf du futur, paraît-il, notre âme.

Bon, c'est une idée, comme ça.

Pour l'instant je suis inquiet en regardant mon index.

Qu’en penseraient roses croix, Francs maçons et théosophes de tous poils ?
Dernière édition: il y a 4 mois par Dominikos.
Temps de génération de la page: 0.53 secondes