Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

La vie morontielle après la mort - La résurrection
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Éducation après la mort

SUJET: La vie morontielle après la mort - La résurrection

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4206

Salut Samuel et tous.

Peut être mais selon le LU avoir un grand cerveau n'est pas le plus important.

5:1.5 (63.3) Quelles que soient les différences entre les mortels d’Urantia dans leurs chances et dotations intellectuelles, sociales, économiques, et même morales, n’oubliez pas que leur dotation spirituelle est uniforme et unique. Ils bénéficient tous de la même présence divine du don venu du Père, et ils ont tous le privilège égal de pouvoir rechercher une communion personnelle intime avec cet esprit intérieur d’origine divine. Ils peuvent tous également choisir d’accepter les directives spirituelles uniformes de ces Moniteurs de Mystère.

40:5.19 (447.4) Quant aux chances de survie des mortels, précisons, une fois pour toutes ceci : toutes les âmes appartenant à chacune des phases possibles d’existence humaine survivront à la condition de manifester de la bonne volonté à coopérer avec leur Ajusteur intérieur, et de montrer leur désir de trouver Dieu et d’atteindre la perfection divine, même si ces désirs ne représentent que les premières et les plus faibles lueurs de la compréhension primitive de « la vraie lumière éclairant chaque homme qui entre dans le monde ».

139:12.8 (1567.1)..En ce qui concerne les enseignements de Jésus sur le royaume, Judas grandit intellectuellement, mais ne progressa pas comme les autres apôtres dans l’acquisition d’un caractère spirituel. Il ne réussit pas à faire des progrès personnels satisfaisants en expérience spirituelle.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4207

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 237
  • Karma: 2
Bonjour Le Coeur.

Pour rebondir sur l'analogie que tu fais selon l'hypothèse qu'une entité se définit par les 3 propriétés : Personnalité, conscience et mental, et cela peut être analogue aux relations qui existent entre le Père Universel, le Fils Eternel et l'Esprit Infini, avec bien sur des niveaux de fonctionnement différents.
Cette trilogie ou fonction trine est remarquable, car toute la décomposition et la manifestation de la réalité reposent partiellement sur cette association trine.
Le L.U. donne très souvent le qualificatif de "tension" précédant immédiatement ce phénomène trin. En effet lorsque deux éléments antipodaux sont en présence, on rencontre très souvent un élément fédérateur qui unifie et coordonne cet antagonisme. Cela se traduit entre autre par :
- Dieu le Suprême et le Tout Puissant-Suprême unifiés par l'Être Suprême.
- Le Père Universel, le Fils Eternel unifiés par l'Esprit Infini.
- L'Absolu de Déité, l'Absolu Non Qualifié unifiés par l'Absolu Universel.
- L'Ajusteur de Pensée, le mental unifiés par l'âme.
et d'autres qu'il serait trop long de citer.
Ceci à mon sens peut nous laisser comme piste le phénomène de "divergence convergence". Dès la première manifestation de réalité existentielle, la tension mentionnée par le L.U. est aussitôt, pour ne pas dire simultanément compensée par le rééquilibrage d'une création de réalité qui tend à préserver l'unité originelle sous-jacente, ceci sur le plan existentiel. Pour les niveaux de réalité qui suivent, absonite et fini, il semble que le processus est identique, soit la permanence de ce phénomène de divergence convergence, lié d'une manière intrinsèque à sa marque originelle d'unité de perfection divine, grâce certainement à l'inévitabilité de la Trinité. Le retour à la source créatrice de toute réalité projetée dans tout l'espace du maître univers est certainement inévitable, l'incomplétude de cette réalité provocant une tension par sa manifestation, comprend dans son contexte même d'apparition l'élément compensateur la rattachant à la source de son unité originelle.
Bien entendu cela n'engage que moi et ma version des faits.


Amitiés Patrick Morelli.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4208

Merci Patrick pour ce texte intéressant.
Il a fait baisser ma tention.

Au sujet du mental des humains la génétique doit jouer un rôle sur sa qualité.

Exemple le sang adamique chez la race bleue.

Claude.
Dieu est notre Père qui nous aime.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4209

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 338
  • Karma: 3
Morelli a eu raison de parler dans une intervention précédente du mental machinal non enseignable et de l'avoir attribué aux végétaux. Les plantes ont donc un mental. On peut dire qu'il est non enseignable car il ne participe pas à l'expérience utile aux animaux et ne peut se transmettre par un acte réfléchi. Il précède toujours l'arrivée du mental non machinal enseignable propre aux animaux, c'est à dire l'arrivée des esprits mentaux adjuvats par lesquels l'expérience peut être acquise. Les plantes vivent, c'est tout.
Il ne faut pas croire que ce mental machinal ne fonctionne pas aussi chez l'homme. De multiples fonctions bio-organiques dont on n'a pas toujours conscience et qui ne participent pas à notre expérience évolutionaire existent aussi chez nous. Elles englobent par exemple les fonctions métaboliques de digestion, de circulation sanguine, de respiration. Elles ne nous sont utiles que pour vivre.
Elles sont régies par la dizième paire de nerfs crâniens, le X, autrefois appelé le nerf pneumogastrique ou nerf vagal. C'est lui qui préside à toutes ces fonctions que l'on nomme à juste raison fonctions végétatives.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4212

  • Dominikos
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 270
  • Karma: 3
Bonjour Bonabo,

Que penses tu de la capacité de l’organisme à évoluer avec le temps en fonction des conditions d'évolution ?

Je veux parler du fait que nous ayons une dentition à présent adaptée à une nourriture moins carnivore, que nous a-t-on perdu de la pilosité etc....tout ce qui se transforme dans nos organismes au cours des millénaires ?

Un peu comme si notre corps apprenait de l’environnement ambiant et s’adaptait en fonction.

Je me suis demandé quel niveau de mental pouvait ici être actif.

?

Je ne compte plus les documentaires animaliers ou sur la race humaine, nous apprenant comme une loi évidente que la nature sait s’adapter.

Re: La vie morontielle après la mort - La résurrection il y a 4 mois, 1 semaine #4214

  • samuel
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • "Cherche et tu trouveras"
  • Message: 531
  • Karma: 0
Merci à vous tous car grâce à vous je me suis ouvert à de nouvelles compréhensions.

A un moment du commencement des commencements, l’UN INFINI à eu le déclic de s’extérioriser avec Sagesse jusqu’à la matière.

De manière imagée, il y à un escalier descendant qui se constitue de différentes strates hiérarchiques crée pour le maintien de la création et pour que l’humain puisse remonter une à une ces marches qui mène à Dieu.

D’après les informations reçues, à notre humble niveau de créatures matérielles, nous sommes le but de la création.

Cette création est soumise à des impulsions de croissance adaptative et évolutive, il y à des circuits « suprasensible » et intelligemment orchestrer qui s’intègrent à la vie matériels.

La science doit reconnaitre la possibilité d'une « création » évolutive ou « dessein intelligent ».

« Le mental des esprits adjuvats. C'est le ministère de l'Esprit-Mère d'un univers local fonctionnant au travers de ses sept esprits-mentaux adjuvats sur le niveau enseignable (non machinal) du mental matériel. À ce niveau, le mental matériel expérimente : en tant qu'intellect subhumain (animal) chez les cinq premiers esprits adjuvats ; en tant qu'intellect humain (moral) chez les sept esprits adjuvats ; en tant qu'intellect surhumain (médian) chez les deux derniers adjuvats. » LU/P.481 - §1

« Les niveaux non enseignables de réaction machinale de l'organisme au milieu sont les domaines des contrôleurs physiques. Les esprits-mentaux adjuvats activent et règlent le mental de type adaptable ou non machinal et enseignable — ces mécanismes de réaction des organismes capables d'apprendre par expérience. De même que les esprits adjuvats manipulent ainsi les potentiels du mental, de même les Porteurs de Vie exercent un contrôle discrétionnaire considérable sur les aspects ambiants des processus évolutionnaires jusqu'au moment où apparaît la volonté humaine — l'aptitude à connaître Dieu et le pouvoir de choisir de l'adorer. » LU/P.730 - §6

« De plus, sur un monde évolutionnaire moyen, les sept esprits adjuvats sont beaucoup mieux synchronisés avec les stades progressifs du développement animal qu'ils ne l'ont été sur Urantia. À une exception près, les adjuvats ont éprouvé plus de difficultés à entrer en contact avec le mental évoluant des organismes d'Urantia qu'au cours de toutes leurs opérations dans l'ensemble de l'univers de Nébadon. Sur ce monde se sont développées de nombreuses formes de phénomènes limites — des combinaisons confuses de réactions organiques du type machinal non enseignable et du type non machinal enseignable. » LU/P.738 - §7

Le livre d’Urantia nous pousse à intérioriser notre compréhension sur plusieurs dimensions.
C’est sans doute la porte d’entrer du monde spirituel ?

Amitiés.
Samuel
L'amitié rehausse les joies, glorifie les triomphes de la vie et la fidélité est un trésor de l'âme.
www.urantiastudygroup.org/en?c=RE
Dernière édition: il y a 4 mois, 1 semaine par samuel.
Temps de génération de la page: 0.62 secondes