Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi
Avant de s'engager volontairement, l'Ajusteur est en possession des données complètes concernant le candidat susceptible d'être habité

SUJET: Le temps des Ajusteurs

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 2 semaines #3133

  • Xénon
  • Hors ligne
  • Expert Boarder
  • Message: 124
  • Karma: 0
Voici quelques réponses :

(614.3) 54:1.8Nulle erreur n’est plus grande que la sorte de duperie de soi qui conduit des êtres intelligents à la soif d’exercer leur pouvoir sur d’autres êtres, afin de les priver de leurs libertés naturelles. La règle d’or de l’équité humaine s’élève contre toutes ces fraudes, injustices, égoïsmes et manques de droiture. Seule une liberté authentique et véritable est compatible avec le règne de l’amour et le ministère de la miséricorde.

(804.16) 71:4.16L’apparition d’une fraternité authentique signifie qu’un ordre social est arrivé où tous les hommes se réjouissent de porter les fardeaux les uns des autres et désirent réellement pratiquer la règle d’or. Toutefois, une telle société idéale ne peut voir le jour tant que les faibles et les méchants ne cessent de guetter l’occasion de tirer des avantages injustes et impies de ceux qui sont principalement poussés par leur dévouement au service de la vérité, de la beauté et de la bonté. Dans cette situation, il n’y a qu’une seule ligne de conduite pratique à suivre. Les adeptes de la règle d’or peuvent établir une société progressiste dans laquelle ils vivront selon leurs idéaux, tout en maintenant une défense adéquate contre leurs compagnons ignorants qui pourraient chercher soit à exploiter leur prédilection pour la paix, soit à détruire leur civilisation en progrès.

(835.5) 74:7.2Le système des écoles occidentales du Jardin avait pour but essentiel la vie sociale. Les récréations matinales étaient consacrées à la pratique de l’horticulture et de l’agriculture, et celles de l’après-midi, à des jeux de compétition. Les soirées étaient employées à des rapports sociaux et à l’entretien d’amitiés personnelles. L’éducation religieuse et sexuelle était considérée comme relevant du foyer, comme le devoir des parents.

(835.6) 74:7.3L’instruction dans les écoles comprenait des cours concernant :

(835.7) 74:7.41. La santé et les soins du corps.

(835. 74:7.52. La règle d’or, l’étalon des rapports sociaux.

Voilà la définition de la règle d'or :
(1111.1) 101:5.11Les religions personnellement révélées sont parrainées par les esprits d’effusion représentant les trois personnes de la Trinité du Paradis ; elles s’occupent spécialement de l’expansion de la vérité. La religion évolutionnaire inculque à l’individu l’idée du devoir personnel ; la religion révélée met de plus en plus l’accent sur l’amour, la règle d’or.

(1573.3) 140:5.1Depuis le Sermon sur la Montagne jusqu’au Discours du Dernier Souper, Jésus apprit à ses disciples à manifester un amour paternel plutôt qu’un amour fraternel. L’amour fraternel consiste à aimer votre prochain comme vous-même, ce qui serait une application adéquate de la “ règle d’or ” ; mais l’affection paternelle exige que vous aimiez vos compagnons mortels comme Jésus vous aime.

(1950.3) 180:5.8Mais la réalisation la plus élevée et l’interprétation la plus vraie de la règle d’or réside dans la conscience de l’esprit de la vérité de la réalité vivante et durable d’une telle déclaration divine. La vraie signification cosmique de cette règle de relations universelles ne se révèle que dans sa réalisation spirituelle, dans l’interprétation de la loi de conduite par l’esprit du Fils envers l’esprit du Père qui habite l’âme du mortel. Quand les mortels ainsi dirigés par l’esprit réalisent la véritable signification de cette règle d’or, ils débordent de l’assurance qu’ils sont citoyens d’un univers amical, et leurs idéaux de réalité d’esprit ne sont satisfaits que s’ils aiment leurs semblables comme Jésus nous a tous aimés. Telle est la réalité de la réalisation de l’amour de Dieu.

(2093.4) 196:2.10Il enseigna aux hommes à s’attribuer une haute valeur dans le temps et dans l’éternité. À cause de cette haute estime que Jésus avait pour les hommes, il était prêt à se dépenser au service assidu de l’humanité. Et c’était cette valeur infinie qu’il attribuait au fini qui faisait de la règle d’or un facteur essentiel de sa religion. Quel mortel ne serait pas soulevé par la foi extraordinaire que Jésus a en lui ?

en fait "la règle d'or" c'est l'amour

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 1 semaine #3135

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 161
  • Karma: 0
Agapao, Eros et Phileo: les 3 types d’amour

Si la langue française n’utilise qu’un seul verbe pour parler d’amour, nous sommes en réalité capables d’exprimer 3 types d’amour bien distincts. Nous prononçons souvent les mots « Je t’aime », sans véritablement connaître la nature des sentiments que nous partageons. Oui, il existe trois types d’amour et trois façons différentes d’aimer.
L’amour « EROS » ou amour-passion
image: chretienslifestyle.com/wp-content/upload.../10/love-700x466.jpg

L’amour Eros est propre à la rencontre amoureuse car il concerne l’attirance physique. Il est ici question de la libido, du désir ou plaisir de la chair. Pour Freud, c’est l’équivalent de nos pulsions sexuelles. Dans la Bible cet amour peut s’exprimer par le verbe connaître, lorsque Genèse 4:1 dit par exemple qu' »Adam connut Eve sa femme, laquelle conçut, et enfanta Caïn ». Cet amour est souvent celui des débuts de relation, lorsque tout est beau et nouveau et que les deux êtres s’attirent. Mais il n’est entretenu et satisfait que lorsque les deux deviennent un, par exemple durant l’acte sexuel. On se met à ressentir des petits papillons dans le ventre lorsqu’on est en présence de l’autre, on aime passer du temps avec elle, nos yeux ne voient que sa beauté, nous ne sommes pas insensibles à son toucher et au son de sa voix… Notre chair et nos sens s’y complaisent, parfois avant même de connaître en profondeur la personne. C’est pourquoi cet amour peut-être trompeur et nous induire en erreur. Lorsque nous commençons à tisser une relation, nous sommes souvent pris par cet amour, mais il ne faut pas s’y arrêter. Bien que l’Eros ne soit pas mauvais, il est loin d’être suffisant. Vous l’aurez compris, l’amour Éros est d’une certaine façon ce qui frappe l’œil et émoustille notre chair, sans pour autant être un gage de durabilité d’une relation.

A lire aussi : Bien s'entourer: 5 qualités à retrouver chez un(e) véritable ami(e) !

L’amour « PHILEO » ou amour-partage
image: chretienslifestyle.com/wp-content/upload.../friends-700x466.jpg

L’amour Phileo est souvent définit comme un amour qui partage, autrement dit qui prend et donne. C’est le souci de l’autre (amitié, fraternité, solidarité). C’est un amour que l’on peut qualifier d’amour « humain » ou encore « naturel ». La Philia implique un immense respect et un véritable devoir. C’est une amitié ressentie pour ses semblables qui tend vers la tendresse, la générosité, mais toujours dans la réciprocité. Le Phileo est le type d’amour qui était entretenu par les deux célèbres amis David et Jonathan, mais aussi dans d’autres amitiés bibliques toutes aussi belles. Ce type d’amour est certes plus profond et semble moins superficiel que l’amour Eros, mais il n’est pas non plus suffisant.
L’amour « AGAPAO » ou amour-désintéressé
image: chretienslifestyle.com/wp-content/upload...0/friend-700x469.jpg

Enfin, l’amour Agapao est celui que nous entretenons avec Dieu à savoir un amour inconditionnel, désintéressé, qui donne tout. Ce dernier est parfaitement illustré en 1 Corinthiens 13:4-8:
« L’amour est patient, il est plein de bonté. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. L’amour n’aura pas de fin »
C’est un amour si profond et si puissant, qu’il ne tarit jamais. C’est de cet amour que Dieu nous aime, et c’est aussi la façon dont nous devrions l’aimer: pour ce qu’Il est et non pour ce qu’Il donne. En effet, Jésus s’est donné pour nous à la croix, sans rien attendre de notre part. Cet amour est donc désintéressé car il ne dépend pas des circonstances et n’attend rien en retour. Tel est le type d’amour que nous devrions développer envers notre prochain: un amour sans attente de réciprocité. Nous nous devons d’aimer l’autre comme Dieu nous aime, car Il est la définition parfaite de l’amour. Nous avons été créés à son image et devrions donc être capables d’aimer comme Lui ( Genèse 1:27). La Bible déclare aussi: « Maris aimez vos femmes comme Christ à aimer l’Eglise » (Éphésiens 5:25) et « Femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur » (Éphésiens 5:22). Ces deux passages démontrent bien que l’homme et la femme sont capables d’exprimer cet amour divin que Christ a manifesté pour nous.

A lire aussi : Comment se relever après un échec ?

L’amour Eros et Phileo sont nécessaires, mais aucun ne vous comblera autant que l’amour Agapao qui est un amour sincère et véritable. Bien que peu arrivent à le manifester naturellement, cet amour se trouve en nous. Nous devons simplement apprendre à le manifester pour aimer comme Dieu. L’amour Éros est plaisant mais insuffisant. L’amour Phileo est utile mais très limité. L’amour Agapao est enfin le seul qui puisse nous satisfaire pleinement.


En savoir plus sur chretienslifestyle.com/agape-eros-phileo...#kh3kFT2yiTBe4c78.99
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 1 semaine #3136

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 161
  • Karma: 0
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 1 semaine #3137

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 161
  • Karma: 0
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 1 semaine #3138

  • samuel
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Lecteur et étudiant du livre d’Urantia depuis 2001
  • Message: 161
  • Karma: 0
Quelle beauté !!!

A voire et à écouter !
La musique comme une leçon d’Amour !
Samuel
« L'esprit intuitif est un don sacré et l'esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.» - Albert Einstein

Re: Le temps des Ajusteurs il y a 5 mois, 1 semaine #3140

Jésus a enseigné les différents niveaux de la règle d'or:

Laissez-moi maintenant vous apprendre les divers niveaux de signification attachés à l’interprétation de cette règle de vie, à cette recommandation de ‘faire aux autres ce que vous voudriez qu’ils vous fassent’ :

147:4.4 (1650.5) « 1.Le niveau charnel. Cette interprétation purement égoïste et lascive trouve un bon exemple dans l’hypothèse de ta question.

147:4.5 (1650.6) « 2.Le niveau sentimental. Ce plan se situe immédiatement au-dessus de celui de la chair ; il implique que la sympathie et la pitié rehaussent votre interprétation de cette règle de vie.

147:4.6 (1650.7) « 3.Le niveau mental. La raison du mental et l’intelligence de l’expérience entrent maintenant en jeu. Un bon jugement dicte qu’une telle règle de vie devrait être interprétée en harmonie avec l’idéalisme le plus élevé concrétisé dans la noblesse d’un profond respect de soi.

147:4.7 (1651.1) « 4.Le niveau de l’amour fraternel. En s’élevant encore, on découvre le niveau de dévouement désintéressé au bien-être de ses semblables. Ce plan supérieur de service social sincère est issu de la conscience de la paternité de Dieu et de la récognition corolaire de la fraternité des hommes. On y découvre une interprétation nouvelle et beaucoup plus belle de cette règle de vie fondamentale.

147:4.8 (1651.2) « 5.Le niveau moral. Ensuite, quand vous atteindrez de véritables niveaux philosophiques d’interprétation, quand vous apercevrez réellement et clairement ce qui est bien et mal dans les évènements, quand vous percevrez l’éternel à-propos des relations humaines, vous commencerez à considérer un tel problème d’interprétation comme vous imagineriez qu’une tierce personne de haut niveau mental, idéaliste, sage et impartiale considèrerait et interprèterait une telle injonction appliquée à vos problèmes personnels d’ajustement aux circonstances de la vie.

147:4.9 (1651.3) « 6.Le niveau spirituel. En dernier lieu, nous atteignons le niveau de clairvoyance d’esprit et d’interprétation spirituelle, le plus élevé de tous. Il nous pousse à reconnaitre, dans cette règle de vie, le divin commandement de traiter tous les hommes comme nous concevrions que Dieu les traiterait. Tel est l’idéal universel des relations humaines, et telle est aussi votre attitude envers tous ces problèmes quand votre suprême désir est de toujours faire la volonté du Père. Je voudrais donc que vous fassiez à tous les hommes ce que vous savez que je ferais pour eux dans des circonstances semblables. »

www.urantia.org/fr/le-livre-d-urantia/fa...search-jump-result-0
Dieu est notre Père qui nous aime.
Temps de génération de la page: 0.28 secondes