Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Améliorer notre contact avec l'ajusteur de pensées
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Avant de s'engager volontairement, l'Ajusteur est en possession des données complètes concernant le candidat susceptible d'être habité
  • Page:
  • 1

SUJET: Améliorer notre contact avec l'ajusteur de pensées

Améliorer notre contact avec l'ajusteur de pensées il y a 3 ans, 3 mois #239

Je voudrais apporter ici un témoignage et susciter éventuellement des commentaires au sujet de cette relation que nous avons avec notre ajusteur de pensées.

Lecteur du LU depuis 5 ans, je l’ai lu une première fois en totalité dès qu’il s’est présenté entre mes mains, ce fut effectivement une révélation et un profond changement dans ma vie.
Mais ce changement, il m’a semblé qu’il est resté principalement au niveau mental, jusqu’à ce que je rencontre une voie qui permette de sublimer cette expérience.
J’ai aujourd’hui le sentiment de me retrouver exactement au milieu de deux voies qui se rejoignent et s’harmonisent complètement, l’enseignement « de provenance céleste » du LU et l’enseignement « expérientiel » de la tradition yogique.
La révélation pousse à mettre en pratique l’enseignement spirituel, le yoga, réveille une dynamique « passant par le corps » qui nous pousse à retisser du lien avec notre identité profonde.
Au fil des années de pratique, et en relisant le LU, je réalise et expérimente maintenant avec beaucoup plus de finesse qu’il existe bien un « moyen » de développer notre relation à notre ajusteur de pensées, ce que CG Jung, appelle « Pulsion Divine » §1p81 psycho du yoga de la kundalini, c’est précisément la mission de notre ajusteur de pensée, nous pousser vers Dieu, nous aider dans notre engagement dans la direction de souhaiter ressembler à Dieu « p66 §4 1 » « le désir ardent de devenir semblable à lui. »
L’éveil de la kundalini se révèle dans ma pratique comme une très belle voie vers une meilleure relation avec notre ajusteur de pensée. Je serai très heureux de développer ce thème si vous aussi, cherchez à passer de l’adhésion mentale, à la mise en pratique pour que la vie de tous les jours ressemble de plus en plus à ce que nous a enseigné la vie de Jésus par la révélation de LU.
Jean Christophe
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: jean du centre

Re: Améliorer notre contact avec l'ajusteur de pensées il y a 3 ans, 3 mois #243

  • bonabo
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 196
  • Karma: 2
Merci à Jean-Christophe pour son témoignage. Se mettre à l'écoute, voilà peut être la meilleure façon pour entretenir une relation avec son propre Ajusteur, mais comment? Ecouter dans le silence pour chercher à entendre une voix? A chacun sa méthode et pourquoi pas le yoga! Mais, au profond du silence de ma méditation, s'il me parvient quelques bribes de mots venus d'ailleurs, comment pourrai-je savoir si cette voix vient de Dieu ou des profondeurs de mon subconscient? Ce piège-là est dangereux, et pour peu qu'on soit un orateur habile, il peut donner naissance aux gourous des sectes de tout poil, et semer du désordre dans notre ego.
Le travail de l'Ajusteur se fait surtout dans l'inconscient. Chacun de nous a la conscience du bien et du mal qui n'est pas forcément la même pour toi que pour moi. Choisir le bien, c'est déjà poursuivre un idéal; chaque fois qu'on idéalise une idée, qu'on concrétise un idéal par un fait de service, on fait la volonté de notre Ajusteur. Alors le choix que nous avons pris en rendant factuel un idéal, devient définitivement une valeur éternelle conservée dans les méandres de notre âme, fille de notre mental et de l'Ajusteur.

Re: Améliorer notre contact avec l'ajusteur il y a 3 ans, 2 mois #275

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 209
  • Karma: 1
Bonjour à tous,

Il me semble que la relation avec notre ajusteur de pensée est d'une nature différente avant et après la fusion.

Avant la fusion, l'ajusteur de pensée, si nous faisons appel à lui, est une sorte de guide, qui peut nous éclairer sur nous-mêmes, nos réelles motivations, la direction à suivre... bref, notre personnalité humaine est appelée à tirer bénéfice de l'expérience de l'ajusteur.

Après la fusion... ce serait plutôt le contraire. Nous ne faisons plus qu'un avec l'ajusteur. Nous devenons lui. C'est donc lui qui, en fait, s'enrichit de notre expérience humaine.

j'ai un peu le tord de lire le LU sans noter, souvent, les références, aussi je ne sais plus exactement à quelle page j'ai trouvé l'idée suivante, mais elle m'a parue assez éloquente : l'ajusteur de pensée est en fait notre véritable moi.
Dernière édition: il y a 3 ans, 2 mois par Bgondontaire.

Re: Améliorer notre contact avec l'ajusteur il y a 3 ans, 2 mois #295

Bonjour "le cœur" et tous

peut-être que ta réflexion vient des extraits suivants :

108:6.0
6. Dieu en l’homme

108:6.5 Ces fidèles conservateurs de la carrière future doublent infailliblement chaque création mentale d’une contrepartie spirituelle ; lentement et surementt, ils vous recréent tels que vous êtes réellement (mais seulement spirituellemnt) en vue de la résurrection sur les mondes de survie. Toutes ces délicates recréations spirituelles sont conservées dans la réalité émergente de votre âme immortelle en évolution, votre moi morontiel. Ces réalités existent effectivement, bien que l’Ajusteur soit rarement dans la possibilité d’élever ces reproductions à un niveau suffisant pour les exposer à la lumière de la conscience.

108:6.6 De même que vous en êtes le parent humain, de même l’Ajusteur est le parent divin de votre personne réelle, votre moi supérieur progressant, votre moi morontiel meilleur et votre moi spirituel futur. Et c’est votre âme morontielle évoluante que discernent les juges et les censeurs quand ils décrètent votre survie et qu’ils vous élèvent dans de nouveaux mondes et dans l’existence sans fin en liaison éternelle avec votre fidèle partenaire – Dieu, l’Ajusteur.

110:7.0
7. L’aboutissement à l’immortalité

110:7.4 À la suite de sa fusion avec vous, votre Ajusteur partage votre destinée et votre expérience ; il est vous. Après la fusion de l’immortelle âme morontielle avec l’Ajusteur associé, toute l’expérience et toutes les valeurs de l’un deviennent finalement la propriété de l’autre, de sorte que les deux forment effectivement une seule entité. En un certain sens, ce nouvel être appartient au passé éternel et existe pour l’éternel futur. Tout ce qui était jadis humain dans l’âme qui survit et tout ce qui est expérientiellement divin chez l’Ajusteur deviennent maintenant la possession effective de la nouvelle et toujours ascendante personnalité de l'univers. Toutefois, sur chaque niveau de l'univers, l’Ajusteur ne peut doter la créature que des attributs qui ont à ce niveau une signification et une valeur. L’unicité absolue avec le Moniteur divin, l’épuisement complet de la dotation d’un Ajusteur, ne peut s’accomplir que dans l’éternité, après que l’on a finalement atteint le Père Universel, le Père des esprits, la source permanente de ces dons divins.

110:7.5 Quand l’âme évoluante et l’Ajusteur divin ont finalement et éternellement fusionné, chacun d’eux acquiert toutes les qualités susceptibles d’être acquises de l’autre. Cette personnalité coordonnée possède toute la mémoire expérientielle de survie jadis détenue par le mental mortel ancestral et, maintenant, par l’âme morontielle. En outre, le finalitaire potentiel englobe toute la mémoire expérientielle de l’Ajusteur au cours de ses séjours de tous les temps chez des mortels. Toutefois, l’Ajusteur aura besoin de l’éternité future pour doter complètement cette association de personnalités des significations et valeurs que ce divin Moniteur apporte en provenance de l’éternité passée.

Re: Améliorer notre contact avec l'ajusteur il y a 3 ans, 2 mois #296

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 209
  • Karma: 1
Merci Jean,

C'est bien ça.
Pour être éloquent, ça l'est, en effet, fichtrement.

Pour en revenir à la question-titre, que mon intervention éludait quelque peu, mon sentiment est que ce qui pourrait nous aider beaucoup dans ce contact, serait de considérer que l'Ajusteur de pensée non seulement n'est pas un étranger, mais, dans ce qu'on pourrait nommer la "confrontation" entre notre moi humain et Dieu, n'est pas non plus fondamentalement une tierce personne.

Le LU en effet (encore merci Jean) nous dit qu'il est en fait d’ors et déjà, pour ainsi dire originellement, non seulement « le parent divin de notre personne réelle » (tout comme nous sommes son parent humain) mais aussi notre « moi supérieur progressant », c'est-à-dire celui-là même qui sera effectivement jugé quand sera décidé notre survie, et notre élévation future (108:6.6).

Tout se passe comme s'il existait au fond de nous une conscience supérieure, présentée d'ailleurs comme notre « moi morontiel meilleur » qui sollicite notre conscience actuelle (temporaire) mais ne peut s'imposer à elle sans notre adhésion volontaire.

Une des choses qui bloquent notre rapprochement avec ce qui est, en fait, notre être profond, est peut-être alors notre incapacité à relativiser la perception que nous avons de notre propre personnalité. Nous la limitons en effet, et c'est bien naturel, à notre courte expérience humaine, nos origines, nos acquis, et en faisons une définition absolue de nous-même. Mais peut-être pourrions-nous envisager que ces quelques éléments, ces petites années de vie terrestre, ne sont qu'une goutte d'eau dans l'éternité, et que c'est justement ainsi que notre « moi supérieur progressant » lui, le conçoit. Notre moi divin, qui a en fait une autre origine, et est issu sans doutes "de la nuit des temps", possède des références dépassant largement le cadre de notre monde… Et pourtant, ce seront bientôt les nôtres…

Pour être plus "en phase" avec notre hôte, il faudrait peut-être alors essayer de modifier la façon, étroite, dont nous nous percevons nous-même, pour accepter une vision plus "large", celle précisément, que notre être profond s'évertue à nous communiquer. Nous avons pourtant des yeux, et des oreilles, mais nous ne regardons et n'écoutons peut-être pas là où il faudrait…
Dernière édition: il y a 3 ans, 2 mois par Le Coeur. Raison: style
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.26 secondes