Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Avant de s'engager volontairement, l'Ajusteur est en possession des données complètes concernant le candidat susceptible d'être habité

SUJET: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 6 jours #2972

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 209
  • Karma: 1
Bonjour à tous,

Tor écrit:
Suivre les directives de l’ajusteur – directives, un peu fort, où est le libre arbitre ?

Imaginez que vous passez devant la vitrine d'une pâtisserie et dites à votre épouse : « Hum ! Leur feuilleté à la fraise a la réputation d'être extraordinaire ! J'aimerai bien goûter tout de suite. » Votre épouse vous répond alors : « C'est comme tu veux, mais on vient de terminer un copieux repas il y a moins d'une heure, et par un superbe dessert. Est-ce bien raisonnable ? Mais après tout, si tu y tiens… » Vous vous rendez compte alors qu'elle a raison, et poursuivez votre chemin.

Diriez-vous que votre épouse a porté atteinte à votre libre arbitre ?

Je pense que non.

De la même façon, nous pouvons considérer notre ajusteur comme un conseiller discret, dont nous sommes libre d'écouter les avis ou non.

Être à l’écoute de l’ajusteur – On entend quoi et comment ?

Une autre façon d'aborder cette présence avec sérénité, c'est de la considérer comme… une sorte de sixième sens.

Si vous vous étiez retouvé seul devant cette vitrine, sans votre épouse pour vous tempérer, je suis quasiment certain qu'au moment même de pousser la porte, vous auriez senti « quelque-chose » au fond de vous, comme une réticence, un courant contraire…

Alors de deux choses l'une : soit vous avez pris l'habitude depuis toujours de négliger systématiquement ces « impressions », de chasser ce qui dérange votre confort mental, et de n'écouter que vos impulsions, ou les seules délibérations de votre propre esprit. Dans ce cas ces messages sont lointains, timides, aussitôt évanouis.

Mais si au contraire vous devenez attentifs, de bonne volonté, et moins esclaves de vos désirs, vous vous rendrez compte qu'à chaque instant de votre vie, pour chaque décision à prendre, lors de chaque problème qui se pose à vous, si vous laissez votre ego s'effacer l'espace d'une seconde pour laisser la place à une certaine « inspiration », alors, vous recevez une indication précieuse.

Petite difficulté : même si « cela » peut être très éloquent, « ça » ne fournit pas d'explication, ni de justification. Ce que nous recevons ainsi peut donc parfois nous paraître absurde, aller contre toute logique, voire de nos intérêts. Plus encore, lorsque nous choisissons de faire ce que cette « voix » nous a indiqué, il arrive que nous ne sachions jamais ce qui serait arrivé si nous ne l'avions pas suivie.

En revanche, si nous ne l'écoutons pas, nous finissons toujours par savoir pourquoi nous aurions dû le faire… Cette capacité peut donc être une porte ouverte à de nouveaux regrets. Mais du moins, ce genre d'erreur nous rappelle-t-il que nous sommes toujours parfaitement libres…
Dernière édition: il y a 2 semaines, 5 jours par Le Coeur. Raison: style

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 5 jours #2973

  • Lucas
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • "donner priorité aux valeurs spirituelles"p1581.
  • Message: 169
  • Karma: 0
Bonjour,
dans les derniers mots de Jésus au marchand chinois qu'il a rencontré de nombreuses fois, (qui sont rapportés p 1475), on lit : " Souviens-toi que l'esprit du Père vit toujours en toi et oriente toujours ton âme vers le ciel. Si tu suis les directives inconscientes de cet esprit immortel, tu es certain de gravir le chemin élevé qui conduit à trouver Dieu."
Vous pouvez vérifier si vous le souhaitez dans la version anglaise originale : c'est l'adjectif 'unconscious' qui a été traduit par 'inconscient'.
Pourquoi je cite ce passage ? D'une part parce qu'il confirme ce qu'a écrit Le Coeur sur le côté discret de l'influence de l'Ajusteur, ce qui ne fait pas de doute normalement. D'autre part, parce que j'ai reçu un message prometteur sur les pouvoirs de l'auto-hypnose pour changer de vie, et que je me suis intéressé à ces pouvoirs de l'inconscient dont certaines personnes parlent et au sujet desquels on peut lire bien des choses, par exemple le pouvoir de guérison (placebo) et son contraire (nocebo), etc.. Comme on sait que l'Ajusteur se réjouit de notre bonne santé et de notre véritable bien-être, je vous soumets ce détail intéressant que je répète : les directives de l'Ajusteur seraient 'inconscientes'. Cela devrait surprendre un lecteur averti car ailleurs dans le même livre, on lit que le contact avec l'Ajusteur se fait à un niveau superconscient.
Ma supposition est que c'est le contact avec les richesses accumulées de l'âme qui pourrait se faire en se reliant à l'inconscient, et non précisément le contact avec l'Ajusteur (Jésus pourtant a parlé de l'âme dans ce passage !). L'âme serait la réserve de connaissances utiles accumulées par nos choix conscients selon l'Esprit (?). On sait que la croissance spirituelle est inconsciente. Mais l'inconscient en nous , et ses pouvoirs sur notre volonté, c'est une vaste question qui ne se résume pas bien sûr au fait que l'âme puisse être dans notre inconscient. Et c'est un autre sujet.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 4 jours #2974

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 209
  • Karma: 1
Bonjour Lucas,

Il faut dire que les concepts se rapportant à la conscience sont parfois un peu délicats à utiliser, car il n'existe pas de consensus sur les définitions. Il y a peut-être alors moins de risque de confusion si on les prend dans leur acception la plus basique.

Ces paroles de Jésus peuvent néanmoins laisser un peu perplexe. Comment suivre des directives, en effet, si nous n'en sommes pas conscients ? Il s'agit peut-être alors d'une tournure un peu elliptique, éludant le fait qu'il faut d'abord se rendre capable de les percevoir…

En réalité, la perception des messages de l'ajusteur ne me parait pas relever d'une superconscience, mais plutôt d'une meilleure conscience. Leur discrétion révèle d'abord la délicatesse de l'ajusteur, mais l'intensité de ces impulsions est en fait également subjective, proportionnelle à l'attention que nous leur portons, à ce que nous pourrions appeler « l'aptitude mentale » à les entendre.

Ce qui intervient ensuite, c'est l'importance de la situation. Certains choix qui nous paraissent anodins peuvent l'être beaucoup moins que nous le pensons. Dans ce cas, surtout si nous avons pris l'habitude d'une bonne écoute, les indications reçues peuvent être considérablement plus appuyées, voire, en cas de grave danger par exemple, très vigoureuses.

Cela dit, on peut sans doute parler d'un état véritablement supérieur de conscience lorsqu'il s'agit non plus simplement « d'entendre l'ajusteur » mais de le percevoir lui-même, c'est à dire d'être conscient de son être.

Mais ça… c'est une autre histoire…
Dernière édition: il y a 2 semaines, 4 jours par Le Coeur.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 4 jours #2975

  • Lucas
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • "donner priorité aux valeurs spirituelles"p1581.
  • Message: 169
  • Karma: 0
Bonjour LeCoeur,
tout d'abord, un compliment sur la clarté et la justesse de tes mots ; si tu es québécois, ta langue es digne de celle de l'académie française.
Si Jésus était incarné aujourd'hui, et qu'il dialoguait avec nous, il pourrait peut-être préciser grâce aux connaissances scientifiques actuelles ce qui t'a semblé probablement elliptique. Car on a mesuré les niveaux de conscience et on sait, ou on croit (selon qu'on est convaincu de l'objectivité de l'information on dira 'je sais', ou si on est plus prudent à son sujet et qu'on veut éviter tout dogmatisme on dira 'je crois' en présentant son point de vue comme, à la limite, subjectif)que notre cerveau fonctionnerait mieux en ondes alpha car nous utiliserions alors nos deux hémisphères du cerveau et serions capables de mieux contrôler nos propres comportements et habitudes, si nous voulons les modifier. En ondes alpha, nos processus neuronaux sont ralentis par rapport au niveau beta où notre conscience est plus active mais plus polarisée. je ne m'étends pas sur le sujet des différents niveaux de conscience comme delta, thêta, gamma, mais je renvoie le lecteur qui serait intéressé pou approfondir ce sujet stimulant pour moi à ce site :
www.mental-waves.com/ondes-cerebrales-et-synchronisation/
Les 5 niveaux y sont expliqués.
Le contact avec l'Ajusteur ou l'Esprit pourrait bien se situer sur plusieurs niveaux possibles.
Merci pour tes photos et l'ouverture d'esprit qu'elles apportent dans le domaine de l'art ; j'ose dire que ton Ajusteur se réjouit sûrement de tes contributions, comme de celles de nos frères humains sur ce forum, et de la pression spirituelle mesurée et respectueuse, si désirable pour notre monde, que ces messages nourrissent.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 3 jours #2976

  • Lucas
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • "donner priorité aux valeurs spirituelles"p1581.
  • Message: 169
  • Karma: 0
Quelle accélération du savoir nous vivons en cette époque actuelle ! Voici un extrait sur le sujet juste abordé :
www.mental-waves.com/les-ondes-alpha/
*ceci est aussi le thème de la fameuse méthode Silva, que l'oin peut lire gratuitement ici :
frenchbookswithenglishtranslation.tk/la/...tous-isbn-2884480196
Un autre site rapporte des informations semblables au premier :
www.ecole-et-relaxation.com/html/cerveau.html
Il s'agit du même constat sur les ondes alpha... de quoi y croire.
Bonnes lectures, amis urantiens, en toute tranquillité de préférence donc.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 2 semaines, 2 jours #2977

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 209
  • Karma: 1
Les études effectuées ces dernières années sur les rythmes cérébraux commencent à remuer un peu, en effet, le paysage scientifique. Certes, elles ne vont pas nécessairement dans le sens d'une plus grande spiritualité, car les préoccupations sont la plupart du temps essentiellement terrestres. La méditation de pleine conscience, par exemple, qui se répand beaucoup en ce moment, ne prétend pas apporter autre chose que des bienfaits psychiques, avec des conséquences positives sur la santé.

Il y a toujours le risque de voir perdre de son sens une discipline qui se vulgarise. Cela s'est produit, par exemple, avec le yoga, notamment à partir des années soixante-dix.

Mais les bénéfices spirituels de ces pratiques sont enseignés depuis bien plus longtemps, et il n'y aurait pas de limites en fait à ce qu'elles permettraient d'atteindre dans l'exploration intérieure et… au-delà.

Pas de limites… cela veut même dire en réalité absolument aucunes limites. Il est bon de savoir alors que sur le chemin de l'absolu, les pièges de l'ego sont infiniment plus redoutables que n'importe où ailleurs.

Se contenter d'essayer par ces moyens de parvenir simplement à « entendre » son ajusteur est donc peut-être un objectif plus raisonnable. Encore qu'on ne puisse savoir jusqu'où celui-ci, alors, voudra nous entraîner…


Pour ceux qui privilégient l'approche scientifique : Le cerveau dans tous ses états (Sciences et avenir, décembre 2016)
Pour ceux qui pensent d'abord à leur santé : Association pour le Développement de la Mindfulness
Pour ceux pour qui le mythe rejoint la réalité : Chamanisme et neurosciences avec Corinne Sombrun (conférence INREES, 2014)
Dernière édition: il y a 2 semaines, 2 jours par Le Coeur.
Temps de génération de la page: 0.30 secondes