Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur Mot de passe: Se souvenir de moi

Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu
(1 visualisation(s)) (1) Invité
Avant de s'engager volontairement, l'Ajusteur est en possession des données complètes concernant le candidat susceptible d'être habité

SUJET: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois, 2 semaines #3065

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 192
  • Karma: 2
Salut Tor.

Le sujet que tu abordes concernant la personnalisation de l'Ajusteur de Jésus lors de son baptême dans le Jourdain, est évidemment un moment exceptionnel de la vie de Jésus et de notre univers local.

Les personnalités faisant partie de la hiérarchie céleste qui étaient présentes, ne pouvaient être que surprises, car cet évènement dans notre univers local de Nébadon, depuis sa création, ne s'était jamais produit. Pour la septième et dernière effusion de Michael de Nébadon, le point d'orgue a été cette personnalisation de son Ajusteur, qui sanctifiait la réussite de cette effusion. Certainement que personne ne savait s'il n'y aurait ou pas de fusion avec la personnalité de notre créateur et son Ajusteur, vraisemblablement sa divinité a toujours été potentielle et s'est actualisée ce jour là, par la prise totale de son statut de Fils Créateur Divin.
Cet évènement unique, aucun des êtres célestes appartenant à notre univers local ne pouvaient le supposer, car il n'y avait aucune archive d'un tel acte antérieurement.

Amitiés P. M.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois, 2 semaines #3070

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 626
  • Karma: 2
Salut Morelli

C’est vrai que les supra humains responsables du travail spirituel courant sur Urantia avaient peu de connaissances de la vie de d’un fils créateur – rien dans les archives comme tu dis - et ils étaient surprises par ces événements. extraordinaires.

Mais je crois les Melchizedeks (êtres spirituels supérieures) connaissaient les techniques utilisées par un fils créateur pour terminer sa septième effusion ??

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois, 1 semaine #3071

  • morelli
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 192
  • Karma: 2
Salut Tor.


Effectivement les Melchizédeks sont des êtres, bien qu'étant originaires de notre univers local, qui se rendent quelquefois sur d'autres univers ou aux tribunaux des superunivers. Donc ils sont certainement confrontés à d'autres univers locaux plus avancés que le notre. Mais je pense que dans la marche évolutionnaire de la création, il y a souvent un déroulement prévu par le plan divin qui n'est pas forcément connu d'avance par les intéressés. J'en veux pour preuve, que lorsque Grandfanda, le premier mortel a atteint les rives de Havona, son arrivée a bouleversé l'organisation administrative de tout Havona, et cela à la plus grande surprise de tous ses habitants parfaits.
Ceci ne veut pas dire que les Melchizédeks n'étaient pas surpris de la non fusion de Jésus avec son Ajusteur, je te l'accorde.

Amitiés P. M.
Dernière édition: il y a 9 mois, 1 semaine par morelli.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois, 1 semaine #3073

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 245
  • Karma: 1
Bonjour à tous,

Tor écrit:
Lorsque Jésus descendit dans le Jourdain pour être baptisé (par Jean) beaucoup d’observateurs supra humains s’attendaient à être témoins de la fusion de Jésus avec son Ajusteur. Mais non (…) urantia.nyc/fre01/136.html#136_2
Un peu étonnant que les surhumains n'étaient pas au courant de la suite des événements…

Même si les suprahumains nous sont, par définition, supérieurs, ils n'appartiennent pas pour autant nécessairement aux plus hautes instances de l'Univers. On peut donc trouver normal qu'ils ne soient pas toujours dans le secret des dieux. S'ils n'ont pas été prévenus, c'est donc que ce n'était pas utile au bon déroulement de cette affaire.

Néanmoins, on peut effectivement se demander pourquoi ils ont été tenus dans l'ignorance de l'information suivante,que n'importe qui aujourd'hui peut connaître grâce au Livre d'Urantia. Dans le chapitre concernant les missions magistrales on nous explique en effet qu'effusion ne signifie pas forcément fusion :

20:4.3 (227.1) Les Ajusteurs qui occupent le mental des Fils de Dieu incarnés ne peuvent jamais espérer acquérir la personnalité par fusion avec les êtres humains-divins qu’ils habitent, mais ils sont souvent personnalisés par un fiat du Père Universel.

L'expression « Fils de Dieu incarnés » désigne ici les personnalités paradisiaques, Avonals ou Micaëls, en mission magistrale ou d'effusion.

Alors il est vrai que ce qui s'est produit ce jour-là sur le Jourdain était un évènement extraordinaire pour la planète, car chaque sphère habitée n'accueille le séjour que d'un seul Fils d'Effusion, et la réalisation par celui-ci de l'accord parfait avec son Ajusteur est un moment unique¹.

Cela avait également un caractère unique pour l'Univers entier, car il s'agissait ici du Fils Créateur dans son effusion finale, avec toutes les conséquences que cela comporte pour le Royaume et ses créatures. Cet accomplissement spirituel n'a lieu évidemment qu'une seule fois dans la carrière d'un Michaël, tout comme l'expérience consistant pour lui à vivre « la pleine vie humaine depuis la naissance jusqu’à la mort ».





Cependant, en dehors de cette singularité, due à la nature particulière de ce Fils incarné, cette mission d'effusion se déroula exactement comme si elle avait été exécutée par un Avonal. S'il est indispensable pour le Maître Fils de connaître une telle expérience, aucune planète, pas même la nôtre, n'a besoin que ce service soit effectué par une personnalité de si haut rang. Concernant les Avonals, « Fils secondaires du Paradis », on nous précise que :

20:2.9 ( 225.8 ) À toutes fins utiles, leur travail sur les sphères habitées est tout aussi effectif et acceptable que l’aurait été le service d’un Fils Créateur sur ces mondes habités par des mortels.

20:5.6 (228.3) jamais une planète ne pourrait se trouver dans une condition telle que l’effusion d’un Fils Créateur lui serait indispensable pour la réhabiliter spirituellement. N’importe quel Fils du groupe d’effusion aurait également suffi, car, dans tout leur travail sur les mondes d’un univers local, les Fils Magistraux sont tout aussi divinement efficaces et infiniment sages que l’eût été leur frère du Paradis, le Fils Créateur.

Par conséquent le fait que « beaucoup d'observateurs suprahumains s’attendaient à être témoins de la fusion de l’Ajusteur » (136:2.3) est en effet assez étrange, puisque, comme nous l'avons vu, les Fils d'Effusion, Magistraux ou Créateurs, ne fusionnent jamais avec leur Ajusteur. Il n'y avait donc aucune raison qu'il en aille autrement cette fois-ci.





Les missions d'effusion se comptent par millions, dans un univers local. Et à chaque fois, lorsque le Fils incarné réalise l'accord avec son ajusteur, celui-ci le quitte. La fusion n'a jamais lieu, qu'il s'agisse d'un Micaël ou d'un Avonal. Pourquoi alors ces suprahumains l'ignoraient-ils ? Pourquoi donc une telle lacune dans leurs connaissances ? Ils doivent pourtant être sérieusement formés.

Peut-être que l'effet de surprise est une technique d'éducation céleste…
(il est vrai qu'avec les célestes on n'est jamais à l'abri d'une surprise)

En tout cas, cette anomalie attire notre attention sur un fait : si les mortels ont absolument besoin de fusionner avec un Ajusteur pour espérer atteindre l'éternité et le Paradis, en revanche, les Ajusteurs, eux, peuvent finalement se passer de cette fusion pour achever leur parcours ascendant et acquérir une personnalité.

Cette grâce, en effet, peut leur être accordée après qu'ils aient habité un Fils incarné (sachant que chaque Avonal effectue ce service plusieurs fois, avec à chaque mission un Ajusteur différent) mais également simplement après qu'ils aient été associés à des mortels à de nombreuses reprises :

40:4.1 (444.4) Quand les mortels du temps ne réussissent pas à assurer la survie éternelle de leur âme (…) les Moniteurs ainsi abandonnés (…) peuvent être réaffectés aux mondes du temps et de l’espace. Quelquefois, après des services répétés de cet ordre ou à la suite d’une expérience extraordinaire, telle que le fait d’opérer comme Ajusteur intérieur d’un Fils d’effusion incarné, ces Ajusteurs efficaces sont personnalisés par le Père Universel.

Il n'y a donc pas à s'inquiéter pour eux.

(pour nous, en revanche…)


1. « Il faut qu’un certain ordre de Fils du Paradis soit effusé sur chaque monde habité par des mortels pour rendre possible à des Ajusteurs de Pensée d’habiter le mental de tous les êtres humains normaux de cette sphère (20:5.3). Les visites judiciaires sont nombreuses, les missions magistrales peuvent être plurales, mais sur chaque planète il n’apparaît qu’un Fils d’effusion (20:2.7) ».
Dernière édition: il y a 4 mois, 2 semaines par Le Coeur. Raison: style

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois, 1 semaine #3075

  • tor
  • Hors ligne
  • Platinum Boarder
  • Message: 626
  • Karma: 2
Après ce message intéressant par Le Cœur..

Quelques réflexions sur cette citation :

110:3.2 (1205.6) Votre Ajusteur entreprend de vous piloter à travers la vie terrestre et de mener à bonne fin votre survie. Sa réussite ne dépend pas tant des théories de vos croyances que de vos décisions, de vos déterminations et de la fermeté de votre foi.

Théorie et croyances ne suffisent apparemment pas pour survivre – il faut faire quelque chose – décider d’entreprendre quelque chose et essayer de rester ferme dans la foi.

Dans toutes les écoles ésotériques/mystiques/philosophiques/religieuses on apprend : il faut appliquer l’enseignement dans la vie de tous les jours.

Mais c’est quoi d’appliquer dans la vie quotidienne les enseignements du livre d’Urantia ?

Le livre nous parle souvent de l’amour du père et la fraternité des hommes – mais personnellement je n’arrive pas à utiliser ceci dans ma vie quotidienne.

Comment appliquer l’enseignement du livre d’Urantia dans la vie de tous les jours ? Comment coopérer avec l’ajusteur ?

Le livre parle parfois de l’échec d’un Ajusteur.

Quelques idées ?

Livre d'Urantia - Fascicule 110. Position des Ajusteurs : par rapport aux mortels individuels
3. Coopération avec l’Ajusteur
urantia.nyc/fre01/110.html#110_3
Dernière édition: il y a 9 mois, 1 semaine par tor.

Re: Les ajusteurs de pensée. Des fragments de Dieu il y a 9 mois #3085

  • Le Coeur
  • Hors ligne
  • Gold Boarder
  • Message: 245
  • Karma: 1
Tor écrit:
Théorie et croyances ne suffisent apparemment pas pour survivre – il faut faire quelque chose – décider d’entreprendre quelque chose et essayer de rester ferme dans la foi.

Tu n'as pas tort, Tor, de le souligner : ce ne sont pas nos croyances qui nous sauvent, mais les progrès qu'elles peuvent, éventuellement, nous faire faire dans la foi.

Chacun bien sûr est convaincu que ses croyances sont plus aptes à faire progresser la foi que les croyances de son voisin. Alors il est vrai que nos croyances sont sans doutes plus efficaces pour faire progresser notre foi. Mais pas forcément pour faire progresser celle des autres.

Nous pensons par exemple que le LU est la seule révélation qui incite à prêter attention à son Ajusteur. En réalité, cela fait belle lurette que religions et philosophies nous exhortent à écouter la voix de notre conscience plutôt que celle de notre ego.

Tor écrit:
Le livre parle parfois de l’échec d’un Ajusteur

Il semble en fait que les révélateurs n'imputent pas les échecs d'ascension aux Ajusteurs, mais seulement aux Ascendeurs :

« Quand les mortels du temps ne réussissent pas à assurer la survie éternelle de leur âme en association planétaire avec le don spirituel du Père Universel, jamais cet échec n’est imputable en aucune manière au fait que l’Ajusteur aurait négligé ses devoirs, son service, son ministère ou sa dévotion » (40:4.1)

Tor écrit:
Le livre nous parle souvent de l’amour du père et la fraternité des hommes – mais personnellement je n’arrive pas à utiliser ceci dans ma vie quotidienne.

Quand nous serons en harmonie avec Dieu et toutes ses créatures… c'est que nous nous trouverons aux portes du Paradis.
Evidemment, nous n'en sommes pas là. La route peut encore être très longue.
On ne nous demande donc pas, aujourd'hui, d'être déjà semblables à Dieu.
Mais simplement d'être capables de suivre cette route, c'est à dire aptes à progresser sur la bonne voie.

La plupart des religions promettent la vie après la mort pour tous. C'est une fois dans l'autre monde que les vraies joies ou les vrais ennuis commencent.

Le LU, en revanche, introduit dans l'esprit de ses lecteurs l'inquiétude de ne pas être réveillés d'entre les morts. Après tout, ce n'est pas si mal. Car ainsi sont les hommes : ils n'accordent vraiment de prix qu'à ce dont ils ont peur d'être privés. Cela entretient donc notre attachement à la vie.

La pire des choses qui puisse arriver à un être, c'est le désespoir. Si le néant nous paraît préférable à l'existence, et que la perspective de l'éternité provoque en nous une angoisse insoutenable, comment penser que notre esprit puisse encore être sauvé ? Ceux qui adhèrent à la Cinquième Révélation, grâce au suspens dans lequel on les maintient sur leur sort, ont sans doutes toutes les chances d'échapper à cette désolation de l'âme.

Et vouloir absolument continuer à vivre… n'est-ce pas la meilleure chance de survie ?
Dernière édition: il y a 9 mois par Le Coeur.
Temps de génération de la page: 0.28 secondes